• - Travail sur les peurs et croyances

    Un entretien avec les Anges Xédah sur les peurs et les croyances...

    paysage

     

     

    PEURS ET CROYANCES

     

    Xédah : Nous vous souhaitons la bienvenue dans nos vibrations. L'enseignement de ce soir concerne un des plus grands fléaux que possède votre planète. Connaissez-vous un des plus grand fléau de la planète ? (Dans la salle, les gens nomment la peur). Certes, la peur. Toutefois, la peur appartient au monde terrestre et est profondément attachée aux vibrations de la Terre, tout comme la colère, le ressentiment, la jalousie, la possessivité, la haine et ses dérivés.

    La peur dépasse largement le monde des émotions. Elle possède cette qualité vibratoire qui, nous dirons, peut installer sur la Terre un état de continuité, de permanence ou de chronicité. La peur est un très grand fléau car elle arrête l'action. La peur cristallise, fige, entrave tout mouvement de créativité, entrave la fluidité de la grâce qui vous habite, entrave la fluidité de votre réceptivité au monde subtil et au monde de la matière. La peur rend l'être humain tel une marionnette ou un automate, n'étant plus capable de prendre des décisions, de reconnaître ses besoins fondamentaux. Elle peut être en elle-même la négation de l'existence de la vie et peut totalement entraver la reconnaissance - pour celui ou celle qui la vit - et de sa divinité et de son pouvoir inhérent à son état naturel qu'est la spiritualité.

    Votre société et les dirigeants de votre société utilisent la peur pour retenir le mouvement de masse des humains qui créent cette même société. Les médias - le pouvoir dans votre société de communication - utilisent la peur pour, nous dirions, bien diriger les mouvements de masse. Êtes-vous conscients et conscientes de ceci ?

    Y a-t-il certains et certaines parmi vous qui ne savent point ce que nous vous transmettons ? Nous ne disons point que les gouvernements de votre société ou ceux dirigeant le pouvoir de la communication sont mauvais et que vous êtes les bons ! Ce que nous tentons de communiquer, c'est que si vous voulez réduire une entité terrestre à rien, utilisez le pouvoir de la peur. Ainsi, vous semez le doute, semez la peur chez cette personne, et cette dernière pourra être sous votre pouvoir. Cela est-il clair ?

    Ne voulez-vous point être autonome ? N'avez-vous point tous choisi la voie de la maîtrise ? Cet engagement envers vous-même est constamment libre, et vous pourriez dans quelques secondes ou minutes choisir une autre voie et vous soumettre à la peur et au pouvoir des autres. Toutefois, il n'y a point de hasard, si vous avez choisi cette voie de l'incarnation terrestre, vous l'avez choisie pour l'évolution de votre âme et aussi pour servir l'humanité. Si vous désirez servir l'humanité, si vous désirez servir l'évolution de votre âme, devenez conscients et conscientes des peurs que plusieurs personnes ont installées en vous et que vous avez accueillies dans votre propre champ vibratoire. Il n'y a point de victime, il n'y a point de persécuteur, il n'y a point de sauveur. Il est possible de vous libérer de la prison de la peur. Totalement possible.
    Car seuls, vous savez. Seuls, vous savez comment guider votre existence. Seuls vous savez ce qui est bien pour vous, et ce qui est moins bien pour vous. Ainsi, vous avez choisi une société et des conditionnements sociaux et familiaux qui vous invitent à cultiver la peur. Vous avez entendu dans votre enfance des phrases hypnotiques provenant de vos parents : "Ne fais point ceci car cela t'arrivera…"

    Directement ou indirectement, vos parents, puisque ceci leur fut enseigné comme conditionnement, vous ont transmis, à moins qu'ils aient transformé leur conscience, le même conditionnement. Ils vous ont conditionnés et contrôlés par la peur. Inconsciemment, certes, ils ont ainsi entravé votre expérience de la physicalité et de la réalité qui se présentait à vous. Si nous avions maintenant la possibilité d'écouter vos parents, ils nous diraient que ceci étaient pour vous "protéger", pour éviter que vous vous blessiez, pour vous éviter la douleur, la souffrance. Tout ceci n'aide pas l'enfant et peut à la longue lui enlever son pouvoir, son autonomie. En tant que parents, maintenant, vous avez la possibilité de transmettre ceci à nouveau à vos enfants et répéter le cercle vicieux de la peur, la peur et la peur.

    La peur, nous le répétons, cristallise, tue, tue le mouvement spontané, inhérent à votre Essence. Maintenant, vous vivrez un appel d'évolution très puissant, que vous avez, il se peut, déjà connu dans d'autres siècles, l'appel de la fin du millénaire et du commencement prochain. Ce passage qui est très puissant. A chaque passage de fin et de début d'un millénaire, il y a la peur. Il se peut que dans d'autres vies vous ayez rencontré ce passage et la peur qui est là contenue dans cette étape. Toutefois, dans ces autres incarnations où vous avez eu à rencontrer la peur, vous l'aviez rencontrée comme un vrai guerrier de lumière. Le guerrier de lumière sait rencontrer la peur, sait agir avec la peur.
    Non point contre elle, au contraire, en prenant la peur sous son aisselle et en continuant l'action malgré la cristallisation de la peur. Telle est l'action du guerrier, car le guerrier est souple et ne permet point à toute entité, qu'elle soit d'ordre céleste, terrestre, ou purement vibratoire, de le cristalliser. Ne vous laissez point figer. Ne permettez point que l'on vous emprisonne. Ne permettez point de maintenir la prison de la peur, car la puissance de la peur est telle qu'elle entraîne la peur. La peur entraîne la peur, et l'autre peur entraîne une autre peur et, ainsi, vous vous retrouvez dans un labyrinthe de peurs. Toutefois, où est la source ? Vous vous retrouvez dans les corridors du labyrinthe, et vous contemplez les peurs, et vous prenez conscience que vous avez peur d'avoir peur, d'avoir peur de cette peur qui vous a fait peur… il y a de cela 25 années. Cette première peur, vous l'aviez oubliée et vous êtes tout simplement dans la reconnaissance d'une peur qui vous semble monstrueuse, qui vous cristallise totalement, entravant la libre expression de votre grandeur et de votre beauté.

    Toutes les peurs sont reliées directement à des systèmes de croyances. Nous ne disons point "une croyance". Nous parlons de systèmes de croyances. Les croyances mises en système et qui se tiennent par une logique irréfutable. Car les croyances doivent prouver qu'elles existent. Ces dernières utilisent l'énergie de la survie pour dynamiser le système qui les contient. Tentez de nous suivre… Pointez dès maintenant une peur que vous avez. Imaginez que vous avez peur d'être attaqué dans le noir. De quelle croyance provient cette peur ? Certes, il se peut, d'une expérience, mais si vous n'avez jamais été attaqué dans le noir, d'où vient cette peur ? (Quelqu'un dans la salle mentionne : "le noir est dangereux", une autre personne dit : "le noir, c'est l'inconnu", une autre personne dit : "dans le noir, on n'y voit rien".)

    Vous y êtes. Avez-vous saisi ceci ? Imaginez que vous avez peur de l'eau, quelle est la croyance que vous avez sur l'eau qui nourrit votre peur de l'eau ? Les peurs sont grandement alimentées par les croyances. Attention ! Nous ne disons point que toutes les peurs viennent des croyances toutefois un grand nombre.

    Contemplez que souvent lorsque vous nommez une peur, vous nommez l'objet d'une croyance. Imaginez qu'une femme dise : "J'ai peur d'être blessée par les hommes". Est-ce la conséquence d'une croyance ? (Dans la salle on répond "oui").
    Quelle est la croyance que cette femme peut avoir sur les hommes qui nourrit la peur d'être blessée par les hommes ? (Dans la salle : "les hommes sont des machos, des brutes".) L'homme est une brute, vous y êtes, l'homme est macho, vous y êtes. Toutefois, si vous dialoguez avec cette croyance et que vous lui demandez : "Les hommes sont-ils des machos, vraiment ?" La croyance vous dira : "Certes, les hommes sont des machos". Et vous pourriez lui dire : "Mais pourquoi ?" Et la croyance vous nommera toutes les raisons que la terre possède pour prouver que les hommes sont des machos.
    Et si vous croyez cette croyance, elle créera en vous une réalité telle que vous rencontrerez le machisme des hommes qui se présenteront à vous dans votre quotidien. Toutefois, il existe des hommes qui ont pris le conditionnement du machisme, et il existe maints autres hommes qui ont refusé ce conditionnement. Ainsi, la croyance n'est point tout à fait vraie. Si vous épousez cette croyance, vos yeux se remplissent du pouvoir de la pensée et de la croyance que tous les hommes que vous contemplez, vous les voyez machos, sans même leur laisser la possibilité de démontrer s'ils le sont ou non. Ceci entretient votre peur, car d'emblée, vous leur projetez votre croyance. Vous pensez que votre voisin dans cette salle est un macho et vous concluez que vous devez avoir peur de cet homme car il peut vous blesser.
    Suivez-vous la logique ? La croyance possède une puissance telle qu'elle obstrue, elle crée un voile sur ce qui est vraiment. Ceci s'appelle le regard des croyances.

    La conséquences de maintes croyances est la peur, la peur et la peur. Comment est-il possible de transformer la peur, le fléau de la planète ? Certaines croyances entraînent un état chronique de peur, d'autres un état chronique de colère, d'autres de tristesse. Nous vous invitons à identifier vos peurs, suivez la piste de vos peurs et vous serez guidés immédiatement aux croyances qui sous-tendent cet état. Voici l'exercice que nous vous proposons :
    En premier lieu, identifiez quelles sont vos plus grandes peurs, attention ! Non point de façon de manifestations théâtrales, mais bien : quelles sont les peurs qui, en ce moment, entravent le mouvement et l'appel de votre âme, le mouvement de fusion à la Source, le mouvement de servir l'humanité, le mouvement de maîtriser votre existence et de transcender les plans terrestres. Quelles sont les peurs qui vous retiennent dans le cocon social, dans le cocon familial tel qu'il fut conditionné. Quelles sont les peurs qui vous ont retenus de grandir, d'être autonome. La question est-elle claire ? Identifiez ces peurs clairement.

    En deuxième lieu, écrivez-les. Les peurs sont irrationnelles, ne les jugez point, osez les contempler. Observez le mouvement de l'énergie dans vos chakras, dans votre corps, dans vos systèmes pendant que vous écrivez ces peurs. Notez quelle est cette énergie qui suit votre peur.
    En troisième lieu, une fois la peur identifiée, posez-vous la question : quelle est la croyance qui crée cette peur ? Prenez l'exemple de la peur de perdre votre épouse ou votre époux. Quelle est la croyance qui en vous nourrit la peur de le ou la perdre ? Est-ce ce qu'a dit votre conjoint : "Si tu fais ceci, je te quitte" ? Quelle est la croyance qui vous fait croire que votre époux ou épouse peut vous quitter ? Quelle est la croyance qui entraîne la peur de le ou la perdre ? Suivez-vous la logique ?
    En quatrième lieu, lorsque vous avez identifié la croyance, nous vous suggérons de nommer à haute voix cette croyance. Contemplez-la de face, de profil, de dos, tournez-la dans un sens, puis dans l'autre sens. Vous ne pouvez point travailler toutes vos croyances en même temps. Débutez avec une croyance et démystifiez cette croyance. Certes, si vous avez la capacité de vous élever au-dessus de la masse terrestre, et de vous maintenir constamment dans un état de conscience élargie, tel un maître, vous pourriez totalement déraciner toutes vos croyances. Dans un même souffle, vous pourriez dire et vivre : "Ceci appartient au monde des croyances, ceci ne fait plus partie de ma réalité. Je me détache de ces systèmes qui entravent ma liberté".

    Les croyances sont une sécurité. En ce sens qu'elles vous créent une petite boîte. A l'intérieur de cette boîte, vous pouvez exister. Cette forme d'existence est limitée. Elle n'est point expansive. Vos peurs sont aussi une sécurité, nous vous invitons à vous en libérer pour laisser circuler la libre expression de votre âme et de votre créativité.
    Nous vous remercions, que la Source vous accompagne.


    Source : Rencontre avec les anges, Marie Lise Labonté









    « La chance (vidéo)Histoire des trois portes »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :