• Vous avez un ou même plusieurs voeux ?

    Un petit coup de pouce de Sophie Merle...

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Voici un lien vers un site pour télécharger un fichier audio gratuit "lettre à mes cellules".

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    4 commentaires
  •  

    Voici un lien qui renvoie sur un document proposé par Gérard D :

     

    http://sd-2.archive-host.com/membres/up/9951014909053496/EVEIL_developpement-000.doc

    (ouvrir le fichier avec Open Office dans le cas où Adobe Reader ne fonctionne pas...)

     

     

    Un processus méthodique élaboré dans la perspective de s’approcher le plus près possible de l’état d’éveil de la conscience et, dans le meilleur des cas, d’y parvenir...

    Merci à Gérard pour le partage

     


     

    Namasté

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Nous sommes dans la respiration alors il est impératif de penser à l'essentiel, la respiration abdominale. Le ventre c'est le poste de commandement, c'est ici que vous fabriquez de la santé ou de la maladie. En cas de troubles on pense au cerveau, à la circulation, au système nerveux, mais on devrait penser en premier au ventre car c'est dans cette usine que tout se fabrique.
    D'ailleurs, le ventre est biologiquement un second cerveau car il sont indissociables. Ils communiquent, ils échangent et il est inconcevable de penser que l'un va bien si l'autre va mal. Ce sont des neurotransmetteurs qui s'occupent de la communication. Ce sont des substances chimiques dont le rôle est de transmettre des informations à des cellules. Certains neurotransmetteurs sont des inhibiteurs, d'autres au contraire des accélérateurs. La sérotonine, par exemple, est impliquée dans la régulation de la température, du sommeil, de l'humeur, de l'appétit, de la douleur. Et de même avec la dopamine, l'acétylcholine, la noradrénaline, etc... et ces neurotransmeteurs ont un double rôle, physique et psychique et concernent nos organes, nos fonctions (pulmonaires, cardiaques, digestives) et nos humeurs. Il est donc de la plus haute importance de témoigner un peu plus de considération à cette usine où se fabriquent nos défenses, nos émotions, notre santé.

    Lorsque j'étais jeune je me souviens que les éducateurs physiques disaient toujours, "gonflez la poitrine et rentrez le ventre". Quelle erreur ! Pour un souci d'esthétique on méprisait la partie du corps qui est le siège de toute votre personnalité.

    Alors je vous recommande au contraire d'inspirer lentement, profondément en gonflant le ventre d'abord puis la cage thoracique. Cette forme de respiration exerce un massage naturel sur le coeur, l'estomac, la vésicule, le pancréas, le foie, la rate, les intestins, les reins et bien sûr le diaphragme. Elle favorise les fonctions d'assimilation et d'élimination et stimule les plexus qui sont reliés au cerveau par le nerf vague. L'hypophyse produit plus d'endorphines, appelées aussi les hormones du bien-être, et par ailleurs les défenses immunitaires sont réactivées.  Cela avec quelques exercices respiratoires que nous avons vus précédemment (essouflement), va vous provoquer quelques symptômes comme la tête qui tourne un peu. Les mêmes symptômes  qu'éprouve un convalescent qui se retrouve brusquement au grand air, vous serez étourdi. Ce sont des réactions qui témoignent des privations que vous avez imposées depuis longtemps à votre organisme. Votre ventre a autant besoin d'oxygène que votre cerveau.

    Source : http://santenature.over-blog.com/article-6229925.html


    Nous avons déjà parlé de la respiration abdominale  mais elle est tellement importante que nous allons en parler encore un peu. Il ne faut pas oublier que nous avons tous reçu un enseignement à ce sujet et que les  "rentrez le ventre, gonflez la poitrine" sont encore dans toutes les mémoires et qu'ils ont fait de nous des insuffisants respiratoires. Et ce n'est pas seulement à l'école que nous l'avons entendu mais à l'armée c'était plusieurs fois par jour. Et personne, parmi tous ces gens bien pensants, ne s'est jamais demandé si c'était bien correct et efficace pour améliorer réellement la respiration.

    Pratiqué comme cela la respiration n'est, en effet, pas complète. La poitrine doit se dilater dans toutes les directions. Lorsque c'est vers le haut ce sont les côtes qui se soulèvent et lorsque c'est vers le bas c'est le diaphragme qui descend appuyant ainsi sur les viscères et sur la paroi abdominale. Cette respiration est extrêmement importante car il en résulte un fonctionnement plus efficace des poumons. Et si les poumons sont au maximum de leur capacité  c'est l'oxygénation qui est bien meilleure, et ce sont donc toutes vos cellules qui profitent de ce plein d'énergie. Elle stimule aussi tous les organes abdominaux et favorise leur bon fonctionnement. De ce fait les mouvements péristaltiques sont nettement plus prononcés, le digestion facilitée et l'évacuation des déchets plus aisée.  Et cette seule respiration peut avoir une réelle influence sur des maladies comme l'appendicite, les troubles de la vessie, la constipation, la diarrhée, les hernies, les troubles de l'intestin, le foie, la péritonite, sans oublier que la respiration abdominale aide énormément à la détente et que si vous l'essayez, vous vous rendrez vite compte qu'il vous est plus facile de vous détendre lorsque vous la pratiquez. En définitive vous jouez sur la digestion et sur le système nerveux, qui dit mieux ! Soigner votre ventre, l'élimination, vos nerfs, et c'est tout simple, il suffit d'en prendre conscience et de casser cette programmation qu'on nous a enseignée dans notre jeune âge.

    Le ventre, vous le savez, c'est la clé de la santé et on l'oublie trés souvent. Lui aussi on ne doit pas l'oublier lorsque nous faisons des exercices physiques. Sans aller jusqu'à se procurer les fameuses tablettes de chocolat sur les abdominaux, on doit  faire travailler ce groupe de muscles. C'est par une atonie des muscles abdominaux que le tractus digestif se ralentit et aucun traitement ne pourra jamais remplacer un peu d'exercice. Non seulement ils vont devenir plus toniques mais aussi ils respirent, sont mieux irrigués, ils reprennent leur activité. Et vous pouvez même faire ces exercices couchés, je peux pas mieux vous dire. Il suffit de monter les jambes et les garder quelques secondes en l'air. Bien sûr si vous pouvez aussi lever la tête en même temps c'est encore mieux. Plus léger, vous pouvez tout simplement pédaler en position couché toujours, vous pouvez le poursuivre un peu plus longtemps, car lorsque les jambes sont repliés les muscles ne travaillent presque plus du tout. Pour synchroniser la respiration , et en règle générale, il faut expirer lorsque le corps se contracte ou se replie et inspirer lorsqu'il se détend ou se redresse.
    La paroi abdominale n'est pas uniforme et certaines parties sont plus minces comme l'aine par exemple, et il n'est pas rare de voir l'intestion passer au travers pour former une hernie d'où l'intéret de fortifier cette sangle abdominale. En plus, si vous laissez une bonne bedaine s'installer, c'est toujours disgracieux et ce poids pèse sur votre dos et la région lombaire en souffre. Les gros ont souvent des lumbagos. Alors en faisant de la gymnastique couché sur le ventre, profitez que vous êtes allongés pour vous retourner sur le ventre et même mouvement ,jambes en l'air que vous maintenez quelques secondes et vous levez ensuite le buste.

    On n'en a pas conscience mais la respiration abdominale peut être la solution à beaucoup de troubles. Lorsqu'on touche en même temps le ventre et le système nerveux on soigne des zones clés de notre organisme. Et avouez que c'est tout simple, il faut y penser et vous vous rendrez compte à quel point nous sommes conditionnés par ce qu'on nous a appris. Vous vous rendrez compte à quel point on l'oublie vite si on ne s'y concentre pas dessus. Le poids de l'habitude et du conditionnement. Il faut l'avoir à l'esprit tout au long de la journée, le matin au petit déjeuner, en mangeant, au bureau ou en marchant, le soir en s'endormant, ça aide véritablement à la détente et le sommeil arrive plus vite. Le pétrole augmente mais la respiration est encore gratuite, profitez-en !

    Source : http://santenature.over-blog.com/article-20212809.html


    Apprenez à respirer avec le ventre (exercice de Michèle Freud)

    La respiration est la base de la relaxation en sophrologie. Lorsque vous êtes stressé, sans même vous en rendre compte souvent, votre respiration se fait courte et saccadée et située au niveau du thorax uniquement, alors qu’une respiration saine prend racine dans le ventre. Michèle Freud propose ici un exercice pour apprendre à respirer avec le ventre (extrait de « Réconcilier l’âme et le corps, 40 exercices faciles de sophrologie » (Albin Michel, 2007). Très vite, vous constatez un état d’apaisement se produire. A vous.

    Trouver l’endroit qui vous convient le mieux. Débranchez téléphones, sonneries diverses, prévenez votre entourage, s’il est là, que vous avez besoin de votre moment à vous. Mettez-vous à l’aise, pas de ceinture qui serre. Si vous avez froid, garder une couverture sur vous. Debout, assis ou allongé, appliquez votre main sur votre abdomen, écoutez votre souffle… Votre respiration est-elle haute, c’est-à-dire haletante et donc thoracique ? Saccadée ? Superficielle ? Laissez aller et venir votre respiration pendant quelques instants en la laissant devenir de plus en plus abdominale : vous devez sentir votre ventre se soulever et s’abaisser au rythme de la respiration. Puis expirez par le nez ou par la bouche en chassant le plus d’air possible et en poussant votre nombril vers les lombaires. Puis inspirez doucement l’air par le nez en gonflant le ventre comme un petit ballon…

    Expirez doucement l’air par la bouche, en abaissant le ventre comme pour le rentrer à l’intérieur de votre corps…

    Vivez chaque expiration comme une sensation de libération, de détente. La phase d’expiration est plus lente, plus longue que l’inspiration. Marquez une petite pause et laisser l’air circuler librement à présent, selon votre envie et recommencez l’exercice de temps en temps…

    Entraînez-vous à pratiquer souvent deux ou trois respirations abdominales dans la journée.


    Source :
     http://www.lexpansion.com/carriere/coaching/testez-la-respiration-abdominale-anti-stress-puissant_123625.html


    Et pour terminer, une petite vidéo de démonstration par Annick Pasquier (coach)

     

     

    FEEL GOOD !

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • 
    La méditation du Coeur d'Atisha

    La douleur est naturelle, il faut la comprendre et elle doit être acceptée. Naturellement nous avons peur de la douleur, naturellement nous l'évitons, de ce fait de nombreuses personnes évitent le cœur et se réfugient dans la tête.

    Le cœur provoque de la douleur, c'est vrai, mais seulement parce qu'il donne du plaisir; c'est pour cela qu'il donne de la douleur. La douleur est le chemin qui mène au plaisir; l'angoisse, la porte par laquelle entre l'extase.

    Si l'on est conscient de cela, l'on accepte la douleur comme une bénédiction et soudainement la nature de la douleur commence à se transformer. Vous n'êtes plus en opposition avec elle et, parce que vous n'êtes plus en opposition avec elle, ce n'est plus une douleur, c'est une amie. C'est un feu qui va vous purifier, c'est unes transmutation, un processus par lequel l'ancien disparaîtra et le nouveau émergera; par lequel le mental disparaîtra et le cœur se mettra à fonctionner dans sa totalité. Alors la vie devient une bénédiction.


    Essayez cette méthode d'Atisha.

    Lorsque vous inspirez - écoutez attentivement, c'est une des méthodes les plus extraordinaires - lorsque vous inspirez, pensez que vous inspirez tous les malheurs de l'humanité, toute l'obscurité, toute la négativité, tout l'enfer qui existe dans le monde, vous les inspirez et les laissez être absorbés dans votre cœur.

    Vous avez peut-être lu ou entendu parler des soi-disant "penseurs positifs" en occident. Ils disent juste le contraire mais ils ne savent pas ce qu'ils disent. "Lorsque vous expirez" disent-ils "rejetez tout votre malheur et votre négativité et lorsque vous inspirez, absorbez la joie, la positivité, le bonheur, la gaieté".

    La méthode d'Atisha est tout l'opposé; lorsque vous inspirez, inspirez tout le malheur et la souffrance de toute l'humanité, passée, présente et future. Lorsque vous expirez, expirez toute la joie que vous êtes; lorsque vous expirez, expirez tout le bonheur que vous êtes, toute la bénédiction qui vous emplit. Expirez, déversez-vous dans l'existence. C'est la méthode de la compassion; buvez toute la souffrance et répandez la bénédiction.

    Et si vous le faites vous serez surpris; au moment où vous absorbez en vous les souffrances du monde, elles ne sont plus souffrances. Le cœur transforme immédiatement l'énergie. Le cœur est une force transformatrice, absorbez le malheur et il se transforme en félicité... et déversez-le alors autour de vous. Lorsque vous aurez appris que votre cœur est capable de cette magie, de ce miracle, vous souhaiterez l'expérimenter encore et encore.

    Essayez, c'est une méthode des plus pratique, simple et elle donne des résultats immédiats. Pratiquez-la aujourd'hui et constatez.

    C'est une des approches de Bouddha et de tous ses disciples et Atisha est l'un de ses disciples; dans la même tradition, dans la même lignée. Bouddha dit en permanence à ses disciples: Ihi passiko; viens et vois ! Ce sont des gens très scientifiques, le bouddhisme est la religion la plus scientifique au monde et c'est pourquoi le bouddhisme gagne chaque jour de plus en plus de terrain. Au fur et à mesure que le monde devient plus intelligent, Bouddha deviendra de plus en plus important, il en sera forcement ainsi. Au fur et à mesure que les gens s'intéressent à la science, Bouddha les attirera. Il convaincra l'esprit scientifique - parce qu'il dit: "Tout ce que je dis doit être pratiqué. Je ne vous dis pas: "croyez cela", je dis: "expérimentez-le"; Faites-en l'expérience et seulement alors, si vous le ressentez vous-même, ayez confiance en cela. Autrement il ne sert a rien de croire".

    Essayez cette merveilleuse méthode de compassion, absorbez tout le malheur et déversez toute votre joie.

     

    osho.com

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le bouclier de protection



    Après avoir effectué un exercice de purification, il suffit d'effectuer quelques respirations profondes puis d'inspirer en soi (par le nez) toute l'énergie pure possible puis l'expirer par la bouche, en un fin et lent flux d'air qui formera une bulle d'énergie autour de soi, faire cette respiration jusqu'à ce que la bulle d'énergie soit assez puissante.
    Attention à bien se purifier au préalable faute de quoi l'énergie expulsée pour former la bulle de protection ne sera pas pure, "propre", car ressortant de soi avec toutes les impuretés que l'on n'aura pas nettoyées avant...

    En cas de ressenti d'attaque (malaise au niveau du plexus solaire), respirer lentement puis amener l'énergie inspirée sur le plexus solaire (il est  possible de ressentir la chaleur au niveau des mains et des doigts). En pratiquant régulièrement un nettoyage du plexus, cela a pour effet de le fortifier en énergie et donc par conséquent, de maintenir une protection contre certaines attaques subtiles.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Cet exercice consiste à inspirer en vous la lumière et les forces positives (après avoir effectué un exercice d'alignement vibratoire à la Source en Soi...).
    Visualisez la lumière entrer par vos narines et circuler dans votre corps en le nettoyant, en purifiant toutes vos cellules...  Visualisez les impuretés qui sont filtrées puis rejetées par le souffle jusqu'à ce que vous ressentiez que le nettoyage est suffisant.
    J'aime bien faire cette visualisation avec la lumière blanche (et parfois bleue) que je "respire" et laisse entrer en moi, en la faisant circuler à travers toutes mes cellules puis ressortir emmenant avec elle toutes les impuretés.
    A l'inspiration la lumière se détache de l'atmosphère et se concentre en un flux de plus en plus dense en se dirigeant vers les narines. A l'expiration, une fois que la lumière est passée dans l'ensemble des cellules, elle ressort d'une couleur un peu grisâtre pour se diluer dans l'air où elle s'évapore.
    Attention, à la dernière expiration il faut visualiser la lumière blanche ressortant en ayant tout nettoyé, c'est-à-dire de couleur blanche et éclatante et non plus grisâtre voire noirâtre comme au début de la visualisation.

    On peut ainsi se servir de cette méthode pour la purification des chakras également ou n'importe quelle partie du corps, il suffit de concentrer consciemment l'énergie en lui donnant une direction particulière sur les parties que l'on souhaite nettoyer.


    Méditations et exercices

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire

  • A mon sens, "faire le vide mental total" est impossible pour la simple raison que même seulement le fait de "penser à faire le vide mental" est une pensée.
    Etant donné d'autre part qu'il est impossible de concentrer son esprit sur deux choses simultanément, alors la "technique" pour moi qui est valable pour "faire le vide mental", eh bien c'est tout simplement de concentrer délibérément ma pensée sur ma respiration.
    En orientant ma pensée sur ma respiration je peux ainsi faire barrage à toute pensée parasite qui chercherait à se présenter à mon esprit.
    Cette "concentration mentale" (plutôt que "vide mental" :)) est nécessaire lorsque l'on veut parvenir à la paix intérieure, elle permet d'écouter le silence...
    Ceci est aussi utile pour tout travail de divination par exemple afin d'éviter toute "interférence" extérieure, la méditation, bref pour tout ce qui demande un centrage, un alignement au Soi Intérieur.


    lacher prise


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


  • Méditations et exercicesVoici une technique de visualisation très simple et qu'il est très bon de pratiquer en début de méditation. Son but est de faire circuler l'énergie, d'éliminer les blocages, et de vous permettre de garder une attache solide avec le plan physique pour ne pas être complètement coupé du monde pendant la méditation.

    • Asseyez-vous confortablement, le dos droit, sur une chaise ou bien par terre, jambes croisées. Fermez les yeux, respirez, lentement, profondément, en comptant à rebours de 10 à 1 jusqu'à ce que vous soyez bien détendu.

    • Imaginez une longue corde attachée à la base de votre colonne vertébrale, traversant le sol et s'enfonçant dans la terre. Vous pouvez même vous la représenter comme la racine d'un arbre poussant profondément dans le sol. C'est ce qu'on appelle «une corde d'amarrage».

    • Imaginez maintenant que l'énergie terrestre remonte le long de cette corde (passant par la plante des pieds si vous êtes assis sur une chaise), imprégnant chaque fibre de votre corps et ressortant par le sommet de votre tête. Imaginez cela jusqu'à ce que vous ressentiez vraiment le flot d'énergie. Ensuite, imaginez que c'est l'énergie du cosmos qui entre en vous par le sommet du crâne, se répandant dans tout votre corps pour enfin ressortir par les pieds en suivant la corde d'amarrage et se perdre dans la terre. Ressentez ces 2 courants circulant dans des directions différentes et se mêlant harmonieusement dans votre corps.

      Cette méditation vous permet de garder un bon équilibre entre l'énergie cosmique qui soutient la vision, la fantaisie, l'imagination et l'énergie terrestre stable du plan physique... un équilibre qui augmentera votre sentiment de bien-être et votre puissance de manifestation.


    Source : Shakti Gawain (techniques de visualisation créatrice)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire

  • Méditations et exercices







    Voici une méditation pour guérir et purifier le corps, et pour favoriser la circulation d'énergie.

    Il est très approprié de la pratiquer le matin au réveil, ou au début de chaque séance de méditation, ou encore chaque fois que vous voulez vous détendre et vous revitaliser :

    • Allongez-vous sur le dos, les bras le long du corps ou les mains croisées sur le ventre. Fermez les yeux, détendez-vous et respirez doucement, profondément et lentement.
    • Imaginez votre tête nimbée d'un halo de lumière dorée. Inspirez et expirez profondément et lentement 5 fois de suite, tout en gardant votre attention sur l'auréole lumineuse et en la sentant rayonner depuis le sommet de votre tête.

    • Ensuite, portez votre attention sur votre gorge. Imaginez à nouveau cette sphère lumineuse émanant de la région de la gorge.
      Inspirez puis expirez 5 fois, tout en gardant votre attention sur cette lumière.

    • Descendez alors vers le centre de votre poitrine et, une fois encore, imaginez la lumière dorée irradiant depuis cette zone de votre corps. Respirez à nouveau 5 fois profondément, tout en ressentant l'énergie se diffuser de plus en plus.
      Portez ensuite votre attention sur votre plexus solaire, visualisez la sphère de lumière dorée l'entourant, et en même temps respirez 5 fois lentement.

    • Maintenant la lumière entoure et pénètre votre bassin, accompagnez-la de 5 respirations profondes tout en ressentant le rayonnement et l'expansion de l'énergie.

    • Pour terminer, imaginez que la sphère lumineuse enveloppe vos pieds, une fois encore respirez à 5 reprises.

    • Et maintenant, représentez vous les 6 sphères lumineuses brillant en même temps, comme si votre corps était un collier de pierres précieuses rayonnant d'énergie.
      Respirez profondément et à chaque expiration imaginez l'énergie descendant le long du côté gauche extérieur de votre corps, depuis le sommet de la tête jusqu'aux pieds. En inspirant, sentez cette énergie remonter le long de votre côté droit, jusqu'au sommet de la tête.
      Faites circuler l'énergie ainsi 3 fois de suite.

    • Visualisez ensuite le courant d'énergie descendant du sommet de la tête vers les pieds, en passant sur le devant du corps, en même temps que vous expirez lentement. Puis, tout en inspirant, sentez ce même courant remonter le long du dos, jusqu'en haut du crâne.
      Répétez l'opération 3 fois.

    • Maintenant imaginez que l'énergie s'accumule à vos pieds, puis laissez-la remonter lentement à travers le centre du corps, depuis les pieds jusqu'à la tête, rayonner du sommet du crâne telle une fontaine de lumière pour enfin redescendre vers les pieds par le côté extérieur du corps. Renouvelez cet exercice plusieurs fois, ou aussi longtemps que vous le désirez.

    • Après cette méditation, vous serez à la fois profondément détendu, plein d'énergie et débordant de gaieté.


    Source : Shakti Gawain (techniques de visualisation créatrice)

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Voici une méditation guidée, de Marcelle Della Faille

    Méditation Forces Supérieures (mp3) :



     

     

     

     

    papillons bleus


     


     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • MEDITATION POUR SE RECONNECTER
    A L'ENERGIE FEMININE ET MASCULINE EN SOI


    Cette ère demande un rééquilibrage des énergies masculine et féminine. Il est important de réaliser que l'énergie féminine est en un sens fondamentale ou primordiale. Je ne veux pas dire dans le sens de «meilleure» ou «plus élevée». Le féminin et le masculin sont en relation l'un avec l'autre comme le représente le symbole yin-yang : tous deux sont complémentaires. Mais l'énergie féminine en vous est le pont qui vous relie à votre âme, à votre essence sans-forme. En vous connectant à votre aspect féminin, vous vous ouvrez à votre inspiration la plus profonde et vous entrez en contact avec votre raison d'être ici.

    A présent, imaginez simplement que vous vous connectez à votre énergie féminine. Imaginez qu' elle est située dans votre coeur. Ressentez une énergie douce, chaleureuse, qui vous est très familière, très proche de ce que vous êtes. Vous ressentez cette énergie dans votre coeur et maintenant, imaginez qu'elle crée une ouverture derrière votre coeur. De là, elle se connecte à la lumière, la lumière de la Source, la lumière de votre âme. Prenez un instant pour ressentir cela. Peut-être voyez-vous des silhouettes qui ressemblent à des anges ou des guides, peu importe ce que vous voyez. Vous avez seulement besoin de ressentir la présence de ce support cosmique bienveillant, la présence de la Maison. C'est ainsi que vous canalisez l'énergie de votre âme. Ressentez simplement la légèreté et la lucidité de cette énergie. Elle entre dans votre coeur et vous pouvez remarquer comme nous sommes vraiment proches de vous. Nous, « de l'autre côté », faisons partie d'une réalité qui traverse directement la vôtre. Vous faites vraiment partie de cette autre réalité à cet instant. Votre soi plus grand ou plus élevé est là maintenant, tandis qu'il fusionne avec vous sur terre.

    A présent, imaginez que vous faites appel à l'énergie masculine qui est en vous. Vous demandez à cette énergie de vous aider à vous enraciner et à connecter pleinement l'énergie de votre coeur à la réalité de la terre. Ressentez la puissance de l'énergie masculine s'écouler avec douceur et aisance le long de vos bras et de vos jambes. Elle crée de la clarté dans votre être, de la confiance en soi et de la focalisation. Vous ressentez comme elle ancre l'énergie de votre coeur à votre corps et à la terre. L'énergie masculine vous donne les qualités de courage, de discernement et de stabilité. Réalisez à quel point votre aspect masculin aime se connecter à votre aspect féminin de cette manière. Il veut servir l'énergie féminine, permettre à l'énergie de l'âme de s'incarner dans le temps, l'espace et la matière. Protégée et enveloppée par l'énergie masculine, l'énergie féminine se sent en sécurité et joyeuse. Ressentez comme le ciel et la terre se connectent en vous.

    Nous allons un peu plus loin dans notre voyage intérieur. Imaginez à présent que vous marchez dans une belle forêt. Le ciel est d'un bleu profond. C'est l'automne et les arbres commencent à perdre leurs feuilles. Pourtant, le soleil est encore chaud sur votre peau. Vous appréciez de marcher et un moment plus tard, vous remarquez un joli coin où vous vous asseyez . Peut-être y a-t-il un banc ou un coin tranquille sous un arbre. Vous vous asseyez et vous vous calmez. Vous respirez consciemment et laissez aller toutes les tensions que vous ressentez dans votre corps. Vous ressentez comme la terre vous porte. Vous devenez tranquille et paisible. Puis vous entendez dans l'air le son de joyeuses voix enfantines. Elles vous émeuvent et vous font sourire. Vous remarquez que deux enfants viennent vers vous. Un garçon et une fille. Ils marchent vers vous d'une allure déterminée, car ils veulent vous donner quelque chose.

    Ils sont à présent auprès de vous et leurs visages ont l'air heureux et insouciants. Puis la fille s'avance et vous donne quelque chose. Ce peut être un objet, mais pas nécessairement. Elle peut aussi simplement émettre quelque chose par sa présence ou dans ses yeux, vous rappeler quelque chose. Que vous rappelle-t-elle ? De quelle qualité vibre-t-elle tandis qu'elle vous regarde dans les yeux ? Ce qu'elle vous donne énergétiquement est plus important que ce qu' elle vous donne en main physiquement. Absorbez son énergie et remerciez-la. Puis demandez-lui de s'asseoir à côté de vous, à votre gauche. Focalisez-vous à présent sur le garçon, qui veut lui aussi vous donner quelque chose. Vous le regardez et recevez son cadeau. Ce peut être un symbole, un objet ou un sentiment, ou peut-être vous touche-t-il simplement et vous savez. Vous ressentez son message en et le prenez en vous. Vous le remerciez et l'invitez à s'asseoir à votre droite.

    Ressentez comme ces enfants font partie de vous. Ils sont toujours à vos côtés pour vous rappeler qui vous êtes. Leurs qualités originelles vous appartiennent. A présent, mettez leurs mains sur votre poitrine et laissez se dissiper tout ce qui est vieux et usé en vous. La peur, les soucis, la tristesse, imaginez simplement que la terre s'ouvre et vous le prend. Cela devient neutre dans son sein. Permettez aux énergies neuves et fraîches de ces enfants de pénétrer dans votre champ énergétique, de vous redonner le goût de vivre, votre sens enfantin du merveilleux et de la confiance. Quand vous reviendrez au présent dans un instant, vous n'avez pas besoin de quitter ces enfants, ils font partie de vous et gardent vivante votre inspiration originelle. Chaque fois que vous êtes tendu(e), mal à l'aise ou insatisfait(e), vous pouvez vous connecter à ces enfants. Ils peuvent vous faire connaître comment vous rééquilibrer. Quand vous retournerez dans cette forêt, ou tout autre endroit que vous aimez, il se peut que vous voyiez seulement la fille ou le garçon qui veut vous rencontrer cette fois. Faites confiance à ce que votre imagination vous propose. Que cela reste léger et enjoué. Ce n'est pas supposé être un exercice sérieux. Ce n'est qu' un jeu. C'est un moyen pour vous connecter aux puissantes énergies féminine et masculine qui sont au fond de vous.

    Vous oeuvrez tous pour créer un nouvel équilibre entre ces deux énergies qui sont devenues si aliénées et mécomprises dans votre société. Chaque fois que vous reconnectez les deux ensemble et recréez cet équilibre en vous, vous le faites rayonner vers les autres et cela aide à générer une conscience plus aimante sur terre. Nous vous en remercions. Nous vous aimons profondément.


    © Pamela Kribbe 2007

    www.jeshua.net/fr

    Enseignements


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • LA TECHNIQUE DE LA BULLE ROSE


    Cette méditation est d’une simplicité et d’une efficacité fantastiques.

    Exercice :

    - asseyez-vous ou allongez-vous confortablement, fermez les yeux et respirez profondément, lentement et naturellement. Détendez-vous progressivement, de plus en plus complètement.

    - imaginez quelque chose que vous aimeriez voir se réaliser ; imaginez que c’est déjà fait ; représentez-vous cela aussi clairement que possible.

    - dans votre esprit, entourez maintenant cette image mentale d’une bulle rose ; mettez votre projet dans cette bulle.
    Le rose est associé au cœur, et si cette vibration de couleur environne ce que vous visualisez, vous n’obtiendrez que ce qui correspond parfaitement à votre être.

    - la 3ème étape consiste à laisser cette bulle s’échapper et à l’imaginer flottant dans l’univers, renfermant toujours votre vision. Cela symbolise votre détachement émotionnel de votre objectif.

    La bulle est désormais libre de flotter dans l’univers à son gré, attirant et accumulant l’énergie nécessaire à la réalisation du désir qu’elle transporte.
    Vous n’avez rien d’autre à faire.



     

    ancrage


     


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique