• Vous sentez-vous mal sur votre lieu de travail ?

    ET SI JE ME SENS MAL SUR MON LIEU DE TRAVAIL ?

     

    Jerry : Abraham, si quelqu'un a un travail qui lui plaît, mais qu'il est harcelé par un supérieur oppressif et dominateur, lui recommanderiez-vous de changer de travail ou avez-vous une meilleure sollution à lui proposer ?

    Abraham : Voilà qui nous conduit à une autre prémisse erronée :

    Prémisse erronée n°11 : Si je quitte une situation qui me déplaît, je trouverai ce que je recherche.

    Tout ce à quoi vous prêtez attention émet une fréquence Vibratoire, et si vous le faites longtemps, cette fréquence finira par être active en vous. Il est important de vous rappeler que quand une Vibration est active en vous, le seul acte physique de vous aligner ne l'empêchera pas d'être présente dans votre vie. En termes plus clairs, l'action de partir n'est pas en mesure de compenser la puissance d'attraction de vos pensées.

    Quand vous en arrivez à utiliser des qualificatifs aussi forts qu'oppressif et dominateur pour décrire un collègue, cela fait sans aucun doute bien longtemps que vous observez certaines conditions, ce qui veut dire que vous avez mis en pratique un certain schéma de pensée et une Vibration de résistance, et que votre point d'attraction est donc devenu assez fort. Donc, même si vous faites la démarche physique de vous retirer de cette situation en quittant votre emploi pour en trouver un autre – ou en demandant à pouvoir quitter le département de ce superviseur spécifique et à travailler dans un autre – où que vous alliez, vous vous emporterez vous-même avec vous.

    Poser l'acte de partir ne veut pas dire que vos schémas Vibratoires aient changé ; et, en général, même si telle personne n'observe jamais plus les caractéristiques indésirables de son supérieur précédent, elle justifie fréquemment le fait d'être allée travailler ailleurs en continuant d'évoquer et d'expliquer ce qu'était son expérience antérieure, ce qui continue d'activer cette Vibration en elle.

    Cette relation oppressante et harcelante vous a énormément apporté, même s'il est difficile de le reconnaître sur le moment, car durant toute cette période où vous saviez comment vous ne vouliez pas que l'on vous traite, comme ne devait pas se dérouler votre travail, comment vous ne désiriez pas qu'on vous dénigre, comment vous ne vouliez pas qu'on vous manque de respect ni qu'on ne vous comprenne pas, durant tout ce temps-là vous avez tiré des roquettes de désir à propos de ce que vous préfériez vraiment et de la façon dont vous vouliez qu'on vous traite vraiment. En d'autres termes, ces expériences déplaisantes ont servi de tremplin à une vie meilleure et plus vaste.

    Chaque fois qu'il vous est arrivé quelque chose qui vous a incité à tirer une de ces roquettes, la partie la plus vaste de votre Être – votre Source ou votre Être Intérieur – a suivi cette roquette, a pris cette expansion et a assumé pour vous la postion correspondant à cette expérience meilleure.

    La seule question ouverte est donc : Où vous situez-vous par rapport à cette expansion ? Est-ce que vous imaginez cette amélioration, en appréciant les contrastes l'ayant provoquée ? Est-ce que vous anticipez joyeusement cette meilleure vie professionnelle ? Ou continuez-vous de parler des injustices qui caractérisaient votre expérience antérieure, vous maintenant ainsi non aligné sur la nouvelle expansion que cette relation a suscité ?

    Une émotion négative signifie que votre vie a provoqué cette expansion, expansion que – au moment même où vous éprouvez cette émotion – vous ne permettez pas. Il en est ainsi à chaque fois. Sans exception. Ce qui signifie que peu importe ce que vous jugiez être la Source de votre émotion négative (et nous comprenons tout à fait pourquoi vous cherchez à justifier vos sentiments négatifs, car vous iriez effectivement mieux si les autres étaient plus gentils), cette émotion négative signifie que vous ne permettez pas votre propre expansion. Point.

    Si le supérieur qui vous harcelait n'avait pas éveillé en vous votre désir et votre expansion, vous ne souffririez pas de ne pas permettre cette expansion. Donc la meilleure solution est la suivante : efforcez-vous d'être en paix avec votre situation actuelle, peut-être en admettant que cette personne désagréable vous a aidé à clarifier comment vous souhaitez être traité et comment vous voulez traiter autrui ; essayez de voir ce que cette relation vous a apporté de positif, plutôt que de vouloir en repousser les aspects indésirables ; et dans cet effort de décompression, plus simple et autrement plus facile que vous l'imaginez, dans cette volonté d'accorder éventuellement le bénéfice du doute à votre superviseur, votre résistance cédera et vous vous permettrez alors d'avancer dans la direction de votre nouvelle expansion... Si votre vie vous a poussé à demande une situation meilleure – qu'elle quelle soit – et que vous cessez d'émettre des Vibrations de pensées chroniques qui sont contraires à votre désir, celui-ci doit se réaliser.

    Mais vous ne pouvez pas continuer d'alimenter en vous des schémas Vibratoires correspondant à ce que vous ne voulez pas, et recevoir malgré tout ce que vous voulez vraiment. Cela défierait la Loi de l'Attraction.


    Extrait de « Le Vortex », Abraham-Hicks

     

    La Loi de l'Attraction et l'argent


     

     

     

    « Quel est votre but dans la vie ?Famille dysfonctionnelle, à qui la faute ? »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :