• PRIERE A SAINT JOSEPH
    (l’invoquer dans les affaires embarrassées ou pour trouver du travail)

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Sécurité et force intérieure (Joseph Murphy)

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Préface : J'ai condensé cet essai en 5 pages. Si cela eût été possible,  je l'aurais réduit en autant de lignes. Je n'avais pas l'intention d'en faire un traité instructif, mais une recette pratique, pour sortir de ses ennuis.

    L'étude et la recherche ont leur utilité, mais ni l'une ni l'autre ne peut vous tirer d'une difficulté concrète. Rien, si ce n'est un travail pratique effectué dans la conscience n'y parviendra.
    L'erreur, quand tout va mal, c'est de lire superficiellement livre après livre sans obtenir ni réconfort, ni résultat positif.

    Lisez "La Clé d'Or" plusieurs fois. FAITES EXACTEMENT ce qu'elle conseille et si vous avez assez de persévérance, vous surmonterez n'importe quelle difficulté.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    5 commentaires
  • DECRET ABONDANCE

    JE SUIS libre de toute peur,
    Chassant besoin et misère
    Sachant que tout abondance
    Vient toujours du plan céleste.

    JE SUIS la grande fortune de Dieu
    Déversant trésors et lumière,
    Recevant toute abondance
    Pour combler tous les besoins.

    (à dire 3 fois)



    La Flamme Violette


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • COMMENT FORMULER UN DÉCRET


    1) Préambule du décret (invocation) :

    "Au nom de la bien-aimée puissante et victorieuse Présence de Dieu, JE SUIS en moi, et de mon bien-aimé Moi Christique sacré…"
    Lorsque vous récitez des décrets pour des êtres chers, faites d'abord appel à votre propre Présence JE SUIS et à votre Moi christique sacré, en vous référant au préambule du décret que vous récitez.
    Puis, toujours dans le préambule, insérez votre appel à la "puissante Présence JE SUIS et au Moi christique sacré de …" (nommez la ou les personnes pour lesquelles vous désirez réciter le décret).
    Les Maîtres Ascensionnés, appelés par vous, ont l'autorisation d'agir sur toute personne, lieu, condition ou chose vers laquelle, au nom de Dieu, vous avez dirigé leur attention.

    2) Le décret que vous avez choisi de réciter.

    3) En général, chaque décret se termine ainsi :

    "Et en toute confiance, j'accepte consciemment que cela soit manifeste, manifeste, manifeste (répéter 3 fois cette phrase) ici et maintenant avec tout pouvoir, éternellement soutenu, toute puissance agissante, se répandant à jamais et enveloppant le monde jusqu'à ce que tous soient pleinement ascensionnés dans la lumière et libres ! Bien aimé JE SUIS ! Bien aimé JE SUIS ! Bien aimé JE SUIS !"

    -> La pleine acceptation de la manifestation d'un décret dans votre monde est très
    importante. Sinon les pures énergies de Dieu pourraient bien demeurer dans les hautes octaves de l'être, comme une matrice non complétée dans le monde de la forme matérielle.
    Le Verbe est la clé pour faire descendre la lumière du Ciel sur la Terre.


    E. Clare Prophet

    La Flamme Violette



    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • SE SERVIR DE LA FLAMME VIOLETTE POUR GUERIR DES VIES ANTERIEURES



    -> Quand on récite des décrets de FV pendant un certain temps on peut voir des images des vies antérieures passer dans notre esprit.

    -> Ne pas essayer de supprimer ces souvenirs : il faut les imaginer saturés de FV jusqu'à ce qu'ils disparaissent. Puis abandonner ces souvenirs et laisser un brillant soleil blanc les remplacer sur notre écran mental.

    -> On peut se servir de la visualisation de "la brosse à tableau" (dissoudre les liens karmiques) :
    En récitant des décrets de FV les images des vies karmiques peuvent donc se dérouler sur notre écran mental : chaque fois qu'on les voit, visualiser une brosse géante (comme la brosse d'un tableau noir) .

    -> cette brosse est violette et fait disparaître les images. Après plusieurs emplois de cette technique, les souvenirs cessent d'être douloureux et s'estompent peu à peu.

    -> Chaque fois qu'on harmonise le karma d'une vie antérieure, notre Moi supérieur peut révéler celle dont on doit s'occuper ensuite.

    -> Il faut se pardonner et aller de l'avant.

    -> On peut inclure l'élimination des débris karmiques dans notre maison, notre entourage et la planète.

    -> Quand on cherche à orienter la FV pour aider autrui, penser que notre aura est comme une fontaine de FV où tous ceux qu'on rencontre peuvent venir s'abreuver.

    -> Toujours se souvenir de garder cette FV disponible pour toute personne dans le besoin.

    => Répéter les décrets 3 à 9 fois pour commencer. Quand on est prêt, le dire encore de nombreuses fois. Répéter un décret 36, 40, 108 ou même 144 fois donne accès à un plus grand pouvoir de Dieu.


    Source : La Flamme Violette, Elizabeth Clare Prophet


    La Flamme Violette


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    4 commentaires
  • Il existe des initiations à la flamme violette, mais je vous assure que vous pouvez l'utiliser facilement sans aucune initiation. L'intention suffit.
    Des milliers de personnes à travers le monde l'utilisent telle que, naturellement, car elle est donnée en abondance pour tous.

    Rituel de purification avec la flamme violette :
    (Source : Flamme Violette)

    « Les meilleurs moments pour pratiquer les méditations et rituels de ce type sont le matin dès le réveil, et le soir au coucher du soleil. S'il y a un risque d'interruption ou de bruit, choisissez d'autres moments plus favorables.
    Allumez une bougie violette, fermez les yeux, respirez lentement et profondément, trois à quatre fois de suite, et dites :

    « J'appelle l'amour, la sagesse et le pouvoir des flammes du Saint-Esprit. J'appelle la purification de la flamme violette. »
    Visualiser un tourbillon de flammes violettes qui descend en vous, qui vous enveloppe, qui pénètre tous vos corps, qui purifie et régénère tout votre être.
    Imaginez que vous baignez dans un océan violet de paix et de plénitude.

    Dites :
    « Amour, sagesse et pouvoir de la flamme violette, vibration purificatrice du Saint-Esprit, descends en moi, pénètre dans tous mes corps, transforme tout ce qui en moi s'oppose à la lumière, purifie, purifie, purifie, apporte ta vibration de paix et de lumière là où règne encore en moi le tumulte, viens dans ce qui en moi est le vital qui veut vivre par lui-même et donne-lui la conscience divine que tout est en Dieu. »

    Ce rituel agit très profondément et peut, quand il est bien fait, débloquer beaucoup de problèmes enfouis en nous-mêmes. Vous pouvez améliorer la qualité de ce rituel en tenant une améthyste dans votre main droite. »
     
     
     

    Purification avec la Flamme Violette

     
     

    Pour amener cette énergie dans sa vie et dans son corps, il suffit d'exprimer à haute voix son intention d'accueillir cette énergie, à l'aide de simples décret tels :

    "Je demande humblement à la Flamme Violette et à Saint-Germain de purifier mon corps énergie. Ceci se réalise maintenant et je remercie pour cette action."

    "J'appelle humblement la Flamme Violette ainsi que Saint-Germain et leur demande de purifier toutes les énergies densifiées perturbantes se trouvant dans mon Être.
    Je demande aussi et humblement à la Flamme Violette d'être active jusqu'à ce que toutes ces énergies aient retrouvé leur parfaite pureté originelle. Ceci se déroule maintenant et je remercie la Flamme Violette ainsi que Saint-Germain pour cette action".

    Par la puissance créatrice de l'intention et du verbe, l'énergie sera automatiquement mise en mouvement dans le corps de la personne en ayant exprimé l'intention.

    Des photos prisent selon le procédé Kirlian ont aussi permis de mettre en évidence les transformations de l'aura consécutives à l'utilisation de la Flamme Violette.
      

    Merci de tout cœur à Saint-Germain pour ce merveilleux présent offert à toute l'Humanité afin de l'aider dans son Éveil et sa Guérison.
    Merci également à tous ceux qui partageront ici leurs expériences avec cette énergie.
    Merci enfin à tous les sceptiques qui oseront invoquer cette flamme violette pour vérifier sa puissance avant de mettre en doute son existence...


    (source : http://www.monblog.ch/guerirlaterre)
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    4 commentaires
  • Prière de purification

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • DÉCRET POUR LA PROTECTION POUR LA PLANÈTE
    (à réciter 3 fois de suite, plusieurs fois par jour)


    "Je Suis la force libérée qui nettoie, purifie et transforme
    Avec l'épée bleue de l'Archange Michaël et la Flamme Violette de transmutation
    Tout ce qui est impur dans et sur la planète Terre maintenant"



     



    Décret pour la protection de la planète

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • DECRET POUR LA PURIFICATION DES CHAKRAS
    (9 fois)


    Mon coeur est un chakra de feu violet.
    Mon coeur est la pureté que Dieu désire ! (3 fois)

    (Mantra de Saint-Germain)
    JE SUIS un être de feu violet !
    JE SUIS la pureté que Dieu désire ! (3 fois)

    Mon chakra de la gorge est une roue de feu violet,
    Mon chakra de la gorge est la pureté que Dieu désire ! (3 fois )

    (répéter le mantra de St Germain 3 fois)

    Mon plexus solaire est un soleil de feu violet,
    Mon plexus solaire est la pureté que Dieu désire ! (3 fois)

    (mantra de St Germain 3 fois)

    Mon troisième oeil est un centre de feu violet,
    Mon troisième oeil est la pureté que Dieu désire ! (3 fois)

    (mantra de St Germain 3 fois)

    Mon chakra de l'âme est une sphère de feu violet,
    Mon chakra de l'âme est la pureté que Dieu désire ! (3 fois)

    (mantra de St Germain 3 fois)

    Mon chakra de la couronne est un lotus de feu violet,
    Mon chakra de la couronne est la pureté que Dieu désire ! (3 fois)

    (mantra de St Germain 3 fois)

    Mon chakra de la base est une fontaine de feu violet,
    Mon chakra de la base est la pureté que Dieu désire ! (3 fois)

    (mantra de St Germain 3 fois)



    Ecoute en mp3 :

     

     

    La Flamme Violette


     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • DECRET JE SUIS LA FLAMME VIOLETTE (dire 9 fois)


    Au nom de la bien-aimée puissante et victorieuse Présence de Dieu, JE SUIS en moi, et de mon bien-aimé Moi Christique sacré, je demande aux bien-aimés Alpha et Oméga dans le coeur de Dieu dans le Grand Soleil Central, bien-aimé Saint-Germain, bien-aimée Portia, bien-aimé archange Zadkiel, bien-aimée sainte Améthyste, bien-aimés puissants Arcturus et Victoria, bien-aimée Kuan- Yin, déesse de la Miséricorde, bien-aimés Oromasis et Diana, bien-aimée Mère Marie, bien-aimé Jésus, bien-aimé Omri-Tas, gouverneur de la planète violette, bien-aimé Conseil Karmique, bienaimé Lanello, l'Esprit entier de la Grande Fraternité Blanche et la Mère du Monde, la vie élémentale – le feu, l'air, l'eau et la terre !
    D'intensifier la flamme violette dans mon coeur, de purifier mes quatre corps inférieurs, de transmuer toute énergie mal qualifiée que j'ai pu imposer à la vie et de faire étinceler le rayon guérisseur de la Miséricorde partout sur la terre, sur les élémentaux, sur toute l'humanité et de répondre à mon appel dans l'infini, maintenant et à jamais :


    (faire un arrêt et offrir des invocations pour la transmutation et la guérison personnelle et planétaire)

    JE SUIS la flamme violette active en moi maintenant.
    JE SUIS la flamme violette à laquelle j'obéis.
    JE SUIS la flamme violette puissante Force cosmique.
    JE SUIS Lumière de Dieu qui rayonne à toute heure.
    JE SUIS la flamme violette ardente comme un soleil.
    JE SUIS le pouvoir de Dieu délivrant tous les êtres.


    Ecoute en mp3 :

     

     

    La Flamme Violette



     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • PARDON

    Le décret suivant concerne le pardon. La Flamme Violette est la flamme du pardon. Pardonner n'est pas toujours facile, mais sans le pardon nous ne ferons pas de progrès spirituel. Quand nous refusons de pardonner à un ami ou à un supposé ennemi qui nous a fait du tort, et même s'il nous fait du mal encore et encore, nous tissons des liens non seulement avec cette personne mais avec sa colère. Alors, nous ne serons pas véritablement libres jusqu'à ce que nous trouvions une solution à cette colère et équilibrions le karma.
    Souvent nous pensons que nous ne pouvons pardonner à quelqu'un parce que nous croyons que les crimes qu'il a commis contre nous ou d'autres personnes que nous aimons sont trop graves. Dans une telle situation, Dieu nous enseigne que nous pouvons pardonner à l'âme de la personne et lui demander de lier le non-soi de cette personne qui la pousse à commettre des crimes. Quelle que soit la gravité des offenses, nous devons toujours pardonner à l'âme et éviter ainsi des liens karmiques. La colère lie ; l'amour libère.
    Spirituellement parlant, chaque fois que nous ne pardonnons pas à quelqu'un, nous érigeons une barrière entre nous et une autre partie de Dieu. Et quelquefois, la personne la plus importante à qui pardonner est nous-même.


    Visualisation et méditation :


    Tout en récitant le décret "PARDON", envoyez votre amour et votre pardon à tous ceux que vous avez pu avoir offensés et à tous ceux qui ont pu vous avoir offensé, remettant la situation entre les mains de Dieu.

    DECRET "PARDON"
    (à dire 3 ou 9 fois)
     
     
     
    JE SUIS le Pardon en action
    Rejetant la peur, le doute,
    Rendant libres tous les hommes
    Avec les ailes de la Victoire.

    JE SUIS, j'appelle avec puissance
    Le Pardon à chaque instant ;
    sur toute vie et en tout lieu,
    Je répands Grâce et Pardon.
     
     
     
     
    Ecouter en mp3 :

     




    L'AMOUR DIVIN est le seul lien possible entre les hommes.
    Voici quelques conseils donnés par un Maître, concernant le passé, le présent et l'avenir.
    "Il faut diriger sa vie. Il faut repartir à zéro, c'est-à-dire du néant, à chaque minute de sa vie. Il ne faut pas s'enliser. Toutes les valeurs peuvent être renversées, car on change à chaque minute et ce qui convenait il y a un instant ne convient plus maintenant.
    En somme, le présent n'existe pas. C'est la ligne de démarcation entre le passé et le futur et cette ligne se déplace sans cesse. Le passé s'est enfui et il ne faut pas que l'avenir en découle.
    Il faut annuler le passé et créer l'avenir, VOLONTAIREMENT, par des appels (décrets) ; il faut le créer bon et lumineux et penser que le présent est chaque mot que vous prononcez, chaque pensée que vous émettez et que l'avenir est tissé du présent.
    Vous avez un avantage à créer un avenir heureux. Vous le voulez n'est-ce-pas ? Alors dites des mots lumineux : que la lumière émane de vous.
    Il est difficile de ne pas penser mal, mais nous sommes là pour vous aider, nous sommes là pour vous apprendre à dominer votre moi humain qui se rebelle quand vous n'obtenez pas ce que vous voulez. Le mieux, voyez-vous, est de ne pas vouloir ! Laissez-nous vouloir pour vous et vous indiquer le chemin à suivre ; vous verrez que vos limitations seront consumées et que vous verrez les choses autrement.


    L'avenir c'est :

    tout ce qu'on pense,
    tout ce qu'on dit,
    tout ce qu'on fait,
    en bien, ou en mal. "




    La Flamme Violette

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • DECRETS DU COEUR, DE LA TETE ET DE LA MAIN
    (Par El Morya, Le pouvoir remarquable des décrets - E.Clare Prophet)



    A chaque instant, tout homme ou femme crée son propre avenir. La vie, qui est un don de Dieu, accomplit continuellement les désirs exprimés ou inexprimés de l'homme. Les pensées et sentiments humains sont en eux-mêmes des décrets et produisent immanquablement et justement, selon leur nature, la joie ou la peine.
    Bien qu'ils vivent dans un océan de sagesse, la plupart des hommes créent dansl'ignorance. Leur vie est donc un mélange de bon et de mauvais à la fois, une représentation chaotique de ce qu'on appelle la roue de la fortune.
    Croyant que les hommes et les femmes de bonne foi veulent surmonter les servitudes qu'ils se sont eux-mêmes imposées et souhaitent se défaire des funestes qualités humaines qui habitent leurs pensées et sentiments -ces qualités qu endurent depuis longtemps sans les avoir corrigées- j'offre ces décrets au monde, au soleil de la lumière et de l'amour divins. Leur utilisation constante et fidèle sèmera dans le champs toujours fertile de la conscience humaine des semences de grâce et des germes de miséricorde.
    Ceux-ci à leur tour produiront la moisson d'une vie nouvelle, une moisson personnelle d'harmonie et d'abondance, disponible à tout moment grâce à la croissance individuelle et à l'expansion du feu sacré divin.
    Comme le baume de Galaad, ces décrets feront office d'onction pour les âmes lasses des enfants de la Terre et uniront le coeur des hommes aux hôtes ascensionnés, les êtres humains et divins devenant une seule famille qui peut établir et qui établira pour toujours la paix et la victoire dans la lumière de Dieu qui jamais ne faiblit. A vous qui vous adonnez quotidiennement au rituel de l'invocation et des décrets, je donne personnellement ma bénédiction depuis la Retraite de la volonté de Dieu, ici à Darjeeling, au nom de la Grande Fraternité Blanche, à partir du coeur, de la tête et de la main.


    INSTRUCTIONS


    Les décrets du COEUR, de la TETE et de la MAIN sont des affirmations qui aident à purifier et à donner de l'énergie au coeur, à la tête et à la main pour une plus grande intégrité de l'esprit, du coeur et du corps.
    Le coeur est la place où nous prenons contact avec Dieu. C'est de là que nous exprimons l'amour qui nourrit l'humanité. Notre tête est le calice qui reçoit les idées créatrices de Dieu et de notre Moi supérieur. Nos mains expriment comment nous mettons notre spiritualité en pratique.
    Nous commençons avec le coeur parce que le coeur est le centre de la vie, physique et spirituelle.

    Avec le décret "COEUR", nous appelons la force de transmutation de la Flamme Violette. Couche après couche, la Flamme Violette viendra dissoudre les sentiments natifs et le karma qui bloquent le courant d'énergie du coeur. Ce décret aide à développer les qualités du coeur. Il nous aide à être plus ouverts, plus sensibles et plus compatissants à la misère de l'humanité qui a besoin de notre amour
    et de nos prières.

    Le décret de la "TETE" clarifie les facultés physique et mentale de l'ex de sorte que nous pensons et communiquons avec plus de clarté. Il aide à renforcer nos facultés d'intuition et à développer les subtiles perceptions spirituelles.

    Avec le décret "MAIN", nous affirmons notre association avec l'Esprit et disons : "Quand je prends la main de Dieu, rien n'est impossible". La main symbolise le pouvoir de Dieu en manifestation dans notre profession, notre service à l'humanité, les petites et grandes choses que nous faisons tous les jours pour notre prochain. Par nos mains, nous pouvons canaliser une énorme quantité d'énergie et de guérison.
    Nous affirmons aussi avec le décret "Main" que nous marchons dans le "Sentier du Milieu" qu'enseigna Gautama Bouddha à ses disciples. Il nous dit que le meilleur moyen de faire des progrès spirituels est de vivre une vie équilibrée et de ne pas tomber dans les excès de l'ascétisme ou de la satisfaction de soi.


    Visualisation et méditation :


    Récitez le décret "COEUR" tout en visualisant la Flamme Violette dans votre coeur comme une vibrante lumière violette qui l'adoucit et permet aux pétales du chakra du coeur de s'ouvrir. Voyez la FV transformer la colère en compassion, l'amertume en gentillesse, l'anxiété en paix.


    Décret du Coeur (mp3) :

     

    DECRET "COEUR"

    (le dire 3 ou 9 fois)


    Feu Violet, amour divin,
    Flamboie au sein de mon coeur !
    Toi, compassion toujours vraie,
    Garde-moi en harmonie.

     

     

    Pour le décret "TETE", visualisez la FV montant de votre coeur et pénétrant dans votre tête pour nettoyer votre esprit de tous les blocages mentaux, les images négatives et les concepts limitatifs à propos de vous-même ou des autres. Voyez votre esprit se remplir de la brillante lumière divine.

    Décret de la Tête (mp3) :

     

    DECRET "TETE" (3 ou 9 fois)


    JE SUIS lumière, Christ en moi,
    Viens, libère mon esprit ;
    Feu Violet, brille à jamais
    Tout au fond de mon esprit.

    Dieu qui me donne mon pain,
    De feu violet remplis ma tête,
    Pour que ton éclat céleste
    Rende mon esprit lumière.




    Pour le décret "MAIN", visualisez la FV dissoudre la cause, l'effet, la rigidité et la mémoire de choses que vous aimeriez ne pas avoir faites.


    Décret de la Main (mp3) :

     

    DECRET "MAIN" (3 ou 9 fois)


    JE SUIS la main de Dieu en action
    Qui chaque jour gagne la victoire ;
    Le bonheur suprême de l'âme
    Est le chemin du Milieu.



    La Flamme Violette


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • LA LUMIERE BLANCHE

    Le décret "TUBE DE LUMIERE BLANCHE" renforce votre protection. Le tube de
    lumière est une armure de protection de lumière blanche d'environ trois mètres de diamètre qui descend de Dieu et de la Présence JE SUIS CELUI QUE JE SUIS au dessus de vous et qui s'enfonce dans le sol sous vos pieds.

    Le tube de lumière peut vous protéger contre les énergies négatives qui pourraient être dirigées vers vous par des personnes qui expriment de la colère, de la condamnation, de la haine ou de la jalousie.
    Quand vous n'êtes pas protégé, ces vibrations peuvent vous rendre malade ou dépressif. Elles peuvent même vous amener à avoir des accidents.
    La lumière blanche peut aussi vous protéger contre l'attirance de la conscience de masse. Quand nous nous sentons exténués après une course en ville ou après être allés magasiner dans la cohue du temps de Noël, c'est souvent parce que notre lumière a été siphonnée. Le tube de lumière aide à rester centré et en paix.

    C'est une bonne idée que de réciter le décret "TUBE DE LUMIERE" chaque matin avant de se lancer dans l'activité quotidienne. Si durant la journée vous vous sentez sans énergie, épuisé ou vulnérable, répétez le décret.
    "Le tube de lumière est invincible", nous dit Saint-Germain. "Renforcez-le après avoir été en contact avec beaucoup de gens. Intériorisez-vous durant quelques minutes. Rétablissez le feu".


    Visualisation et méditation :


    Lorsque vous récitez le décret "TUBE DE LUMIERE", visualisez une brillante et scintillante lumière blanche de votre Présence JE SUIS, une lumière plus brillante que celle du soleil sur de la neige fraîchement tombée et qui forme un mur impénétrable tout autour de vous. A l'intérieur de ce tube de lumière scintillante, voyez-vous enveloppé de flamme violette. De temps à autre durant la journée, vous pouvez renforcer cette protection spirituelle en répétant la visualisation et le décret.


    DECRET "TUBE DE LUMIERE"

    (version que j'utilise)
    (à réciter 3 fois)

    Bien-aimée Présence JE SUIS,
    Scelle-moi du tube de lumière,
    Flamme des maîtres ascensionnés
    Invoquée au nom de Dieu.

    Garde mon temple toujours libre
    De toute discorde projetée.

    JE SUIS, j'invoque le feu violet
    Pour qu'il transmue tout désir ;
    Au nom de la liberté,
    JE SUIS uni(e) à la Flamme Violette
    Source : E. C. Prophet


    Vous pouvez l'écouter ici :

     

     

     

    La flamme violette

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • COMMENT RECITER EFFICACEMENT UN DECRET
    (Le pouvoir remarquable des décrets)

    …Le mystère du Christ, du divin Verbe ou Logos, le Fils unique né du Père, n'a cessé de dérouter et de confondre l'humanité depuis la chute de l'homme (depuis sa descente dans la conscience matérielle). L'homme doit maintenant passer de l'état de pécheur, où l'ont relégué les forces de condamnation impie, à celui de "cohéritier du Christ", si l'humanité veut obtenir sa liberté en cet âge.
    …Jésus savait, comme peu d'hommes avant ou après lui l'ont su, qu'il était le Fils de Dieu. Il n'a jamais prétendu qu'il était l'unique Fils de Dieu ; mais ceux qui entendirent ses paroles et qui n'avaient pas atteint ce degré de compréhension refusèrent de revendiquer leur propre filiation divine. Et tandis que certains le réprimandèrent pour sa déclaration, d'autres se prosternèrent et adorèrent en lui ce qu'ils n'étaient pas capables de réaliser en eux-mêmes.
    Ceux qui le suivirent, les scribes et les prêtres du début, avaient une compréhension plutôt limitée de la manifestation universelle du Christ en tout fils de Dieu - en chaque homme, femme et enfant ; d'où cette doctrine erronée à l'effet que Jésus est le seul Fils de Dieu, qui nous fut transmise de génération en génération et qui a divisé la civilisation occidentale et empêché la majeure partie de l'humanité de réaliser sa destinée divine.
    Lorsqu'il saisira mieux les déclarations de Jésus concernant le Père et le Fils grâce à une compréhension réelle de ce qu'est le Fils de Dieu, le disciple moderne comprendra pourquoi et comment il peut réciter efficacement les décrets.
    Le Christ en tant que Fils unique de Dieu est le seul héritier véritable de Dieu. Ce Fils de Dieu est votre propre identité, la vraie personne que Dieu fit à son image et à sa ressemblance. Cette ressemblance n'est jamais tombée dans le péché ni le discrédit et demeure inviolée dans le Christ, le bien-aimé Moi christique sacré de chaque homme et de chaque femme.
    La conscience humaine ou la nature charnelle a rejeté le Christ depuis la chute d'Adam et d'Ève : le moi inférieur, ou le fils prodigue, que nous pouvons voir comme l'homme en tant que Christ en devenir, par le pouvoir du libre arbitre, a choisi de demeurer dans la conscience de limitation plutôt que d'adopter la conscience d'expression sans limite, celle de celui qui se soumet sans réserve à la volonté de Dieu.
    Ceux qui comprennent vraiment le mystère du Christ comprennent que, de même qu'il n'y a qu'un seul Père, il n'y a qu'un seul Christ, un seul Fils. C'est la nature de l'Un infini de multiplier l'Être à l'infini et de demeurer toujours un). Ainsi, Dieu le Père et Dieu le Fils peuvent s'actualiser dans l'homme et la femme encore et toujours, et demeurer l'Un divin inviolé.
    Tous les hommes partagent cette unité et ont en eux-mêmes l'essence de la nature divine - Dieu individualisé en tant que la puissante Présence JE SUIS de chaque fils et fille, et le Christ individualisé en tant que Moi christique sacré de chacun. Sans Dieu et le Verbe, le Christ qui était avec lui au commencement, aucune manifestation n'a eu lieu : aucun homme n'a été créé sans avoir reçu une portion de Dieu et une portion du Christ.
    Commander aux énergies de la vie est la prérogative de l'identité christique ou Moi supérieur de chaque fils et fille de Dieu. Le moi humain, étant imparfait et incomplet, n'est pas encore autorisé à prononcer des fiat dans un but créateur, c'est pourquoi il doit toujours dire : "Au nom de la bienaimée puissante et victorieuse Présence de Dieu, JE SUIS en moi, et de mon bien-aimé Moi christique sacré…"
    Réalisant, comme Jésus l'a fait que c'est sa destinée divine de devenir cocréateur avec Dieu, le disciple sort donc son livre de décrets et commence, là où il se trouve et dans l'état de conscience qui est alors le sien, à en réciter pour que s'opère dans son monde des changements qui contribueront à sa réunification avec le Père par la médiation de son Moi christique sacré.
    Ainsi, conscient de ses limites et imperfections actuelles, il reconnaît que la toute-puissance de Dieu peut vaincre tous les obstacles de la chair et renouveler sa conscience par le pouvoir du Saint-Esprit.
    Cet Esprit se manifeste dans le feu sacré irradiant en tant que triple flamme de la vie sur l'autel de la chambre secrète du coeur. (La flamme est constituée de trois volutes : rose, bleue et jaune. Elle mesure approximativement un millimètre cinquante chez l'individu moyen, et elle représente le siège de Dieu en l'homme qui y maintient la vie. C'est elle qui cause en fait le battement de coeur d'où découlent toutes les autres fonctions corporelles.)
    Le décret ou fiat divin, le récitant et la réponse au décret forment une triple manifestation de Dieu lui-même. Le récitant doit reconnaître que c'est "Dieu en moi qui récite ce décret. C'est l'énergie de Dieu qui s'écoule pour obéir à son commandement, et c'est l'accomplissement de la loi par le pouvoir du Verbe qui se manifeste en moi."
    L'homme (le moi inférieur) est donc un instrument de la lumière qui émane du coeur de Dieu pour devenir perfection manifeste. Il n'est pas la source de la lumière et ne décide pas de la création ; de lui-même il n'a pas le pouvoir de faire en sorte que la lumière obéisse à son commandement.
    Donc, si le disciple se décide à élever sa conscience au niveau du Moi christique sacré, sachant qu'il est en réalité ce Fils bien-aimé, étant un avec Dieu, il peut alors se présenter en tant que sacrifice vivant consacré à la pureté afin que la lumière de Dieu, le Verbe de Dieu et le décret de Dieu puissent, par lui, manifester l'oeuvre parfaite du Créateur.
    Ainsi donc, une fois qu'il a établi dans son esprit l'identité de celui qui agit - JE SUIS (Dieu est) la porte ouverte qu'aucun homme ne peut fermer -, le disciple peut commencer à effectuer le rituel sacré de l'offrande de décrets au nom du Dieu Père-Mère (la Présence JE SUIS), du Fils (le Christ universel qui se manifeste en tout homme en tant que son identité christique bien-aimée ou Moi christique sacré) et du Saint-Esprit (les énergies du feu sacré qui imprègnent la forme et la conscience de l'essence de Dieu qui est la vie).
    Avant de prononcer les mots du décret, assoyez-vous sur une chaise droite confortable, dans une pièce bien éclairée où vous ne serez pas dérangé et que vous aurez au préalable nettoyée, aérée et mise en ordre. En effet, la poussière, le désordre, l'air vicié et un mauvais éclairage réduisent l'efficacité des décrets parce qu'ils empêchent le passage de la lumière et rebutent les armées angéliques, qui aident toujours le récitant à amplifier l'émission des saintes énergies de Dieu.

    Visualisez la Présence de Dieu au-dessus de vous, votre moi inférieur enveloppé dans la flamme violette de votre Moi christique sacré, et visualisez la triple flamme en vibration se déployant à partir de votre coeur, la "volute" bleue à gauche, la rose à droite, et la jaune au centre.
    Gardez la colonne vertébrale et la tête droites, les jambes et les mains décroisées, et les pieds à plat sur le sol. (Une mauvaise posture ouvre la conscience qu forces négatives du fait que le plexus solaire, qui est la porte des émotions, n'est plus maître à bord. Le fait de croiser les jambes et les mains produit un "court-circuit" des énergies destinées à descendre dans la personne et à bénir l'humanité entière.)
    Rappelez-vous donc les mots de saint Paul : "Ne savez-vous pas que vous êtes un temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous?" et laissez les énergies de Dieu descendre dans votre corps.
    Tenez votre livre ou les feuillets individuels de décrets à hauteur des yeux afin de ne pas vous pencher pendant que vous récitez le décret. Ou peut-être préférez-vous être assis à un bureau ou à une table et installer votre livre devant vous, ce qui vous laissera les mains libres, paumes ouvertes vers le haut, prêtes à recevoir les bénédictions des maîtres.

    Récitez le décret lentement et clairement de façon détendue jusqu'à ce que vous en compreniez pleinement le sens. Concentrez-vous sur la cadence et commencez à le réciter plus rapidement. Vous verrez comment votre esprit peut apprendre à suivre à la vitesse de l'éclair les différents concepts, et l'intensité de la puissance qui se manifeste au fur et à mesure que vous récitez avec une plus grande aisance.
    Il est important de respirer profondément et de façon constante, en utilisant la puissance de la respiration de feu divine pour projeter la lumière d'abord dans votre corps tout entier, puis à l'extérieur dans le monde afin de bénir toute vie par la magnétisation de l'énergie de Dieu focalisée par votre propre flamme du coeur.

    Lorsque vous récitez les décrets pour des êtres chers, faites d'abord appel à votre propre Présence JE SUIS et à votre Moi christique sacré, en vous référant au préambule du décret que vous récitez.
    Puis, toujours dans le préambule, insérez votre appel à la "puissante Présence JE SUIS et au Moi christique sacré de …". (Donnez le nom de la personne ou des personnes pour lesquelles vous désirez réciter le décret).
    En faisant appel à la Présence divine de ceux qui ont besoin d'assistance spirituelle, vous invitez la fontaine d'abondance céleste à s'écouler dans leur monde et à y déverser les bénédictions divines de la lumière qui vont guérir tout état d'imperfection qui s'y manifeste. Ce service peut se rendre sans avoir à s'impliquer personnellement dans une situation donnée : les maîtres ascensionnés, appelés par vous, ont l'autorisation d'agir sur toute personne, lieu, condition ou chose vers laquelle, au nom de Dieu, vous avez dirigé leur attention.

    Chaque décret se termine comme suit : "Et en toute confiance, j'accepte consciemment que cela soit manifeste, manifeste, manifeste (répéter 3 fois cette phrase) ici et maintenant avec tout pouvoir, éternellement soutenu, toute puissance agissante, se répandant à jamais et enveloppant le monde jusqu'à ce que tous soient pleinement ascensionnés dans la lumière et libres ! Bien-aimé JE SUIS !
    Bien-aimé JE SUIS ! Bien-aimé JE SUIS !"
    La pleine acceptation de la manifestation d'un décret dans votre monde est très importante, car c'est ici, dans l'octave physique, que l'on a besoin de la lumière de Dieu. Avec les décrets, le récitant attire la lumière des octaves élevées de la perfection vers les octaves inférieures de l'imperfection humaine.
    Nous n'avons pas besoin de parfaire Dieu ou son Christ, mais nous avons grand besoin de changements dans ce monde de chaos, de maladie, de malheur et de mort. Et ces changements ne peuvent survenir que si l'on fait appel à la lumière divine et que l'on accepte consciemment cette lumière qui ne manque jamais de donner à l'homme sa liberté lorsqu'il se met résolument à réciter des décrets jusqu'à ce que Dieu puisse manifester son oeuvre parfaite en lui.
    A moins que vous n'acceptiez consciemment la réponse à vos décrets telle qu'elle se manifeste, les pures énergies de Dieu pourraient bien demeurer dans les hautes octaves de l'être, comme une matrice non complétée dans le monde de la forme matérielle. Le Verbe est la clé pour faire descendre la lumière du ciel sur la terre. Souvenez-vous que Jésus, lorsqu'il guérissait, prononçait toujours le commandement qui libérait la lumière afin de manifester dans le plan physique cette perfection qu'il reconnaissait comme faisant déjà partie du royaume des cieux.
    Dans le récit de la résurrection de Lazare, nous observons que Jésus employa le pouvoir du Verbe pour libérer les énergies du plan de l'esprit et les faire descendre dans le plan de la matière afin de rétablir la force de vie.
    Il est écrit : "On enlèvera donc la pierre. Jésus leva les yeux et dit : Père, je te rends grâce de m'avoir écouté. Je savais que tu m'écoutes toujours ; mais c'est à cause de la foule qui m'entoure que j'ai parlé, afin qu'ils croient que tu m'as envoyé. Cela dit, il s'écria d'une voix forte : Lazare, viens dehors !" Il est également connu qu'il parlait "[…]d'autorité, et non comme les scribes."
    Le pouvoir du Verbe est l'autorité du processus de création lui-même. Le tout premier décret dut prononcé par Dieu lorsqu'il dit : "Que la lumière soit !", et la lumière fut. La réponse à partir du coeur de Dieu fut instantanée, et le divin Logos se manifesta alors en tant que forme et conscience, s'étendant jusque dans la mer infinie de l'être de Dieu.
    Les décrets sont ainsi prononcés par l'homme parce que c'est le pouvoir du Verbe, et aucun autre dans l'univers, qui est capable de créer, de ressusciter, de transmuer et de parfaire l'image divine dans les fils et filles de Dieu. C'est pourquoi les décrets devraient toujours être récités à voix haute, et c'est seulement lorsqu'il est impossible de la faire qu'ils devraient être offerts en silence.
    La lumière de la Présence est libérée à travers les différents centres ou cakras focalisés dans le corps de l'homme.

    Lorsque vous récitez le décret, le pouvoir du Verbe est émis à partir du chakra de la gorge. De ce centre émane un rayon bleu électrique. Le centre du coeur est animé par la triple flamme ; le point au centre du front, qui est le foyer de l'oeil omni voyant de Dieu (le 3ème oeil), est vert émeraude ; et la radiance d'or, au halo du Christ, se situe au sommet de la tête.
    Il est d'une importance capitale d'être bien concentré pendant que l'on récite le décret, car c'est sur les ailes de l'attention de l'homme que voyagent les énergies de la Présence pour accomplir le Verbe.
    Contrairement à ce que pensent la plupart des étudiants qui s'adonnent à la science des décrets, la concentration est une qualité du coeur plutôt que de l'intellect. Votre centre d'attention devrait donc toujours se situer dans la flamme du coeur lorsque vous récitez un décret, car c'est là que se trouve votre centre individuel de pouvoir, de sagesse et d'amour divins. Tenir compte de ceci vous permettra d'éviter d'exercer une tension excessive sur les cakras qui sont moins développés chez l'homme occidental.
    Réciter un décret est une fonction du coeur et requiert la dévotion de l'homme. Il faut rééduquer l'intellect, qui a pendant trop longtemps gouverné le coeur de bien des gens, pour le faire désormais obéir à l'appel du coeur et s'incliner devant les pouvoirs intuitifs du coeur qui, la plupart du temps, reflètent la voix intérieure du Moi christique.
    Si l'attention se concentre sur la manifestation désirée et si l'oeil de l’esprit visualise la réalisation du décret, les résultats seront infiniment plus efficaces que si l'esprit vagabonde, si on se laisse distraire par toutes sortes de choses et si on laisse les yeux errer au hasard dans la pièce.
    Peu à peu, lorsque vous deviendrez plus familier avec les mots du décret, vous pourrez fermer les yeux et voir se manifester devant vous l'action du décret. Ce processus, appelé visualisation, est basé sur la capacité de l'homme de "produire une image", d'imaginer. Utilisez cette faculté créatrice pour "voir" chaque mot ou phrase descriptive comme un certain type de pensée ou une "matrice",
    une "coupe" ou un "calice" tenu fermement dans le coeur et l'intellect afin que l'énergie de Dieu puisse s'écouler dans la coupe de votre conscience pour stimuler et manifester la perfection dans le monde de la forme.

    Chaque jour de la semaine, à partir du coeur d'Alpha et d'Oméga, une concentration spéciale de l'un des sept rayons de l'arc-en-ciel du coeur de Dieu est émise sur la terre. Ainsi, si vous utilisez quotidiennement les décrets, vous travaillerez avec les 7 rayons, l'arc-en-ciel de lumière qui parvient jusqu'à votre monde à travers le prisme de la conscience christique et qui se manifeste sous forme de flammes.
    Les couleurs des flammes sont le bleu (mardi), le jaune (dimanche), le rose (lundi), le blanc (vendredi), le vert (mercredi), le pourpre et or (jeudi) et le violet (samedi). Visualisez ces flammes comme du feu vivant tangible qui enveloppe votre intellect et votre corps et sature votre monde des qualités divines désirées tout en purifiant votre être de tout ce qui l'éloigne de sa perfection.
    Jésus décrit ainsi Jean-Baptiste : "Celui-là était la lampe qui brûle et qui luit." Ceci montre bien qu'il reconnaissait la flamme comme nature essentielle de l'homme christique. Visualisez-vous donc comme cette lumière brûlante et brillante et rappelez-vous la promesse de Jean concernant le Christ : "[…] lui vous baptisera dans l'Esprit-Saint et le feu […] Quant aux bales, il les consumera au feu qui ne s'éteint pas."
    Jean savait que lorsque le Christ viendrait en chaque homme, lorsque le Moi christique sacré individualisé aurait la permission de descendre dans le creuset de la conscience et de la forme matérielles, le réveil du feu sacré aurait lieu et les rebuts de la création humaine seraient consumés, ou transmués, laissant l'homme dans sa pureté originelle, sanctifié et guéri, revêtu de la tenue de noce, prêt à retourner au coeur de Dieu par le rituel de l'ascension.
    Voilà le grand processus de perfectionnement qui est le lot de tout fils et toute fille qui décide de se réunifier avec le Dieu Père-Mère par le baptême du feu sacré. Ceci s'applique à toute personne qui s'adonnera quotidiennement à la pratique des décrets.

    (Par les Messagers)

    La Flamme Violette


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • COMMENT UTILISER LA FLAMME VIOLETTE

    Maintenez votre attention calme et concentrée. Sentez passer la Flamme Violette par votre corps jusqu'à ce que la joie et le bonheur de son pouvoir commencent à vous rendre plus léger.
    Sentez qu'elle est la Miséricorde Divine, son pouvoir purificateur vous pénètre. Employez-la.
    Plus vous utiliserez la Flamme Violette, plus elle vous paraîtra réelle et plus vous l'emploierez pour d'autres que pour vous, plus elle vous élèvera et vous purifiera !


    METTRE LA FLAMME VIOLETTE EN ACTION

    – On peut réciter des décrets de Flamme Violette partout et à n'importe quel moment. Réciter un mantra de FV chaque fois qu'on est tendu, fatigué ou irrité peut faire la différence.
    - Consacrer au moins 15 mn de la journée à réciter des décrets sans être dérangé.

    -> Avant de commencer à réciter des décrets, faire une prière ou une invocation, demandant assistance aux maîtres ascensionnés, aux anges et aux élémentaux.

    -> AVANT D'INVOQUER LA FV, DEMANDER LA PROTECTION, C'EST
    IMPORTANT.
    Pour cela il faut sceller notre aura avec l'énergie blanche et bleue de protection : s'entourer du tube de lumière et invoquer la protection de l'archange Michel.

    -> Réciter le décret du tube de lumière chaque matin et le répéter si nécessaire
    durant la journée.
    En le récitant, visualiser l'éblouissante lumière de notre Présence JE SUIS au dessus de nous, formant un mur impénétrable de lumière tout autour de soi.

    -> La prière à l'archange Michel peut être : "Archange Michel, aide moi, aide moi, aide moi !"

    -> Préambule pour commencer les décrets de Flamme Violette :
    "Au nom de la Bien-aimée puissante et victorieuse Présence de Dieu, JE SUIS en moi, et de mon bien-aimé Moi Christique Sacré, j'appelle le bien-aimé St-Germain et les anges du 7ème rayon.
    Je vous demande…
    Je demande que mon appel soit multiplié et qu'il serve à aider toutes les âmes de cette planète qui sont dans le besoin.
    Je vous remercie et j'accepte que cela soit manifesté ici et maintenant, avec pleine puissance, et selon la volonté de Dieu".

    -> Réciter le décret lentement au début, puis accélérer en multipliant le nombre de répétitions du décret.

    -> SE SERVIR DE LA VISUALISATION :
    La Flamme Violette ressemble à un feu dont les couleurs vont du sombre indigo, à l'améthyste et au rose violet.

    -> Visualiser cette flamme qui consume les débris karmiques. Imaginer ces débris comme une substance goudronneuse qui se détachent de notre "ceinture électronique" (de la taille aux pieds) pour être dévorés par la flamme. Ils roulent et rebondissent avant de disparaître dans un nuage de fumée blanche.

    -> Pour invoquer la FV on se visualise entouré d'une colonne de flamme Violette d'un diamètre de 2 mètres et de 3 mètres de hauteur. On est au centre de cette colonne de FV qui va des pieds jusqu'au dessus de la tête.
    Voir la Flamme Violette prendre vie. Les flammes montent et tournoient tout autour de soi dans des couleurs de pourpre, rose et violet.

    -> Autour de cette colonne de FV on peut voir notre tube de lumière, une colonne plus grande de lumière blanche qui protège et scelle la FV.

    -> Garder cette visualisation à l'esprit en récitant les décrets et même durant la journée. Chaque fois qu'on y pense, on renforce cette image.
    Se servir de la Flamme Violette tous les jours.



    J'utilise en général la Flamme Violette en émettant des décrets (ou appels) et en faisant la visualisation simultanément en ayant d'abord scellé le "tube de lumière" autour de moi, mais on peut aussi utiliser la FV sans décrets.


    Mantra de Saint-Germain (mp3)
    ici répété 33 fois :



    Je Suis un Être de Feu Violet !

    Je Suis la Pureté que Dieu désire !

     

     

    La Flamme Violette


     




    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • MANIFESTE DE LA FLAMME VIOLETTE

     
    Je suis la Flamme Violette.
    Mes chers enfants, je suis un Être Cosmique, je suis un Pouvoir, je suis une Puissance.
     
    Je suis la Miséricorde Divine, car je consume votre karma. Je consume les formes pensées néfastes et négatives que vous avez créées, ou que d'autres projettent contre vous, bref je consume tout ce qui n'est pas de la Lumière. Seulement je ne puis le faire sans vous, appelez-moi mes chers enfants, vous savez comment il faut le faire, et je viendrai immédiatement à vous. Je vous entourerai, je passerai en vous, dans toutes vos cellules et je consumerai tout ce qui n'est pas beau dans vos auras.
     
    Je consumerai la haine, la discorde, la jalousie, la critique. Je purifierai votre corps, vos corps spirituels, vos pensées, vos sentiments et je délierai tous les liens que vous avez créés avec d'autres âmes par la calomnie, la critique, la discorde !
    Envoyez-moi vers vos amis aussi bien que vers vos soi-disant ennemis et je me précipiterai en trombe pour vous rendre service. Je les entourerai, je les purifierai, je les libérerai !
    Envoyez-moi aux confins de la terre, et j'irai, envoyez-moi dans les mers et les océans, et j'irai, envoyez-moi dans la jungle, dans les bois et les clairières, dans les jardins et les maisons des hommes, et j'irai.
    Envoyez-moi dans les églises, dans les couvents, dans les hôpitaux, dans les prisons, dans les cimetières. J'irai, j'irai partout où vous voudrez, mes petits de la Terre.
     
    Mais c'est à vous de me le demander. Jouez mon chant. Appelez-moi, nous purifierons ensemble la terre et nous libérerons tout : les humains, les animaux, les végétaux, les minéraux, nous libérerons les âmes errantes, nous libérerons tout ce qui est impur et enchaîné.
    Mes petits de la Terre, je suis la Miséricorde, je suis la Rédemption. Appelez-moi.
    Je Suis I AM.
    La Flamme Violette.

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • NOTES SUR LES RAYONS DE COULEURS (par Kuthumi)


    Le pouvoir créateur de l'univers qui émane de la plus haute source est dispensé ici-bas afin que l'homme puisse apprendre par l'alchimie de la méditation à changer, ainsi que l'a indiqué votre bienaimé Gautama, la poussière de son monde en la destiné de l'Éternel.
    Les étoiles sont votre part d'héritage, tout comme l'est la magnifique flamme qui est en votre coeur. Le soleil miniature de l'illumination en vous est la coupe d'or à l'extrémité de l'arc-en-ciel de la lumière qui parvient jusqu'à votre univers.
    Là où est la lumière, là est Dieu qui joue avec les couleurs multiples contenues dans la pure lumière blanche et les façonne en un kaléidoscope ressemblant à la tunique multicolore de Joseph. Car, en vérité, si la tunique sans coutures du Seigneur Christ Jésus était effectivement blanche, il reste que dans son incarnation en tant que Joseph, il portait ce vêtement multicolore. Ces multiples couleurs ne devinrent qu'une seule dans le Christ, et de cette lumière christique émanent les nombreuses couleurs de la perfection universelle.

    De la même façon, ceux qui désirent suivre le Christ dans la voie de la régénération de la lumière intérieure peuvent méditer sur la relation entre les couleurs de l'arc-en-ciel qui constituent la perfection de la lumière :

    Le BLEU (1er rayon) est un gage de foi, de promesse, de constance, de pouvoir, de force, du zèle de Dieu. Il s'écoule à partir de vastes réservoirs lumineux dans la mer et dans le ciel. C'est la bénédiction du mardi à la terre.

    Dans le JAUNE (2ème rayon) se fondent l'or et le blanc en tant que radiance dorée dont le miroitement donne l'illumination, la consécration de la connaissance véritable, le service envers la connaissance véritable, la brillance de l'esprit christique et l'établissement de la loi qui régit les relations harmonieuses entre tous les peuples et entre Dieu et tous les peuples. C'est le rayon du soleil envoyé à la Terre le dimanche.

    L'aurore de l'aube, le ROSE (3ème rayon), est le symbole de l'amour divin - un amour qui, comme un gage floral, s'écoule à travers les plaines et orne le berceau de l'imagination de la beauté de l'arbousier, de la senteur de la rose.
    L'amour est joyeux, plein d'allant, et magnifique. Par le pouvoir de l'amour, les hommes apprennent à communiquer aux autres la beauté et la compassion qu'ils ont reçues de Dieu. Le don de cet amour et de cette beauté constitue un honnête échange entre toutes les âmes ennoblies par ce qui est Dieu. Le lundi est imprégné de ce pouvoir créateur.

    Le BLANC de la pureté (4ème rayon) est une radiance stellaire. Bien que composé de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, il possède sa propre gaine géante qui, telle une mer de flamme liquide, maintient au coeur des enfants des hommes le désir de faire partie de ce qui ne peut jamais être contaminé par la raison ou par un acte malhonnête.
    Pureté : l'esprit de Dieu, la nature de Dieu, le caractère de Dieu, l'absence de toute souillure, le lavement de toute faute, le mélange triomphant des nombreuses couleurs en la pureté de l'Unique, blanchissant l'homme en vue de l'éternité, célébrant la purification de l'homme sur la croix de feu blanc, le Vendredi saint, le jour de liberté où, par la pureté, l'homme obtient son affranchissement des liens de la limitation.

    Et que dire du VERT (5ème rayon) qui imprègne la vie du parfait mélange de jaune et de bleu, et qui met en évidence la foi et la sagesse de Dieu dans la nature tout en parlant de l'éternel renouveau ? Le vert, le port du vert, emplit l'homme de la vivifiante et tonifiante chlorophylle du soleil - le feu du soleil et le feu du pouvoir de créer liés en un puissant présage de vert guérisseur, rétablissant en l'homme sa nature originelle divine. Riche et généreux, le rayon du vert subvient à tous les besoins de l'homme lorsqu'il pénètre la terre le mercredi.

    POURPRE ET OR (6ème rayon) sont les vêtements qui imprègnent l'homme du désir du service cosmique, emblèmes symboliques de la prêtrise des véritables croyants. Le pourpre parle du feu illuminé de l'âme. Ce feu doit prêter assistance à toute parcelle de vie qui cherche à se réunir avec sa source et avec la loi d'or que Dieu a dispensée aux hommes. C'est le ministère du Christ envers ses disciples, du serviteur qui est le plus grand. Cette double action du corps de Dieu (le pourpre) et de son essence (l'or) baigne la terre le jeudi.

    Et quand il s'agit de synthétiser en action les rayons de l'amour et du pouvoir, le rose et le bleu, c'est alors que naît la radiance de la Flamme Violette (7ème rayon). Aussi appelé le pourpre royal, le VIOLET correspond à la naissance, dans la conscience humaine, du sens des responsabilités.
    Dieu a caressé et béni l'individu. En retour, celui-ci doit maintenant porter le manteau de la diplomatie, la robe du tact et du jugement. Il doit agir en bon médiateur à l'endroit des hommes moins avancés, de ceux qui n'ont pas encore atteint son niveau de réalisation. Qu'il soit homme, ange ou maître, il doit servir la cause de la liberté et travailler à délivrer les hommes de leurs propres chaînes.
    Il ne doit pas attendre de remerciements, mais cultiver en son coeur un sentiment de gratitude envers une demande accrue de service afin qu'il puisse donner demain encore plus que ce qu'il a déjà donné aujourd'hui. Samedi est le jour pour faire une pause et méditer sur le rituel de la liberté. La transcendance est la nature de la lumière. Et si nous nous arrêtons à méditer sur la lumière, nous voyons qu'il y a beaucoup à contempler. Place à l'aspiration ! Relevons la tête, car la délivrance est
    proche.

    Source : Le pouvoir remarquable des décrets.

    La Flamme Violette




    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • LES QUALITES DES SEPT RAYONS



    LE RAYON BLEU (1er rayon) : Il est dirigé par le Maître El Morya. L'Archange Michaël dont le nom signifie "qui est comme Dieu" et porteur de l'épée bleue qui purifie l'astral, en est le grand dispensateur.
    Le rayon BLEU est le rayon de la volonté, de l'énergie, du courage, de l'audace et du pouvoir éveillé et maîtrisé. C'est le rayon des dirigeants, des leaders, des hommes politiques, en bref, de tous ceux qui entraînent les hommes. Il englobe les carrières, les réalisations, les ambitions et les motivations, en fait toutes les oeuvres de la vie.
    Ce rayon donne la force de commencer ou de continuer une action ; rayon de la concrétisation, de l'endurance et de la persévérance.
    A utiliser chaque fois que l'on a besoin de force, d'impulsion, de motivation, de volonté, d'énergie, de puissance, pour combler un vide, un manque énergétique, une faiblesse ; pour redonner du tonus dans les moments de fatigue, de lassitude, d'épuisement ou de doute. C'est aussi le rayon de la protection et de la foi.

    LE RAYON JAUNE (2ème rayon) : Dirigé par le Seigneur Lanto ainsi que le Maître Kuthumi (ancien dirigeant de ce rayon) et les grands sages chinois comme Confucius ou Lao Tseu qui interviennent parfois sur ce rayon.
    L'Archange Jophiel (beauté de Dieu) est le grand dispensateur des énergies de ce rayon. Le rayon JAUNE est le rayon de la compréhension, de la sagesse, de l'intelligence supérieure, de l'illumination, du savoir, de la mémoire et des pensées élevées. C'est en priorité le rayon des étudiants et des enseignants car il aide à l'étude et à la concentration ainsi donc que pour réussir aux examens.
    On l'utilise pour avoir des idées nouvelles, de la force mentale, et des points de vue clairs, et pour développer de nouvelles capacités.
    Il permet aussi d'aller puiser des connaissances dans les mémoires akashiques, la somme de tout ce qui a été créé par tous les esprits.
    Ce rayon nettoie les pensées perverses et le mental abîmé par les drogues ou l'alcool et permet, EN ASSOCIATION AVEC LE RAYON VIOLET, de se déshabituer d'une dépendance, alcool, tabac ou autre. C'est le rayon qui aide à la régénération mentale.
    On s'en sert donc pour libérer son mental, donner de l'énergie pour les études, les calculs, les dossiers qui demandent de la réflexion.
    Les thérapeutes peuvent s'en servir pour donner de l'énergie aux étudiants, aux enfants en difficultés scolaires (ou provisoirement saturés), aux personnes qui travaillent beaucoup avec leur mental, à ceux qui souffrent de maux de crâne ou de migraines, enfin tout ce qui touche la tête.
    On peut même l'utiliser chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson ou d'Alzheimer à ses débuts.

    LE RAYON ROSE (3ème rayon) : Ce rayon est dirigé par le Maître Paul le Vénitien et de sa flamme jumelle Lady Rowena ainsi que la Déesse Kwan Yin qui se manifeste de plus en plus sur ce rayon.
    L'Archange Camel (celui qui voit Dieu) est le grand dispensateur des énergies du rayon ROSE. C'est le rayon de l'amour divin inconditionnel, de la tendresse, de la beauté, de la tolérance, de la patience, de la compassion, de la persévérance, de la douceur et du don de soi.
    Le rayon ROSE est le rayon des médiateurs, des conciliateurs, des arbitres et de tous ceux qui oeuvrent par amour.
    Il est à utiliser chaque fois que l'on a besoin d'amour sous toutes formes. Il apaise, réconforte, apporte la tendresse et permet la compréhension ainsi que le pardon.
    C'est un rayon qu'il faut souvent utiliser car beaucoup de maladies et de problèmes sont liés au manque d'amour et aux émotions incontrôlées. C'est le blocage de l'énergie de l'amour qui provoque en nous des malaises et des maladies.
    Ce rayon aide à libérer les blocages liés aux grandes blessures de l'âme que sont le rejet, l'abandon, l'humiliation, la trahison et l'injustice.
    Les thérapeutes peuvent l'utiliser en fin de traitement pour apaiser les différents corps, pour envoyer de l'énergie au niveau du coeur, pour les petits enfants, pour les femmes enceintes, pour tous ceux qui ont eu des grosses blessures d'abandon, de rejet, de séparation, de deuil.

    LE RAYON BLANC (4ème rayon) : Il est dirigé par le Maître Sérapis Bey et la Vierge Marie agit aussi sur ce rayon qui est celui de l'immaculée conception de toute création. Le grand dispensateur de ce rayon est l'Archange Gabriel (la puissance de Dieu).
    Le rayon BLANC de la pureté, de la propreté, de la clarté des pensées et des actions.
    C'est aussi le rayon de la création artistique et de l'équilibre.
    Il faut l'utiliser chaque fois que quelque chose n'est pas clair, qu'il semble y avoir "magouille" afin de purifier les dossiers et les situations. On l'utilise aussi pour la purification d'un lieu.
    Les créateurs artistiques, les musiciens peuvent l'utiliser pour avoir de bonnes inspirations. Il peut être aussi utilisé par les thérapeutes pour envoyer de l'énergie de purification sur une plaie, pour une détoxination, pour soutenir un jeûne et aussi chez des personnes ayant des soucis de manque d'équilibre, de boiteries ou de déhanchements.

    LE RAYON VERT (5ème rayon) : Dirigé par le Maître Hilarion et l'Archange RAPHAËL (guérisseur de Dieu) en est le grand dispensateur.
    C'est le rayon de la santé et de la prospérité, de l'enseignement scientifique, de la recherche et de la libre circulation de l'énergie.
    C'est donc le rayon des médecins, des thérapeutes et des banquiers et il faut l'utiliser pour attirer la prospérité, pour avoir une bonne santé et pour aider dans les traitements énergétiques. Ce rayon est à utiliser à chaque fois qu'il y a un blocage.
    On peut aussi se servir de ce rayon pour fluidifier la circulation routière mais à condition de demander que la voie se libère pour tous (penser au rayon violet en priorité pour libérer les bouchons).

    LE RAYON RUBIS ET OR ou RUBIS DORE (6ème rayon) : Ce rayon est dirigé par le Maître Lady Nada, flamme jumelle de Jésus-Sananda.
    L'Archange URIEL (Lumière de Dieu) est le grand dispensateur des énergies de ce rayon. C'est le rayon des pacificateurs, de la famille, du partage fraternel et de la solidarité, ainsi que de la dévotion et des vocations. Rayon de la paix et du service.
    On peut utiliser ce rayon pour développer la paix, pour la réconciliation, pour trouver la sérénité et pour apporter l'entente dans une famille.
    Il est utile aussi pour comprendre l'unité et pour oser accomplir sa mission.
    Les thérapeutes peuvent y avoir recours comme apaisant anti-stress et c'est un rayon qui s'associe très bien au rayon rose de l'amour pour des relaxations profondes et réparatrices. C'est le rayon qui apporte la paix physique et émotionnelle.

    LE RAYON VIOLET (7ème rayon) : Ce rayon est dirigé par le Maître Saint-Germain qui est le gardien de la Flamme Violette et l'Archange Zadkiel est le grand dispensateur des énergies de ce rayon.
    Le rayon VIOLET est le rayon de l'alchimie, de la transformation, de la transmutation des énergies, du pouvoir de la précipitation, de la culture, du raffinement, de la purification et de la diplomatie.
    C'est l'un des rayons les plus utilisés de nos jours car c'est le plus proche de nous et le plus actif. Les thérapeutes peuvent s'en servir pour couper tous les miasmes reliés à l'aura et c'est le rayon à utiliser en priorité pour se purifier avec le rayon blanc.
    Il purifie le foie, aide dans tous les processus de désintoxication et libère dans les processus de dépendance.

    Chaque rayon a son propre rayonnement et tout ce qui lui est propre, mais souvent on peut retrouver une interpénétration des rayons au fil des mois.

    (Source : Joeliah)
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • LA GRATITUDE DE LA GIRAFE

     

    Exercer la gratitude est un autre point important dans l'apprentissage du girafien, particulièrement important pour fortifier notre énergie. La gratitude est, pour ainsi dire, le "carburant" des girafes.

    La gratitude aussi peut être exprimée en girafien et en lupin.

    Imaginez que quelqu'un vous dise : "Tu as accompli ton travail de façon parfaite, tu es le champion dans cette activité."

    Comment vous sentez-vous quand vous entendez cela ? Véritablement ?! (ne continuez la lecture que quand vous avez complètement saisi le sentiment).

    Imaginez maintenant que quelqu'un vous dise, au lieu de cela : "Quand tu as fait ceci ou cela (l'activité est minutieusement décrite), je me suis beaucoup réjoui, je me sentais soulagé, reconnaissant et inspiré. Tu as ainsi totalement satisfait mon besoin de m'en remettre à quelqu'un d'autre et de pouvoir te faire confiance".

    Quelle sorte de remerciement vous fournit le plus de "carburant intérieur" ?

    La première déclaration était une gratitude avec évaluation (et par conséquent lupine), et la seconde était sans évaluation. Vous êtes-vous demandé, dans la vie, pourquoi les manifestations de reconnaissance d'autrui vous touchaient aussi peu ? N'était-ce pas celles qui contenaient des évaluations ? Même si ce sont, sur le moment, des évaluations positives, cela est loin de nous satisfaire, en général, aussi profondément que la gratitude girafienne.

     

    S'EXERCER A LA GRATITUDE :

    1. Pensez au remerciement que vous eûtes volontiers reçu dans la vie, mais qui n'est jamais venu. Imaginez-vous maintenant la personne quand elle vous remercie en girafien selon les 3 points (observation, sentiments, besoins satisfaits).

    2. Pensez à des choses que quelqu'un a faites pour vous dans les dernières 24 heures. Remerciez selon les 3 points (même des broutilles).

    3. Inculquez à votre éducateur intérieur d'être reconnaissant envers VOUS. Faites lui fêter quelque chose qui a amélioré la vie pour vous.

    a) soyez reconnaissant de quelque chose en quoi vous vous êtes fait du bien à vous-même (selon les 3 points).

    b) soyez reconnaissant de quelque chose par quoi vous avez amélioré le monde ou la vie d'autrui (il existe en vérité au moins 100 choses par jour à fêter, même les babioles !).

    4. Pensez à quelqu'un, dans votre vie, que vous n'avez pas encore remercié. Remerciez-le en pensée (ce peut-être des morts). Ensuite, réfléchissez : qu'est-ce qui vous retient de vous rattraper et d'utiliser les remerciements de la girafe si la personne est encore en vie ? Établissez la liste des gens que vous n'avez pas encore remerciés. Qu'est-ce qui vous en empêche ?

    La langue des girafes - ou communication non-violente - résonne peut-être comme une technique essentiellement extérieure, mais elle exige et occasionne en même temps tant de changements intérieurs que l'apprentissage de cette langue comporte aussi, comme effet secondaire, une action thérapeutique. Car, qui n'inculque pas le langage de la girafe à son éducateur intérieur - et n'apprend pas la compassion et la compréhension pour soi-même - celui-là ne pourra pas non plus le mettre en œuvre véritablement pour les autres.

    Par conséquent, plus on s'exerce dans le girafien, plus on obtient de considération devant soi-même et devant autrui. Plus aussi on devient sensible à ses vrais désirs et en même temps - à la voix de l'intuition. Et plus on devient heureux automatiquement -alors que, à proprement parler, on ne fait que s'entraîner à la communication non-violente.

    Voici un dernier exemple tiré de la riche expérience de Marshall :

    Lors d'une visite dans une prison, Marshall demanda à un détenu quel était son besoin essentiel, et celui-ci répondit : "Mon grand besoin est d'assassiner XY. Le seul rêve que je fais toutes les nuits, c'est la manière dont je tuerai XY quand je sortirai d'ici".

    Marshall :

    "Je parie que je peux te montrer quelque chose qui te ferait davantage plaisir ! Peux-tu me consacrer assez de temps pour que je te présente mon idée ?"

    Le détenu (dans l'autodérision) : "Du temps, j'en ai à revendre !"

    Marshall se livra alors à un jeu de rôle avec le détenu. Il lui fit jouer la personne XY, et lui-même joua le prisonnier en tant que girafe, et avec des oreilles de girafe. Il dit au détenu, qui jouait XY : "Ecoute. Je vais te dire maintenant ce qui s'est produit en moi, et tu devras le répéter. Tu ne devras rien faire d'autre. Aucune explication !

    "Sais-tu ce que cela signifie que de vivre exclusivement pour des pensées de vengeance ? Ce n'est vraiment pas une vie. Répète cela !"

    Le détenu joua d'abord au loup, donna des explications et proféra des échappatoires. Mais Marshall ne lui laissa aucun répit jusqu'à ce qu'il eût répété ce qu'il avait entendu - puis il ajouta la phrase suivante : "J'ai un besoin de reconnaissance de mes souffrances, je me sens comme ceci ou comme cela… etc." (Marshall s'était fait raconter le cas).

    Après que le détenu, en YX, eut répété 4 phrases semblables de Marshall, il dit "Stop, stop, tu as raison. C'est beaucoup plus qu'il ne m'en faut".

    Marshall expliqua au détenu qu'il avait en vue l'image typique du héros de cinéma. Le héros se bat et se fustige - et il venge les opprimés. Nous croyons en cette image et voulons la réaliser exactement mais, dans la vie réelle, cela ne nous satisfait nullement. Toute pensée de vengeance n'est qu'un besoin insatisfait de compassion !

    Quand Marshall, trois mois plus tard, se retrouva dans cette prison, le détenu accourut immédiatement vers lui et lui dit, très excité, qu'il serait libéré 3 mois plus tard. Il pria Marshall de refaire encore une fois, très exactement, l'exercice avec lui, car sinon un malheur arriverait bientôt ! Mais, dans l'entre-temps, il avait préféré la variante de la girafe !

    "Toute idée de vengeance est un besoin insatisfait de compassion", dit Marshall pour commenter cet exemple. Et elle nous pompe force et énergie, elle détériore tout ce que nous rencontrons dans la vie. Reconnaître les vrais besoins qui se cachent là-derrière ne conduit pas seulement à plus de bien-être dans l'instant ; cela augmente aussi et fortifie notre lumière intérieure. Ainsi, nous pouvons d'autant plus facilement nous relier à l'énergie de l'univers, et d'autant plus de "hasards" nous aident.

     

     

    coeurs et roses

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • APPRENDRE LE LANGAGE DE LA GIRAFE


    Ce sont les enfants de 4 ans qui apprennent le plus vite le langage de la girafe.

    Les adultes ont souvent besoin d'entraînements intensifs et répétés pour apprendre le langage de la girafe.

    En revanche, on peut l'inculquer aux enfants dès l'âge de 4 ans, et ils l'apprennent en un temps record.

    Il existe déjà en Israël 300 groupes d'entraînement, où enfants israéliens et palestiniens s'entraînent en commun. Marshall était une fois en visite dans l'une de ces écoles, où tous les enfants avaient appris le girafien. Alors que Marshall parlait avec l'institutrice, deux garçons du cours préparatoire vinrent en pleurant et demandèrent un "médiateur". L'institutrice téléphona dans une autre classe, et un garçon de 11 ans arriva, qui se présenta librement comme le médiateur du jour pour le cas où il y aurait des "problèmes lupins".

    Marshall put ainsi constater avec quelle simplicité les enfants appliquaient sa technique et, surtout, avec quelle rapidité. Le garçon qui jouait le médiateur mit dans la main de l'un des deux contractants une marionnette représentant une girafe et, à l'autre, il mit des oreilles de girafe qu'il avait lui-même bricolées. Lui-même prit en main une marionnette représentant un loup.

    La règle est la suivante : seul a le droit de parler celui qui a en main la marionnette de la girafe. Le médiateur dit : "Observation !", et l'enfant à la girafe dit : "J'étais sur le terrain de foot, il est venu et il m'a poussé sans aucune raison…"

    Aussitôt, le médiateur à la marionnette de loup fit des mouvements nets de la bouche. L'enfant sut tout de suite de quoi il retournait et répéta sa phrase sans y ajouter d'interprétation : "Il m'a poussé !"


    Lors de l'observation, en effet, seuls les faits doivent être décrits, et toute interprétation doit être omise.

    C'est là un des points essentiels qui font longtemps échouer les adultes quand ils apprennent le langage de la girafe.

    Leur ego blessé ne résiste pas à l'ajout des interprétations ; il leur faut souvent 5 tentatives, ou même davantage.

    L'enfant médiateur fut satisfait de la nouvelle phrase et dit ensuite, tout aussi simplement que précédemment : "Sentiments".

    L'enfant à la girafe : "Je me suis senti blessé, petit et malheureux".

    Le médiateur : "Besoins".

    L'enfant à la girafe : "Je voudrais être estimé et respecté".

    Le médiateur : "Je t'en prie".

    L'enfant à la girafe : "Je voudrais que tu ne me pousses plus".

    Ensuite, le médiateur invita le second enfant à répéter ce qu'il avait entendu.

    Enfant 2 : "Je l'ai poussé, il se sent blessé, petit et malheureux et il voudrait être estimé et respecté. Sa demande est que je ne le pousse plus".

    Le médiateur à l'enfant 1 : "Est-ce que tu te sens compris ?"

    Enfant 1, reniflant et grognant : "Oui".

    Puis la marionnette et les oreilles de la girafe furent échangées et ce fut le tour du second enfant.

    Après que les 2 enfants eurent entendu et compris les sentiments et les besoins de l'autre, ils trouvèrent très vite une solution sur laquelle tous deux se mirent d'accord. Marshall demanda à l'un des enfants comment il se sentait maintenant. L'enfant répondit qu'il était très content car, avant la dispute, l'autre avait été son meilleur ami, et il n'aurait pas aimé perdre son meilleur ami.

    Cela paraît très simple, et pourtant les adultes ont besoin de plusieurs week-ends d'entraînement pour obtenir le même résultat. La raison en est que, chez nous, le langage du loup a déjà pénétré profondément, et que nous nous parlons souvent aussi A NOUS-MÊMES, en pensées, dans le langage du loup. Nous avons donc du mal à coiffer des oreilles de girafe, tant nous sommes habitués au langage du loup.

    Voici quelques trucs pour apprendre le langage de la girafe.

    En premier lieu, nous devrions apprendre à prendre "conscience des besoins" (éduquer les oreilles de la girafe). Nous pouvons le faire de la façon suivante. Nous établissons une liste qui contient 3 choses :

    1. Que me dit mon "éducateur intérieur" quand je suis "moins que parfait" ? (des choses telles que : tu n'es pas assez bon, tu es trop bête, tu n'y arriveras jamais, ta conduite est déplorable, etc.)

    2. Quels sont les concepts que j'utilise quand je juge les autres (tout haut ou en pensées) ?

    3. Liste des réponses négatives que je pourrais recevoir des autres et dont j'ai peur.

    Quand nous avons établi cette liste, nous en traduisons tous les points en langage de girafe, c'est-à-dire en besoins.

    REMARQUE : Tous les messages lupins sont des besoins formulés de façon minable et suicidaire.

    Nous parcourons donc simplement notre liste, nous nous souvenons des déclencheurs relatifs aux différentes déclarations et formulons en mots le besoin qui se cache là-derrière. Quel est MON besoin, celui qui se cache derrière ce message lupin ?

    Ensuite, on doit deviner ce que pourrait être le besoin de l'autre (dans les réponses redoutées), quand il dit des choses comme ça. On s'imagine qu'on agit comme agirait l'autre.

    Que serait notre besoin caché dans cette situation ?

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire

  • Le langage de la girafe... Qu'est-ce que c'est ??

    La girafe est l'animal terrestre qui a le plus grand cœur. Le "girafien" est par conséquent le langage du cœur et la langue au moyen de laquelle on peut mettre fin aux altercations belliqueuses - avec les autres et avec soi-même !

    Marshall Rosenberg - qui a grandi aux Etats-Unis en tant que Juif blanc dans un quartier noir au taux de criminalité extrêmement élevé - a vécu, petit enfant, une situation où des groupes d'hommes tout entiers étaient assassinés autour de lui. Lui et ses parents survécurent, mais à peine fut-il à l'école qu'il se vit confronté à une totale inhumanité. Il était rejeté à cause de son nom de famille.

    Alors que beaucoup d'autres, à sa place, eussent été dépassés par les événements et se fussent réfugiés dans la dépression, Marshall réfléchit très tôt à ce qui devrait être changé dans le monde pour que de telles choses ne puissent plus se produire. Et il a trouvé quelque chose : depuis 40 ans, il travaille avec succès dans le monde entier sur la base de sa méthode. Ce qu'il a trouvé, il l'appelle aujourd'hui la "communication non violente" ou encore le "langage de la girafe".

    Marshall travaille beaucoup avec des images et des représentations enfantines. Celles-ci aident aussi les adultes à apprendre plus vite la "nouvelle langue". Il existe ainsi, selon lui, un langage de la girafe et un langage du loup.

    Notre ton habituel, aujourd'hui bien souvent considéré comme normal, est appelé "langage du loup" par Marshall, ou encore "langage suicidaire".

    Les bébés et les petits enfants qui apprennent tout juste à parler s'expriment encore très automatiquement en girafien ; mais, par imitation et papotage, ils apprennent très vite le langage suicidaire du loup. Exemple : imaginez un bébé qui est couché dans son petit lit et qui a faim pendant la nuit et qui, s'il pouvait déjà parler, crierait de son petit lit : "Eh, les parents, qu'est-ce qu'il y a ? Est-ce que vous roupillez encore égoïstement ? Bougez-vous le train arrière et, s'il vous plaît, apportez-moi mon biberon !"

    Si les bébés communiquaient ainsi (c'est-à-dire à la manière du loup), ils mourraient tous de faim. Mais heureusement, les bébés "parlent" encore girafien et n'expriment que leurs besoins et leurs sentiments.

    Et CELA est précisément le langage de la girafe : on exprime… ce qui est (observation de la situation) ; … comment on se sent à cette occasion (sans y ajouter d'évaluation) ; … le besoin propre qui, à cette occasion, est satisfait ou n'est pas satisfait.

    Dans le cas positif, on peut remercier en girafien avec une particulière efficacité ; dans le cas négatif, on peut même aplanir les conflits. Mais la girafe ne parle pas seulement girafien ; elle entend aussi avec des oreilles de girafe. C'est-à-dire qu'elle n'entend jamais une offense ou une réflexion minable. Derrière tout ce qui est dit, la girafe entend les sentiments et les besoins et répond à ceux-ci, non à ce qui a été dit. La girafe détectera des occasions positives dans ce qui a été dit, là où d'autres n'entendront que des "attaques".


    Marshall a vécu un exemple très significatif au Nigéria, où il a pu servir de médiateur dans une guerre tribale.

    Il y avait là deux tribus qui étaient si déchirées qu'elles avaient déjà tué plusieurs centaines de personnes de part et d'autre. En 6 mois, un élève de Marshall parlementa avec les deux tribus jusqu'à ce qu'il les eût convaincues de se rencontrer avec Marshall dans une conversation commune. Au cours de ces 6 mois, 63 nouvelles personnes avaient été tuées.

    Les chefs de tribu ainsi que 12 membres de chaque tribu et Marshall vinrent à la rencontre qui fut finalement arrangée.

    Marshall pria les deux chefs de lui dire quels étaient ceux de leurs besoins que ne satisfaisait pas l'autre tribu.

    Chef A : "Ceux d'en face sont des meurtriers !"

    Chef B : "Vous voulez nous opprimer !"

    Marshall qui avait interrogé sur les besoins, ne recevait en réponse que des accusations. En tant que médiateur, il pointa ses oreilles de girafe et essaya d'en extraire, derrière les accusations formulées en langage de loup,les sentiments et les besoins. Il dit au chef A : "Chef, est-ce que je vous comprends bien si je dis que vous avez besoin de sécurité et que vous voudriez bien que les conflits, quelle que soit leur importance, soient quand même réglés de manière que tous les membres de votre tribu ne craignent pas pour leur vie ?"

    Chef A : "C'est exactement ce que j'ai dit. Oui !"

    Naturellement, ce n'était pas du tout ce qu'il avait dit, mais c'était en définitive ce qu'il voulait dire. Il l'avait exprimé en langage suicidaire de loup, et Marshall l'avait entendu avec des oreilles de girafe et traduit en langue girafienne.

    "Pourquoi as-tu donc assassiné mon fils ?" cria aussitôt un membre de la tribu B. Marshall lui dit alors, ainsi qu'au chef B : "Chef, nous allons bientôt en arriver aux besoins de votre tribu. Auparavant, voudriez-vous être assez aimable pour répéter ce que vous venez d'entendre ?"

    Le chef B dut s'y reprendre à 4 fois avant de pouvoir répéter la phrase, traduite en girafien, de manière que le chef A se sentit correctement compris.

    Puis les rôles furent inversés. Marshall dit au chef B : "Chef B, est-ce que je vous comprends bien si je dis que vous avez un besoin d'égalité ? Vous voudriez être aussi bien accepté, en tant qu'homme, que les membres de la tribu A ?" (L'une des tribus était chrétienne, l'autre musulmane).

    "C'est exactement cela que j'ai dit !" proféra aussi le chef B. Marshall avait de nouveau pertinemment traduit le lupin en girafien. Il fit alors répéter au chef A la phrase girafienne jusqu'à ce que le chef B fut satisfait.

    A cet instant, un autre membre de la tribu se leva et dit : "nous ne pouvons pas apprendre en un jour ce mode de communication, mais si nous avions appris plus tôt à communiquer de cette façon, nous n'aurions pas eu besoin de nous entretuer ! "

    Marshall se réjouit infiniment de cette déclaration, et la rencontre se termina par le fait que de nombreux membres des deux tribus se déclarèrent volontaires pour s'entraîner au langage de la girafe et pour s'instaurer médiateurs pour le cas où de nouveaux problèmes surgiraient.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Comment pratiquer le Ho'oponopono Auto-Identité

    Vous comprendrez ici pourquoi l'intellect ne dispose pas des ressources pour résoudre les problèmes, il peut seulement les manoeuvrer, les diriger. Mais manoeuvrer, diriger, ne résout pas les problèmes. En faisant Ho'oponopono vous demandez à Dieu, à la Divinité, de nettoyer, et purifier l'origine de ces problèmes, qui sont des souvenirs, des mémoires. Vous neutralisez ainsi l'énergie associée à une certaine personne, à un lieu ou une chose.
     
    Dans le processus, cette énergie est libérée et est transmuée en lumière pure par la Divinité.
    Et, en vous, l'espace libéré est rempli par la lumière de la Divinité. C'est pourquoi, dans Ho'oponopono il n'y a pas de faute, il n'est pas nécessaire de revivre aucune souffrance. Il importe peu de savoir le pourquoi du problème, ni d'ou vient la faute, ni son origine.
      

    Au moment où vous remarquez en vous quelque chose d'inconfortable par rapport à une
    personne, un lieu, un événement ou une chose, entamez le processus de nettoyage, demandez à Dieu :

     

    "Divinité nettoie en moi ce qui contribue à ce problème".
     
     
    Utilisez alors les phrases de cette série : 

    "Je suis désolé. Pardonne-moi. Je t’aime. Je te remercie".

    Quelques fois, vous pouvez seulement choisir certaines d’entre elles qui vous viennent à l’esprit à ce moment-là et les répéter. Laissez-vous guider par votre intuition.

     

    Quand vous dites "Je suis désolé" vous reconnaissez que quelque chose (il n’importe pas de savoir quoi) a pénétré dans votre système corps/esprit. Vous demandez le pardon intérieur pour lui avoir apporté cela.

     

    En disant "Pardonne-moi" vous ne demandez pas à Dieu de vous pardonner, vous demandez à Dieu de vous aider a vous pardonner (à vous-même).

     

    "Je t’aime" transmue l’énergie bloquée (qui est le problème) en énergie circulante, en vous unissant à nouveau à ce qui est Divin. 

     

    "Merci" ou  "Je te remercie" est l’expression de votre gratitude, votre foi dans le fait que tout sera résolu pour le bien de tous.

     

    A partir de ce moment ce qui arrive ensuite est déterminé par la Divinité (votre Je Suis, Moi Supérieur), vous pouvez être inspiré à faire une certaine action, quelle qu’elle soit.

     

    Si vous continuez à douter, persistez dans le processus de nettoyage et, quand tout sera complètement nettoyé, vous obtiendrez la réponse. Rappelez-vous que ce que vous voyez d’erroné dans l’autre existe aussi en vous, nous sommes tous Un, par conséquent toute guérison est auto-guérison. Dans la mesure où vous vous améliorez le monde aussi s’améliore. Assumez cette responsabilité. Personne d’autre a besoin de pratiquer ce processus, seulement vous.

     

    Il n’existe aucune règle par rapport à l’ordre des phrases. Utilisez la série qui vous convient le mieux, celle qui est le plus en accord avec le moment. Vous pouvez en utiliser une ou deux. Généralement seulement "Je t’aime" apporte la solution. L’aspect principal est que nous sommes en train d’apprendre à nous mettre en rapport avec notre Subconscient, connu dans la tradition hawaïenne sous le nom d’Unihipilli. Il est responsable des mémoires, il les reçoit et les stocke, et les répète en boucle conformément à sa programmation. Il est celui que nous devons apprendre à aimer, en lui demandant pardon pour notre manque de considération et de communication. Il existe des détails sur ses caractéristiques qu’il n’est pas nécessaire d’aborder ici, mais qui sont expliqués et illustrés par la suite dans un texte du Dr. Len. L’important est de savoir que nous nous intégrons avec notre Subconscient en demandant à la Divinité de nettoyer les mémoires répétitives qui produisent les conflits, les problèmes, les blocages d’énergie, qui se deviennent des indispositions, psychiques et physiques.

     

    Pensez les phrases à tous moments, jour après jour, maintiendra une attitude vibrante de bien-être et de compréhension, par rapport à toute chose que vous rencontrerez. Avant de sortir de la maison, demandez à Dieu : "qu’il nettoie en vous ce qui peut être la cause d’un conflit ou d’un problème au travail", (par exemple). Au cours de la journée, si vous ressentez un quelconque malaise, ou un sentiment d’inconfort que vous apporte une certaine mémoire, ou non, ne vous unissez pas à ce sentiment "malheureux" et demandez à Dieu de nettoyer les mémoires qui le produisent. Une phrase très utile peut être pensée :

     

    "Mes mémoires je vous Aime ! Je vous remercie de l’opportunité que vous me donnez de vous libérer, et de me libérer !"

     

    Continuez avec les phrases (ou phrase) pendant le temps que vous voulez. Le changement est remarquable.

     

    Dans des situations difficiles, où vous pouvez vous sentir désemparé, quand les émotions sont en déséquilibre et que les pensées arrivent de façon désordonnée en produisant davantage de peine, dites la prière de Morrnah.

     

    Prière qui couvre tout et tout le monde, comme un véritable baume spirituel :

     

    « Créateur divin, père, mère, fils tous en un…
      Si moi, ma famille, mes parents et ancêtres
      ont offensé, ta famille, tes parents et tes ancêtres avec
      des pensées, des mots, faits et actions
      depuis le début de notre création jusqu’à aujourd’hui,
      nous demandons ton pardon…
      Fais que soit nettoyé, purifié, libéré, coupe toutes les
      mémoires, blocages, énergies et vibrations négatives
      et transmute ces énergies indésirables en lumière pure…
      Et qu’il soit ainsi fait ».

     


    extrait du livre en deux parties : ho-oponopono-Vol N°1-fr et ho-oponopopo-Vol N°2-fr


     

    Méditations et exercices





    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • QUELQUES PROCESSUS POUR PENETRER DANS LE VORTEX...

    Il n'est pas nécessaire d'appliquer délibérément ces processus (ni aucun autre) pour élever votre Vibration et pénétrer dans le Vortex. De nombreuses personnes le font spontanément parce qu'elles se sentent simplement bien et qu'elles cultivent régulièrement des pensées qui leur font du bien.

    Vous pourriez ne rien connaître de ce que nous présentons dans ce livre. Vous pourriez être totalement ignorant de la Loi de l'Attraction, ne rien savoir du processus créatif en 3 étapes, ignorer que vous êtes une extension de l'Energie de la Source... et n'en être pas moins régulièrement dans le Vortex, simplement parce que vous aimez vous sentir bien et que, par conséquent, vous dirigez vos pensées vers ce qui vous fait du bien.

    Par exemple votre grand-mère peut vous avoir donné l'exemple d'une personne enjouée qui recherchait le meilleur en chacun et en chaque chose, et pour avoir ressenti la puissante influence de sa connexion, il est tout à fait possible que vous agissiez comme elle. Mais si vous êtes comme la plupart des gens qui observent le monde autour de vous, vous avez probablement développé des habitudes de pensée qui ne vous servent pas et qui, même si vous n'en avez pas conscience, vous maintiennent hors du Vortex.

    Quand vous croyez quelque chose (une croyance n'est jamais qu'une pensée que vous cultivez régulièrement) et que vous y pensez souvent, et que, par conséquent, vous en maintenez la Vibration active en vous, la Loi de l'Attraction se contente de vous fournir des preuves qui vont dans ce sens (puisque vous obtenez ce à quoi vous pensez, qu'il s'agisse de ce que vous voulez ou de ce que vous ne voulez pas).

    Et si vous ne prenez pas la décision de modifier la Vibration inhérente à cette croyance, rien ne changera dans votre vécu et vous n'exercerez aucun contrôle délibéré sur votre degré de proximité avec votre Vortex, avec qui-vous-êtes devenu et ce que vous désirez.

    Nous vous offrons donc les processus qui suivent pour vous aider à vous libérer de toute résistance et pour mettre à votre disposition un chemin inéluctable vers votre Vortex.


    PROCESSUS DE VISUALISATION A FAIRE AU COUCHER

    Le soir, couché dans votre lit, concentrez toute votre attention sur les choses les plus agréables que vous puissiez trouver. Intériorisez vos pensées, soustrayez-les aux multiples détails de votre journée et observez combien vous êtes soulagé quand votre attention se porte en dedans. Pensez en détail à votre lit : à son confort, à la texture des draps. Songez à la relation qui s'établit entre votre corps et le matelas, puis imaginez que ce matelas flotte ou qu'il absorbe votre corps... Détendez-vous, respirez et appréciez le confort de votre lit. Dites des phrases du style : J'aime ça. Voilà une bonne chose. J'ai une vie agréable. Puis, endormez-vous.

    Au réveil :

    A votre réveil, le matin, restez délibérément au lit les yeux fermés durant environ 5 mn, dans le but de profiter pleinement des choses les plus agréables auxquelles vous puissiez penser... Durant votre sommeil, vous vous êtes libéré de toute résistance et si vous ne l'activez pas maintenant, elle ne reviendra pas. Ces 5 mn supplémentaires au lit ont donc pour but de permettre à votre Vibration supérieure de s'établir fermement en vous... Que vos pensées vous procurent du plaisir. Maintenez-les dans cette ambiance agréable aussi longtemps que possible. Sitôt que le moindre malaise fait surface, respirez profondément, concentrez-vous à nouveau sur le confort du lit et trouvez quelque chose d'autre à apprécier. Ensuite, levez-vous et commencez votre journée.


     

    LE PROCESSUS DE LA ROUE DE CONCENTRATION

    Après avoir pris votre petit déjeuner et rafraîchi votre corps, asseyez-vous dans un endroit confortable, dans l'intention de pratiquer une ou deux Roues de Concentration, un processus spécifiquement conçu pour vous aider à vous libérer de vos résistances et à vous concentrer dans votre Vortex. D'ailleurs, le processus lui-même imite un Vortex tourbillonnant et attirant, qui gagne en puissance à mesure qu'il tournoie.

    Avez-vous déjà vu les tourniquets que l'on trouve fréquemment dans les écoles ou les terrains de jeux pour enfants ? On voit couramment des gosses s'y entasser, puis faire tourner ce tourniquet de plus en plus vite. Il est facile d'y monter lorsqu'il est à l'arrêt ou qu'il tourne lentement, mais lorsqu'il va très vite, il est plus difficile, voire impossible, de grimper dessus. Et si jamais vous essayiez quand même, la force centrifuge du tourniquet vous éjecterait dans les buissons. L'image de ce tourniquet vous aidera à comprendre le processus de la Roue de Concentration.

    Au cours d'une journée normale, il vous arrive de nombreuses chose qui provoquent l'apparition de résistance en vous, soit en les voyant, soit en vous en souvenant. Il peut s'agir de quelque chose que vous avez lu dans le journal, ou d'un commentaire que quelqu'un vous a fait ; sitôt qu'une résistance apparaît, vous percevez l'émergence en vous d'une émotion négative. Il ne vous est souvent pas possible d'interrompre ce que vous êtes en train de faire pour vous occuper de cette pensée de résistance qui vient de s'activer, mais nous vous encourageons néanmoins à en prendre note mentalement, ou, mieux encore, par écrit : L'attitude de on partron à mon égard me met mal à l'aise. Il n'apprécie pas tout ce que je fais ici. Vous possédez désormais un sujet pour la Roue de Concentration de demain.

    Hier soir donc, alors que vous étiez couché au lit, vous vous êtes libéré de toute résistance avant de vous endormir. Dans votre sommeil aussi, vous vous êtes débarrassé de vos résistances. Et à votre réveil, vous avez délibérément entretenu cette zone libre de toute résistance, en vous y complaisant durant quelques instants. Vous avez pris votre petit déjeuner, vous vous êtes douché et lavé les dents, et vous avez prévu de prendre maintenant 15 à 20 mn pour éliminer tout fragment de résistance subsistant dans vos pensées. Or, le meilleur moment pour faire cela, c'est quand vous vous sentez bien.

    En relisant votre note sur votre perception de l'attitude de votre patron à votre égard, vous allez réactiver cette pensée de résistance. Prenez donc une grande feuille de papier et écrivez tout en haut : L'attitude de mon partron à mon égard me met mal à l'aise. Il n'apprécie pas tout ce que je fais ici.

    Ensuite tracez un grand cercle sur cette page, du diamètre le plus grand qu'autorise sa largeur. Puis, tracez un cercle plus petit au centre de ce grand cercle, que vous entourerez ensuite de 12 petits cercles contigus, comme si vous entouriez les 12 chiffres d'une horloge.

    Chaque fois qu'il se produit dans votre vie quelque chose qui vous montre très clairement ce que vos ne voulez pas, une idée très claire de ce que vous voulez vraiment voit conjointement le jour dans votre conscience. En vous concentrant sur la croyance que votre patron n'apprécie pas ce que vous faites, un désir équivalent a vu le jour : J'aime bien quand mon patron apprécie la profondeur de mon engagement et les contributions que je fais à notre succès collectif.

    Écrivez une version de cette phrase à l'intérieur du cercle central de la roue.

    Ensuite, comme pour le tourniquet du terrain de jeu, vous devez trouver le moyen de monter dans la roue. Si vos pensées de résistance tournoient trop vite, vous n'y parviendrez pas. La roue va simplement vous éjecter dans les buissons. Essayez donc de trouver quelque chose qui corresponde déjà, d'une certaine manière, à ce que vous avez éprouvé quand vous avez noté votre phrase centrale.

    Vous pensez peut-être :

    • Mon patron ne m'apprécie pas (Dans les buissons !) Vous ne croyez vraiment pas cela ; du moins, pas en ce moment.

    • Mon patron ne me mérite pas (Là, vous n'essayez même pas de monter).

    Continuez de vous concentrer sur les mots que vous avez écrits au centre de votre Roue de Concentration. Cela vous aidera à activer, parmi vos croyances, celles qui correspondent déjà à ce sentiment.

    • Mon patron souhaite le succès de son entreprise (Vous voilà sur la roue). Écrivez cela dans le cercle correspondant à midi sur votre roue.

    • Son entreprise fonctionnait déjà très bien quand je suis arrivé ici. (Là, vous n'avez pas réglé le problème, mais c'est une phrase à laquelle vous croyez et elle vous permet donc de vous sentir mieux). Écrivez-la dans le cercle correspondant à 1h sur votre roue.

    • Il y a, dans ce travail, des aspects que j'apprécie vraiment. (ça aussi, c'est vrai, et vous prenez donc un peu de vitesse). Écrivez cela dans le cercle correspondant à 2h sur votre roue.

    • Quand nous nous entendons bien, mon patron et moi, j'apprécie beaucoup cela. (C'est vrai, et c'est agréable). Cercle de 3h.

    • Nous sentons tous les deux la synergie de notre collaboration. (Plus de vitesse... Maintenant ça tourne). Écrivez cela dans le cercle de 4h.

    • J'ai déjà vu mon patron m'inspirer une nouvelle idée (Vous êtes maintenant lancé. Vos résistances ont fondu). Cercle de 5h.

    • Je suis sûr que mon patron m'a déjà vu lui inspirer une nouvelle idée. Cercle de 6h.

    • Je crois que nous sommes conscients que nous sommes tous partie prenante de cette entreprise. Cercle de 7h.

    • Je ne voudrais pas perdre cet emploi. Cercle de 8h.

    • Mon patron me demande souvent de superviser des projets et de diriger les autres. Cercle de 9h.

    • De toute évidence, il me fait confiance. Cercle de 10h.

    • Je suis heureux de travailler avec lui. Cercle de 11h.

    Puis, au centre de la roue – juste au-dessus de ce que vous avez écrit auparvavant, tout autour du cercle ou encore en travers de la page – écrivez en grosses lettres affirmatives : Je sais que mon patron connaît ma valeur.

    Vous venez d'élever votre Vibration sur ce sujet, de sorte que vore point d'attraction a changé, de même que votre relation à votre Vortex. Voilà la création délibérée à son summum. Grâce à ce court processus, vous vous êtes libéré de toute résistance, vous avez amélioré votre relation à votre patron, vous vous êtes réaligné sur qui-vous-êtes-vraiment et vous avez pénétré dans votre Vortex. Maintenant que vous êtes à l'intérieur du Vortex, vous portez sur le monde le même regard que la Source.


    LE PROCESSUS DE LA LISTE DES ASPECTS POSITIFS

    Maintenant que vous vous êtes débarrassé de toute résistance à l'égard de votre patron et que vous avez atteint une Vibration plus haute et libre de toute résistance sur ce sujet, il peut s'avérer extrêmement précieux de garder cette boule de non résistance en mouvement, dans le but d'établir véritablement votre nouvelle base Vibratoire et votre nouveau point d'attraction. En d'autres termes, profitons-en quelques instants et tirons tout ce que nous pouvons de la vitesse que vous avez acquise.

    Maintenant que vous êtes aligné sur votre Être Intérieur, dressez la liste de tous les aspects positifs de votre patron et de votre travail, du point de vue de la Source. De l'intérieur du Vortex, c'est chose facile à faire. Et si nous vous encourageons à le faire, c'est parce que c'est très précieux d'être à l'intérieur de son Vortex. Donc, plus longtemps vous y resterez, mieux ce sera.

    Retournez maintenant votre feuille de papier et écrivez, comme en-tête de la page : Les Aspects Positifs De Mon Employeur :

    • Il se soucie vraiment de son entreprise.

    • Il choisit soigneusement qui il embauche.

    • Il apporte souvent son aide à un projet.

    • Il a le sourire facile.

    • Les gens l'aiment bien.

    • Les finances de son entreprise sont saines.

    • Sa boîte marchait déjà avant qu'il ne m'embauche.

    • Il nous verse toujours nos salaires à temps.

    • Son activité se développe régulièrement.

    • Je suis content de travailler ici.

    • J'aime ce que je fais.

    • J'aime vraiment cet homme.

    Cette liste peut être encore longue, car quand vous êtes aligné, vous avez l'esprit très clair. Vous verrez donc peut-être les mots s'enchaîner facilement sur la page. Vous serez peut-être surpris ultérieurement de relire cette succession de compliments adressés à quelqu'un de souvent agaçant, mais rappelez-vous : en cet instant, vous voyez votre patron à travers les yeux de la Source.


    LE PROCESSUS DU DECHAINEMENT D'APPRECIATION

    Maintenant, si vous voulez vraiment confirmer l'emprise sur la Vibration supérieure que vous avez nouvellement acquise sur ce sujet, passez au processus final : le Déchaînement-d'appréciation.

    Prenez une nouvelle feuille de papier vierge et mettez par écrit tout ce que vous appréciez chez votre employeur :

    J'apprécie...

    ... sa belle voiture.

    ... qu'il investisse dans son entreprise.

    ... qu'il nous invite souvent à déjeuner.

    ... notre beau cadre de travail.

    ... l'envergure de cette entreprise.

    ... le but qu'elle poursuit.

    ... le potentiel qui nous est offert ici.

    ... la contribution que cette entreprise fait à la société.

    ... la flexibilité dont je jouis.

    ... sa soif d'apprendre.

    ... son enthousiasme pour les bonnes idées.

    ... ses éclats de rire contagieux.

    ... son dévouement à son entreprise.

    ... la stabilité de sa boîte.

    ... l'emploi qu'il m'a offert.

    ... l'excitation que me procure cette aventure.

    ... l'occasion d'évoluer qui m'est offerte.

    ... les contrastes qui contribuent à mon expansion.

    ... mon Système de Guidance qui m'aide à suivre le rythme de mon expansion.

    ... ce monde.

    ... cette époque merveilleuse et sa technologie.

    ... ma vie !

     

    A QUOI RESSEMBLE LA VIE, DE L'INTERIEUR DU VORTEX ?

    Ce livre vous est offert pour vous aider à accepter l'existence du Vortex de votre Réalité Vibratoire et pour vous inspirer le désir de vous y rendre souvent, puisque nous avons l'avantage d'exister à l'intérieur de ce Vortex que vous créez. De l'intérieur de votre Vortex, nous nous concentrons sur tout ce que vous avez demandé et, par conséquent, sur ce que vous êtes devenu. En prêtant attention à vos émotions, et en recherchant sans cesse des pensées plus agréables, vous pourrez accéder à votre Vortex quand vous le voulez ; et plus vous y irez souvent, plus vous aurez envie d'y retourner, car la vie à l'intérieur du Vortex est sublime.

    Votre point d'attraction se transformera, de telle sorte que ne croiseront plus votre route que les choses que vous voulez. Les personnes que vous rencontrerez seront les équivalents parfaits de vos intérêts les plus élevés, et vous ne croiserez plus de gens qui ne sont pas en phase avec qui-vous-êtes. Vous vous sentirez vivant, dynamique, l'esprit clair et sûr de vous.

    Vous dénicherez le meilleur chez les autres, qu'ils le voient ou non. Et votre appréciation de la vie se propagera à tout votre corps sous la forme de sensations palpitantes, à mesure que vous vous concentrerez sur ce que vous appréciez.

    Par moments, voire souvent, vous vous rappellerez ou vous observerez quelque chose qui ne sera pas en phase, et votre Vortex vous éjectera. Mais n'en soyez pas alarmé, car c'est délibérément que vous êtes venu dans cet environnement de contrastes, pour toutes les nouvelles idées que celui-ci fait jaillir en vous. Il est normal que vous passiez par ces moments correspondant à l'étape Un (demander) où vous savez très exactement ce que vous ne voulez pas. Rappelez-vous simplement que, dans ces moments-là, vous tirez des roquettes spécifiques de désir dans votre Compte Vibratoire ; et que, plus tard, une fois que vous aurez surmonté votre résistance, vous retrouverez votre chemin jusqu'à au Vortex, où vous pourrez de nouveau récolter les fruits de ces instants de contrastes antérieurs.

    Maintenant que vous avez une bonne compréhension d'ensemble, vous aurez plus de facilité et plus de confiance dans le Processus de Création en 3 étapes. Quand il vous arrivera quelque chose qui vous poussera à exprimer une demande, comme vous connaissez désormais le Vortex et la façon d'y pénétrer, vous ne vous vautrerez plus dans le malaise et l'impuissance. Aussi déplaisants que puissent être les problèmes que vous rencontrerez, il émanera toujours de vous un désir ou une requête améliorée, et sa solution se formera à mesure que tous ses composants coopératifs s'assembleront, n'attendant plus que votre entrée dans le Vortex.

    Vous n'avez pas besoin d'expliquer cela aux autres ; d'ailleurs, même si vous essayiez, ils ne vous comprendraient pas forcément. Mais nous vous garantissons que grâce à la lecture de ce livre, vous comprenez désormais votre relation au Vortex, et que par la seule puissance de l'exemple que vous donnez d'une vie joyeuse, d'autres auront également envie de savoir.

    Nous avons énormément apprécié cette interaction.

    Il y a beaucoup d'amour pour vous ici, nous demeurons joyeusement incomplets.


    Abraham.

    (Le Vortex - Abraham-Hicks)

     

    Psychologie


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • PENETRER DANS VOTRE PUISSANT VORTEX D'ATTRACTION


    Voici comment fonctionne le Processus Créatif : vous étiez donc l'Energie de la Source. Une partie de vous est venue dans ce corps. Vous vous mélangez aux autres, et vous ne cessez de tirer des roquettes de désir devant vous, où la Source en vous les reçoit.

    Alors, comprenez-vous que tout ce qui existe autour de vous est une extension, ou une vision élargie, d'une Vibration antérieure ? Tout est d'abord Vibration, avant de devenir forme-pensée ou de prendre forme.

    Donc, même dans ce monde que vous voyez tournoyer autour de son orbite a été, à une époque, un simple concept, un pur concept Vibratoire. Et vous voici, vous qui êtes des êtres humains à part entière, avec toute votre essence physique, en train d'interpréter cette réalité spatio-temporelle.

    TOUT CE QUE VOUS VOYEZ AUTOUR DE VOUS SOUS FORME PHYSIQUE MATERIELLE N'EST QU'UNE EXTENSION DE LA PENSEE.

    Tout ce qui s'annonce dans votre futur est déjà accompli, au plan Vibratoire, dans ce que nous nommons votre Réalité Vibratoire. (Nous l'appelons aussi votre Compte Vibratoire).

    Bien sûr, il y a des tas de gens qui se moquent de cela : « Oh, la réalité Vibratoire ! » Aussi, nous vous convions à ne pas vous moquer de la Réalité Vibratoire, parce que toute « réalité » vient de là. Et elle vient si vite, si on le lui permet.

    Vous êtes aux confins de la pensée. Le temps de manifestation entre le début d'une pensée et votre alignement sur elle n'est que de quelques secondes, dans bien des cas. Vous êtes au bord de la manifestation instantanée, dans de nombreux cas, pour la raison suivante : vous n'êtes pas nouveaux, dans ce domaine de création, cela fait longtemps que vous êtes des créateurs ; vous avez mis bien des choses en mouvement avant même de prendre ce corps physique. Vous aviez déjà un Compte Vibratoire sur le feu avant même que vos pieds ne touchent le sol. Et maintenant, à la suite de la dernière conversation que vous avez eue avec quelqu'un, de la dernière chose que vous avez vue à la télé, du dernier livre que vous avez lu, du dernier film que vous avez regardé, de la dernière pensée qui vous est passée par la tête, vous avez encore augmenté ce Compte Vibratoire ; et il est toujours sur le feu. Non, en fait il TOURBILLONNE. C'est un gigantesque Vortex d'Attraction.

    (Bien sûr, vous avez déjà entendu parler de la Loi de l'Attraction, mais rares sont ceux qui s'approchent d'une véritable compréhension de cette Loi. C'est la Loi qui crée les mondes).

    Alors, il y a donc cette énergie tourbillonnante. D'où est-elle venue ? Vous en avez mis une certaine quantité là avant même de naître. Et vous en avez rajouté chaque jour de votre vie physique.

    Voilà donc ce Vortex de Devenir. Cette Vibration, cette Vibration pure de toutes les choses que vous voulez, de tous les détails améliorés que vous avez demandés : les voilà tourbillonnant, tournoyant, tournoyant encore. Et la Loi de l'Attraction en invoque toutes (écoutez bien cela), toutes les composantes créatives.

    Que voulons-nous dire par là ? Les composantes coopératives, cela signifie « tout ce qui en est l'Equivalent Vibratoire ». Par exemple, vous n'aviez pas de partenaire amoureux ; vous en avez demandé un. Vous aviez un partenaire sans argent ; vous en avez demandé un qui ait de l'argent. Vous aviez un partenaire qui ne vous aimait pas beaucoup ; vous en avez demandé un qui vous aimait vraiment. Vous aviez un partenaire qui ne partageait pas vos valeurs ; vous en avez demandé un qui les partageait.

    En d'autres termes, vous avez alimenté votre Compte, et c'est un Compte Vibratoirement vivant, réel et attirant. Voici donc toutes vos requêtes à tous les sujets. Et voilà donc vos requêtes qui pulsent, parce qu'on s'en occupe, non, on les connaît, non, on les devient ; la Source en vous les devient, la Loi de l'Attraction, cette Loi puissante qui crée les mondes, rassemble tous les gens, les événements, les lieux et les choses coopératifs : tout ce qui est nécessaire à l'accomplissement de ce que vous avez demandé est attiré par ce puissant Vortex d'Attraction.

    La question que nous voulons vous poser est la suivante : est-ce que vous coopérez ? Coopérez-vous avec vos propres désirs ?

    « Non, je rouspète de ne pas avoir ce que je veux. »

    Est-ce que vous êtes l'Equivalent Vibratoire de votre partenaire amoureux ?

    « Non, je suis fâché contre celui que j'ai ».

    Êtes-vous l'Equivalent Vibratoire du Bien-Être que vous demandez ?

    « Non, non, je me suis mis dans un groupe de discussion en ligne, et nous nous plaignons tous. [Rires] Nous ne cessons de rouspéter toute la journée, de déplorer la situation. Non, sous ma forme humaine, je suis la composante non coopérative de ma création. »

    Alors, qu'arrive-t-il à votre création ? Est-ce que ce sont les autres qui l'obtiennent ? Non, ils ont la leur qui est en cours.

    « Alors, est-ce que ma création va disparaître ? »

    Non, elle va juste continuer de grandir.

    [...]


    NOTRE VORTEX ET LA LOI DE L'ATTRACTION

     

    Avant de venir dans ce corps, vous étiez une énergie Non-Physique ; et du point de vue Non-Physique de la Source, vous avez concentré une partie de votre conscience dans le temps physique, la Terre physique et le corps physique. Et au moment de naître dans ce corps, et de prendre conscience de votre nouvel environnement via vos sens physiques, la conscience qui vous constitue est devenue double, avec une partie Non-Physique et une partie physique.

    Certains donnent à leur dimension Non-Physique le nom d'Âme ou de Source ; même si nous préférons l'appeler Être Intérieur, perspective Non-Physique plus vaste ou encore qui-vous-êtes-vraiment, nous souhaitons vous faire comprendre une distinction encore plus importante : les aspects physiques et Non-Physiques de votre Être existent simultanément. La plupart des gens reconnaissent qu'une certaine partie de leur être existait avant leur naissance physique, et la plupart d'entre eux croient aussi qu'après leur mort physique, ils se retrouveront à nouveau à l'état Non-Physique, mais en réalité les choses se passent assez différemment : vous êtes des extensions de l'Energie de la source et, au moment où vous vous êtes concentré physiquement ici, votre aspect Non-Physique n'a pas cessé d'exister. En fait, il a même commencé une expansion, du fait de l'existence et des expériences de votre aspect physique.

    Il était clairement dans votre intention de vous manifester dans ce corps physique magnifique et d'interagir avec tout un éventail d'autres intentions, de croyances et de désirs, sur cette planète, à des fins d'expansion. Vous compreniez qu'en vous exposant à toute la variété qui vous entoure, sur tous les sujets, vous tireriez naturellement des conclusions spécifiques pour vous améliorer. Vous saviez qu'en vivant une expérience déplaisante, il en surgirait automatiquement le désir d'une expérience meilleure. Vous saviez qu'une requête, une demande ou un désir émanerait de vous au plan Vibratoire ; et que votre Être Intérieur prendrait conscience de cette nouvelle requête, la suivrait, se concentrerait dessus et finirait par le devenir. Vous saviez que votre Être Intérieur deviendrait immédiatement l'Equivalent Vibratoire de chacune des requêtes que votre environnement physique vous inspirerait.

    C'est pourquoi, si vous pouvez maintenant projeter votre attention vers l'idée de votre Être Intérieur élargi, qui se situe au point culminant de tout ce que vous avez vécu, qui émet une vibration exprimant la totalité de ce que vous êtes devenu, vous pourrez d'autant mieux comprendre QUI est votre Être Intérieur et de quelle manière votre aspect physique a contribué à cette expansion.

    De nombreuses personnes font référence à l'expérience de leur vie physique comme étant la réalité.

    C'est par l'intermédiaire de vos sens physiques que vous déchiffrez votre réalité physique et, quand vous regardez les lieux, les gens et les expériences qui vous entourent, sur votre planète, vous qualifiez cela de réalité. Nous aimerions vous faire comprendre que bien que vous voyiez, entendiez, goûtiez, sentiez et touchiez les preuves de votre réalité physique, cette dernière est en réalité bien davantage que la réalité physique, cette dernière est en réalité bien davantage que la réalité de chair, de sang et d'os que vous la croyez être. Tout ce que vous percevez ici dans votre environnement physique est Vibration, et la vie que vous menez est votre interprétation Vibratoire.

    La puissante Loi de l'Attraction est à l'origine de tout ce dont vous faites l'expérience ; et la prémisse stable, inchangeable et toujours exacte de cette loi est la suivante : CE QUI EST ATTIRE VERS LUI CE QUI LUI RESSEMBLE.

    Sitôt que vous pensez à quelque chose, vous déclenchez le processus d'attraction de l'essence de ce sujet dans votre propre vie. Une fois que vous avez activé en vous une Vibration de pensée, en prêtant attention à ce sujet, l'expansion poursuit sa progression.

    En d'autres termes, plus vous prêtez d'attention à un sujet, plus sa Vibration est active en vous. Et plus cela se produit longtemps, plus l'attraction est forte, jusqu'au moment où se manifestera dans votre vie la preuve irréfutable de cette Vibration active.

    Tout ce qui se manifeste dans votre existence est le résultat des requêtes que vous émettez par vos pensées.

    La Loi de l'Attraction est le manager Universel de toute Vibration, qui s'étend à tout ce qui existe dans l'Univers. Ainsi, en même temps qu'elle réagit au contenu Vibratoire de vos pensées physiques, la Loi de l'Attraction réagit également au contenu Vibratoire de votre Être Intérieur.

    Nous souhaitons attirer votre attention sur cet aspect non-physique puissant de votre Être et sur le fait que la Loi de l'Attraction s'exerce sur lui : chaque fois que votre expérience de vie physique vous pousse à demander quelque chose, une requête/roquette Vibratoire est émise et captée par votre Être Intérieur qui en devient alors la version Vibratoire élargie. Pour vous aider à vous faire une idée de ce processus d'expansion, nous avons appelé cela votre Compte Vibratoire ou votre Réalité Vibratoire. C'est la version la plus éloignée et la plus étendue de vous-même.

    De même que la Loi de l'Attraction réagit aux pensées, aux paroles et aux actes que vous produisez ici dans votre réalité physique, elle réagit aussi puissamment à votre Réalité Vibratoire. Quand la Loi de l'Attraction, manager Universel de toutes les Vibrations, réagit à la clarté de Vibration qu'émet votre Être Intérieur, juste après s'être nouvellement dilaté, il en résulte un puissant Vortex tourbillonnant d'attraction.

    Voilà donc ce Vortex de devenir – un vortex contenant toutes les demandes, toutes les requêtes corrigées et jusqu'à la moindre demande que vous ayez jamais émise – or, la Loi de l'Attraction y réagit. Imaginez ce Vortex qui tourbillonne, tourbillonne et tourbillonne encore, et le pouvoir d'attraction qui s'accumule à mesure que la Loi de l'Attraction réagit à ce désir pur, concentré et sans résistance. Le Vortex attire littéralement à lui tous les éléments nécessaires à la réalisation de chacune des requêtes qu'il contient. Toutes les composantes complémentaires sont invoquées par lui et arrivent alors pour achever ces créations, pour répondre à ces questions et pour résoudre ces problèmes.

    [...]

    Chaque personne qui se présente dans votre vie – de ceux que vous nommez vos amis ou vos amants à ceux que vous qualifiez d'ennemis ou d'inconnus – vivent en réaction à votre demande Vibratoire. Non seulement vous invitez cette personne, mais vous en invitez également les traits de personnalité. Beaucoup de gens ont du mal à accepter cela, en songeant à toutes les caractéristiques indésirables des personnes qui peuplent leur existence. Ils affirment qu'ils n'auraient jamais demandé à ce que quelque chose d'aussi peu souhaitable se manifeste dans leur vie, car ils croient que « demander » quelque chose signifie « demander ce que l'on veut ». Mais, pour nous, « demander » signifie émettre une Vibration correspondante... Nous savons bien que parmi les relations et expériences que vous avez attirées, il y en a plusieurs que vous n'auriez pas délibérément choisies, si vous l'aviez fait à dessins, mais une grande partie de votre attraction se fait par défaut, plutôt que par intention délibérée...

    Il est important que vous compreniez que vous obtenez ce à quoi vous pensez, que vous le vouliez ou non. Or, penser chroniquement à des choses indésirables finit par inviter ou demander des expériences correspondantes.

    C'est la Loi de l'Attraction qui le veut.

    Ce sont vos relations, c'est-à-dire le fait de cocréer avec autrui, qui sont responsables de pratiquement tous les contrastes présents dans votre vie.

    Vous leur devez à la fois vos difficultés et vos plus grandes satisfactions. Mais, surtout, les relations que vous nouez les uns avec les autres servent de fondement à la partie la plus importante de votre expansion ; de ce fait, il est juste de dire que les relations que vous cultivez dans la vie sont à l'origine du potentiel de joie ou de douleur qui est le vôtre à tout moment. Pour dire les choses simplement, si quelqu'un ne vous avait pas incité à accroître votre expansion, vous ne pourriez pas éprouver la douleur qu'engendre le fait de ne pas suivre le rythme de cette expansion.

    L'enchevêtrement de vos relations, les interactions et la cocréation qu'elles permettent, accroissent considérablement votre expérience individuelle.

    Vos joies les plus grandes et vos chagrins les plus profonds découlent de cette base relationnelle, et vous contrôlez davantage que vous ne le croyez celle de ces deux émotions vous vivez.


    Source : "Le Vortex", Abraham-Hicks

     

    Psychologie

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • (Extraits du livre zéro limite)


    Le 21/10/05, j'ai finalement eu ma première conversation avec le Dr Hew Len.[...] Je lui ai demandé de me raconter l'histoire complète de son travail de thérapeute.

    Il m'a expliqué qu'il a travaillé à l'hôpital de l'Etat d'Hawaï durant 3 ans. L'aile où étaient gardés les malades mentaux criminels était dangereuse. Les psychologues n'y demeuraient qu'un mois. Essoufflés, les employés tombaient malades ou ils démissionnaient tout simplement. Les gens qui se rendaient dans cette aile marchaient dos au mur de peur d'être attaqués par un patient. Ce n'était vraiment pas un endroit agréable pour vivre, travailler ou à visiter.

    Le Dr Hew Len m'a raconté qu'il n'a jamais rencontré les patients dans un but professionnel. Il n'a jamais eu de consultation avec eux. Il a accepté de jeter un oeil à leur dossier. Pendant qu'il les regardait, il en a profité pour travailler sur lui. Simultanément, les patients ont commencé à guérir.

    Cela est devenu de plus en plus fascinant quand j'ai appris ceci :

    « Après quelques mois, les patients qui étaient enchaînés ont reçu la permission de marcher librement », m'a dit le Dr Hew Len. Ceux à qui on administrait une forte dose de médicaments ont eu droit à une réduction des doses. Et ceux qui étaient considérés comme n'ayant aucune chance d'être libérés ont obtenu leur congé. »

    J'étais impressionné.

    Il ajoute : « En plus, le personnel a commencé à apprécier son travail. L'absentéisme et le renouvellement de personnel ont cessé. Nous avons même fini par avoir un surplus d'employés, car les patients obtenaient leur congé et le personnel s'empressait de venir travailler. Aujourd'hui, l'aile est fermée. »

    C'est là que je me devais de poser la question à un million de dollars : qu'est-ce que vous avez fait comme travail sur vous qui puisse faire changer ces gens ?

    « J'ai simplement nettoyé la partie de moi que j'avais en commun avec eux », m'a-t-il répondu.

    Quoi ? Je n'y comprenais rien.

    Le Dr Hew Len m'a ensuite expliqué que la responsabilité entière de notre vie signifie que « tout » ce qu'il y a dans notre vie – précisément parce que c'est dans notre vie – est notre responsabilité. Littéralement parlant, cela veut dire que le monde entier est votre propre création.

    Ouf ! C'est difficile à avaler. Être responsable de ce que je dis et de ce que je fais est une chose. Être responsable de ce que tout le monde dans ma vie fait ou dit en est une autre.

    En fait, la vérité signifie ceci : Si nous endossons la responsabilité complète de notre vie, alors tout ce que vous voyons, entendons, goûtons, touchons ou expérimentons est notre responsabilité parce que c'est notre vie.

    Alors, cela signifie que les terroristes, le président des Etats-Unis, l'économie – tout ce que nous expérimentons et n'aimons pas – sont là pour nous aider à guérir.

    D'une certaine manière, rien n'existe sauf à titre de projection de notre intérieur. Le problème ne provient pas des autres. Il provient de nous. Ainsi, pour les changer, il est nécessaire de nous changer nous-mêmes. Je sais que c'est difficile à comprendre, encore plus à accepter ou à vivre vraiment. Le blâme est de loin plus facile à faire que de prendre la responsabilité entière.

    Toutefois, en jasant avec le Dr Hew Len, je commençais à réaliser que la guérison pour lui ou par Ho'oponopono signifie l'amour de soi. Si nous voulons nous améliorer, il est nécessaire de guérir notre vie. Si nous voulons guérir tout le monde – y compris un malade mental criminel – nous le faisons en nous guérissant nous-mêmes. J'ai demandé au Dr Hew Len comment il était arrivé à se guérir lui-même. Que faisait-il exactement quand il étudiait le dossier de ses patients ? « Je n'arrêtais pas de répéter : Je suis désolé, je t'aime, encore et encore », m'expliqua-t-il.

    C'est tout ? « C'est tout ».

    Il s'avère que s'aimer soi-même est la manière la plus élevée de s'améliorer. Et lorsque nous nous améliorons, nous améliorons notre monde.

    Peu importe ce qui s'est passé à l'hôpital durant le temps où le Dr Hew Len y travaillait, il se tournait vers la Divinité et il demandait d'en être libéré. Il faisait toujours confiance. Et cela fonctionnait en tout temps. Le Dr Hew Len se demandait alors : « Qu'est-ce qui se passe en moi qui a pu causer ce problème et comment puis-je le rectifier en moi ? » Apparemment, cette méthode de guérison de l'intérieur vers l'extérieur est l'Identité de Soi Ho'oponopono. Il y a une version plus ancienne de cette méthode qui était fortement influencée par les missionnaires hawaïens. Elle requérait un intervenant qui aidait les gens à guérir leurs problèmes en les exprimant. Quand les gens arrivent à couper le cordon qui les relie au problème, le problème disparaît. Cependant, la méthode Identité de Soi Ho'oponopono ne nécessite pas d'intervenant. Tout se passe à l'intérieur de soi. [...]

    [...]

    Le Dr Hew Len n'avait pas encore de matériel sur sa méthode. Je lui ai offert de l'aide à écrire un livre mais il ne semblait pas intéressé. Tout ce qu'il y avait sur le sujet, c'est une vieille vidéo que j'ai commandée. Il m'a aussi recommandé de lire le livre The User Illusion de Tor Norretranders.

    Le livre affirme que notre esprit conscient ne sait absolument pas ce qui se passe.

    Norretranders écrit : « Chaque seconde, des millions de parcelles d'informations affluent vers nos sens. Toutefois, notre conscience ne peut traiter que 40 parcelles par seconde – au plus. Des millions et des millions de parcelles sont condensées dans une expérience consciente pour n'en utiliser que très peu. »

    Si je comprends bien les dires du Dr Hew Len, nous n'avons absolument pas conscience de ce qui se passe dans un moment précis ; tout ce que nous pouvons faire, c'est tourner la page et faire confiance. Tout est question d'être 100% responsables de tout ce qui arrive dans notre vie : vraiment tout. Il dit que son travail consiste à faire le ménage en lui. En même temps qu'il se nettoie, le monde aussi devient plus propre parce qu'il est le monde. Tout ce qui est extérieur à lui n'est qu'une projection, une illusion.

    Cela ressemble un peu aux propos jungiens qui disent que l'extérieur que nous voyons est la part d'ombre qui nous habite, mais le Dr Hew Len va bien au-delà. De son point de vue, il semble plutôt reconnaître que tout ce qui existe est un miroir de nous-mêmes ; il dit également qu'il nous appartient de réparer tout ce que nous vivons comme expérience en allant à l'intérieur de nous pour nous brancher à la Divinité. Selon lui, la seule manière de pouvoir réparer ce qui se manifeste à l'extérieur est de dire « Je t'aime » à la Divinité, qui peut aussi être appelé Dieu, la Vie, l'Univers ou tout autre appellation qui possède une vibration collective élevée. [...]


    (Afin de mieux comprendre les résultats obtenus par le Dr Hew Len à l'hôpital psychiatrique, Joe Vitale prit de nouveau contact avec ce dernier....)

    Extrait :

    [...] Je n'avais toujours pas obtenu toute l'histoire à propos de son travail à l'asile.

    Une bonne journée, je lui ai encore demandé : « Vous n'avez jamais rencontré les patients ? »

    « Jamais. Je les croisais dans le corridor, mais je ne les ai jamais reçus dans mon bureau en tant que patients », a-t-il dit. Une fois, j'ai rencontré l'un d'eux et il m'a dit : « Je pourrais vous tuer vous savez ». Je lui ai répondu : « Je crois aussi que vous pourriez faire un excellent travail ».

    Le Dr Hew Len a poursuivi en disant : « Quand j'ai commencé à l'hôpital de l'Etat où l'on s'occupait des malades mentaux criminels, nous avions 3 ou 4 agressions majeures entre les patients par jour. Il pouvait y avoir jusqu'à 30 patients à la fois qui s'assaillaient. Les gens étaient enchaînés, mis en isolement ou confinés dans une salle. Les médecins et les infirmiers marchaient le dos contre les murs de peur d'être attaqués. Après seulement quelques mois de nettoyage, nous avons observé une grande amélioration : il n'y avait plus d'enchaînement, plus d'isolement et les gens pouvaient aller et venir librement et faire certaines tâches ou pratiquer des sports ».

    Mais qu'avait-il bien pu faire exactement pour que s'amorce cette transformation ?

    « J'ai dû prendre la responsabilité entière d'avoir moi-même manifesté ce problème à l'extérieur de moi, a-t-il dit. Je devais nettoyer mes propres pensées toxiques et les remplacer par de l'amour. Il n'y avait rien de problématique chez les patients. L'erreur était en moi. »

    Comme l'expliquait le Dr Hew Len, les patients et même l'aile complète ne se sentaient pas aimés. Alors, il s'est mis à aimer tout ce qui l'entourait.

    « J'ai vu que les murs avaient besoin d'être repeints, m'a-t-il dit. Mais aucune peinture neuve n'adhérait aux murs. Elle pelait sur-le-champ. Ainsi, j'ai simplement dit aux murs que je les aimais. Voilà qu'un jour quelqu'un a décidé de les repeindre et la peinture y a finalement adhéré ».

    Pour le moins qu'on puisse dire, cela semble étrange, mais avec lui, j'étais habitué à ce genre de discours. Puis, j'ai dû finalement me résoudre à lui poser la question qui me dérangeait le plus.

    Est-ce que tous les patients ont été libérés ?

    « Deux d'entre eux ne l'ont jamais été a-t-il répondu. Ils ont tous les deux été transférés ailleurs. Par contre, l'aile toute entière a été guérie. »

    Puis, il a ajouté quelque chose qui m'a réellement fait comprendre la puissance de ce qu'il avait fait.

    Si tu veux savoir comment cela se passait à cette époque, écris à Omaka-O-Kala Hamaguchi. Elle était travailleuse sociale quand j'y ai travaillé.

    Alors je lui ai écrit et elle m'a répondu ce qui suit :

    Cher Joe,

    Je vous remercie de m'offrir cette possibilité. Prenez note que cette lettre est écrite en collaboration avec Emory Lance Oliveira qui a également travaillé au département avec le Dr Hew Len à titre de travailleuse sociale.

    C'est moi qui ai postulé pour cet emploi nouvellement offert au département de médecine légale de l'asile d'Hawaï. Ce département était appelé Unité fermée sous sécurité intensive (UFSI). Il logeait des patients en détention qui avaient commis à plusieurs reprises un des crimes haineux ci-après mentionnés ou une combinaison de certains d'entre eux : des meurtres, des enlèvements, des agressions, des viols, des vols, des agressions sexuelles. Ils étaient également diagnostiqués comme ayant possiblement de graves désordres mentaux.

    Certains de ces patients n'avaient pu être accusés au criminel pour des motifs d'aliénation mentale, alors ils devaient être détenus à l'asile. D'autres étaient des psychotiques sévères qui avaient besoin d'être soignés et, enfin, d'autres s'y trouvaient pour subir des examens et une évaluation afin de déterminer leur capacité à subir un procès (c'est-à-dire la capacité de comprendre les accusations portées contre eux et à pouvoir se défendre eux-mêmes). Quelques-uns étaient schizophrènes, d'autres bipolaires ou retardés mentalement alors que d'autres avaient reçu un diagnostic de psychopathe ou de sociopathe. Il y avait également ceux qui tentaient de convaincre la Cour qu'ils étaient des êtres supérieurs aux autres.

    Ils étaient tous enfermés au département jour et nuit et ils ne pouvaient sortir que s'ils étaient menottés aux poignets, aux pieds et escortés pour un rdv médical ou une convocation à la Cour. Ils étaient en isolement la majeure partie de la journée, dans une salle verrouillée sans aucune fenêtre avec des murs et un plafond en béton et une salle de bain verrouillée. La plupart d'entre eux avaient de puissantes ordonnances de médicaments. Les activités étaient très rares.

    Les « incidents » faisaient partie de la réalité quotidienne – des patients attaquaient le personnel ou attaquaient d'autres patients, s'agressaient entre eux ou tentaient de s'échapper. Les  « incidents » parmi le personnel étaient aussi problématique – les employés manipulaeint les patients ; il y avait des problèmes de drogues, de congés maladie, de travail compulsif, de querelles entre employés ; de perpétuelles rotations chez les psychologues, les psychiatres et le personnel administratif ; il y avait des problèmes de plomberie et d'électricité, et cela se produisait encore et encore. Cet endroit était réellement un lieu violent, instable, déprimant et hostile. Même les plantes ne parvenaient pas à croître dans ce lieu.

    Jamais personne ne s'était attendu à ce que les choses changent réellement, même après la relocalisation des locaux dans une aile de récréation clôturée.

    Alors, quand un autre psychologue s'est pointé, il était facile de supposer qu'à son tour il tenterait de faire bouger les choses, s'attaquerait à mettre en pratique les règles de l'art dans le domaine, puis qu'il quitterait aussi vite qu'il était arrivé – la même rengaine quoi !

    Cependant, cette fois, il s'agissait du Dr Hew Len qui, mis à part d'être pas mal sympathique, avait plutôt l'air de faire trois fois rien. Il n'a pas fait d'évaluation, d'examen ou de diagnostic ; il n'a prescrit aucun examen psychologique. Il arrivait souvent en retard et il ne participait pas aux réunions de spécialistes pour discuter des dossiers des patients ni ne contribuait à mettre à jour les dossiers des patients. A la place, il pratiquait sa méthode étrange d'Identité de Soi Ho'oponopono, afin de prendre la responsabilité à 100% de son être, tout cela en regardant seulement en lui pour pouvoir enlever les énergies négatives indésirées – la même rengaine.

    Le plus étrange dans tout cela était de constater que ce psychologue avait toujours l'air à l'aise et qu'il semblait même réellement s'amuser. Il riait beaucoup, il avait du plaisir avec les patients et le personnel et il avait l'air d'apprécier sincèrement ce qu'il faisait. En retour, tout le monde semblait l'aimer et l'apprécier aussi, même s'il n'avait pas l'air de travailler fort.

    Puis, les choses ont commencé à changer. Les salles d'isolement ont commencé à être inutilisées ; les patients devenaient de plus en plus responsables de leurs propres besoins et de leurs affaires ; ils ont commencé à s'impliquer dans la planification et l'implantation de programmes et de projets qui les concernaient. Le taux de médicamentation a également diminué et on a commencé à permettre aux patients de quitter le département sans restriction.

    Le département s'est animé – il est devenu plus calme, plus lumineux, plus sécuritaire, plus propre, plus actif et amusant et plus productif. Les plantes se sont mises à pousser, les problèmes de plomberie ont pratiquement disparus, les incidents violents sont devenus rares au département et les employés semblaient être plus en harmonie, plus détendus et plus enthousiastes. Les problèmes de surplus d'employés et de suppression de poste ont remplacé ceux de congés de maladie et de manque d'effectifs.

    Il y a deux événements précis qui m'ont marqué :

    Il y avait un patient paranoïaque, victime de psychose, avec un historique de violence important qui avait blessé plusieurs personnes autant à l'hôpital qu'à l'extérieur et qui avait vécu de multiples entrées à l'hôpital. Il avait été admis au UFSI parce qu'il avait commis un meurtre. J'en avais une peur bleue. Les cheveux sur ma nuque se dressaient chaque fois qu'il était près de moi.

    Un an ou deux après que soit arrivé le Dr Hew Len, j'ai aperçu ce patient marcher dans ma direction avec une escorte mais sans être menotté et à ma grande surprise les cheveux sur ma nuque ne se sont pas dressés comme auparavant. C'est comme si j'observais les choses sans jugement, même au moment où nous nous sommes croisés. Ce n'était pas ma façon habituelle de réagir. En fait, j'ai remarqué qu'il avait l'air calme. Je ne travaillais plus à ce département à ce moment-là, mais il me fallait découvrir ce qui s'y était produit. J'ai appris qu'il n'était plus en isolement et menotté depuis un moment et la seule explication qu'on m'a donné à ce sujet est que quelques employés ont pratiqué les enseignements d'Ho'oponopono que le Dr Hew Len leur avait partagé.

    L'autre événement s'est produit alors que j'étais en train de regarder les nouvelles à la télé. Je prenais alors une journée de ressourcement pour me reposer du travail et relaxer un brin. On y parlait de la comparution d'un patient de l'Unité fermée sous sécurité intensive (UFSI) qui avait attenté à la pudeur d'une fillette de 3 ou 4 ans et qui l'avait tuée par la suite. Il a été hospitalisé après avoir été jugé inapte à subir un procès. Il a été examiné et évalué par de nombreux psychiatres et psychologues, lesquels ont émis une batterie de diagnostics qui allaient probablement servir à l'acquitter pour des raisons d'aliénation mentale. Ainsi, il n'aurait pas à aller en prison ; il serait probablement assigné dans l'aile la moins contraignante de l'asile avec une possibilité de libération conditionnelle.

    Le Dr Hew Len avait déjà dialogué avec ce patient et, un beau jour, ce dernier a demandé au Dr Hew Len de lui enseigner le procédé ISH ; on raconte qu'en bon ancien officier de la marine qu'il était, il le pratiquait de manière constante avec beaucoup de persévérance. Voilà que ce jour-là, à la télévision, il venait d'être jugé apte à subir son procès et la Cour venait de déterminer la date de ce procès.

    Alors que la plupart des autres patients et leurs avocats auraient choisi et choisiront d'ailleurs probablement toujours la défense d'aliénation mentale, ce patient, quant à lui, n'avait pas opté pour cette voie. Le jour précédent sa comparution, il a renvoyé son avocat. Et le lendemain, il s'est avancé vers le juge et il a affirmé avec humilité et regret : « Je suis responsable et je suis désolé ». Personne ne s'attendait à cela. Le juge a mis un peu de temps à réaliser ce qui venait de se passer.

    A deux ou trois reprises, j'ai joué au tennis avec le Dr Hew Len et cet homme. Bien que ce patient ait été poli et courtois, j'avais des jugements. Cependant, ce jour-là, devant mon téléviseur, je n'éprouvais que de la tendresse et de l'amour pour lui et j'ai senti en même temps tout un revirement dans cette salle d'audience. La voix du juge et des avocats s'est adoucie. Les gens qui l'entouraient semblaient le regarder avec des sourires tendres. C'était vraiment un moment intense.

    Alors, une bonne journée, après une partie de tennis, lorsque le Dr Hew Len a demandé si quelques-uns d'entres nous aimeraient apprendre ce fameux Ho'oponopono, j'ai sauté sur l'occasion, attendant impatiemment qu'il finisse cette partie de tennis pour commencer la formation. Depuis, il s'est écoulé près de vingt ans et j'ai encore beaucoup de respect pour avoir appris que c'était la Divinité qui agissait à travers le Dr Hew Len lors de son passage à l'hôpital de l'Etat d'Hawaï. Je suis éternellement reconnaissante envers le Dr Hew Len et envers l'étrange méthode qu'il nous a transmise.

    Au fait, au cas où vous vous demanderiez ce qui s'est passé avec ce patient, il a été déclaré coupable, mais il a en quelque sorte été récompensé par le juge qui a accédé à sa demande de purger sa peine dans une prison fédérale située dans l'Etat où il résidait afin qu'il puisse ainsi se rapprocher de sa femme et de ses enfants.

    Malgré les vingt ans qui se sont écoulés, ce matin, j'ai reçu un appel de la secrétaire qui travaillait à ce moment-là au département. Elle souhaitait me demander si le Dr Hew Len pouvait bientôt être disponible pour venir rencontrer les employés de l'époque, lesquels sont pratiquement tous à la retraite. La rencontre est prévue dans quelques semaines. Qui sait ce qui va en ressortir ? Mes antennes sont bien en place pour capter d'autres histoires.

    Paix,

    O. H.

     

    Voilà comment cela s'est passé. Le Dr Hew Len a bel et bien accompli un miracle dans cet hôpital. En pratiquant l'amour et le pardon, il a transformé les gens qui n'avaient plus aucun espoir et qui, dans bien des cas, avaient été rejetés par la société.

    C'est cela le pouvoir de l'amour.

    [...]

    Comme je l'ai mentionné précédemment dans le livre, j'ai écrit un autre article intitulé « Le thérapeute le plus étonnant du monde » et je l'ai envoyé sur mon blog et mon site internet.

    Il a été reproduit dans le livre de David Riklan, 101 Great Ways to Improve Your Life ». Il est devenu l'article le plus largement diffusé et discuté que j'ai écrit dans ma vie. Les gens l'ont fait circuler dans leur bulletin d'information, l'ont transféré à leurs amis, l'ont envoyé à leur liste de courriels personnels et à leurs courriels d'affaires. Apparemment, son message a inspiré les gens. C'est d'ailleurs cet article qui a attiré l'attention de mon éditeur et qui m'a ensuite amené à écrire ce livre pour vous.

    Toutefois, l'article n'a pas suscité l'assentiment général. Quelques personnes ne croyaient pas que quiconque, même un psychologue, puisse guérir des malades mentaux criminels enfermés dans un asile. L'une d'elles a écrit au Dr Hew Len pour lui demander une preuve. Cette personne désirait connaître les faits entourant cette expérience du Dr Hew Len à l'asile. J'en conviens, la vérité doit être révélée.

    Alors, voici la réponse détaillée que le Dr Hew Len lui a offerte :

    L'histoire, comme bien des histoires qui circulent, a besoin d'être clarifiée.

    Il est vrai que :

     

    1. J'ai travaillé pendant plusieurs années à l'hôpital de l'état d'Hawaï, une unité psychiatrique gérée par le département de la santé de l'état d'Hawaï, comme psychologue rémunéré.

    2. De 1984 à 1987, j'y ai travaillé en psychologie, à raison de 20 h par semaine dans l'unité sous haute surveillance dans laquelle on gardait des patients masculins qui avaient commis des actes criminels tels que des meurtres, des enlèvements, de la consommation de drogue, des agressions et des voies de faits contre la personne ou contre la propriété d'autrui.

    3. En 1984, quand je suis entré à l'unité sous haute surveillance comme psychologue salarié, toutes les chambres d'isolement étaient occupées par des patients violents.

    4. Chaque jour, plusieurs patients devaient être attachés aux chevilles et aux poignets par des menottes en métal afin de prévenir la violence envers les autres.

    5. Dans cette unité, la violence entre les patients ou entre les patients et le personnel était courante.

    6. Les patients n'étaient pas impliqués personnellement dans les soins qu'on leur prodiguait ou dans leur réhabilitation.

    7. Il n'y avait aucune activité ou travail de réhabilitation interne.

    8. Il n'y avait aucune activité d'animation, aucune récréation ni aucun travail offert à l'extérieur de l'unité.

    9. Les visites par les familles des patients étaient extrêmement rares dans cette unité.

    10. Aucun patient ne pouvait sortir de l'unité sous haute surveillance sans la permission écrite d'un psychiatre et sans être menotté aux chevilles et aux poignets.

    11. Le coût pour l'hébergement d'un patient typique dans cette unité s'additionnait avec les années et il en coûtait, je crois, autour de 30000 $ par année.

    12. Les départs d'employés pour cause de maladie étaient extrêmement élevés sur cette aile.

    13. L'environnement physique était terne et quelque peu délabré.

    14. Le personnel de l'unité était composé de personnes fondamentalement merveilleuses et bienveillantes.

    15. Ce que je viens de décrire est probablement caractéristique de la plupart des unités psychiatriques au pays.

    Quand j'ai quitté l'unité et les bâtiments en 1987 :

     

    1. Les chambres d'isolement n'étaient plus jamais utilisées.

    1. Plus personne n'avait recours aux menottes aux poignets et aux chevilles non plus.

    2. Les actes de violence étaient extrêmement rares, et lorsqu'il y en avait, ils provenaient majoritairement des nouveaux patients.

    3. Les patients étaient responsables de leurs propres soins, incluant l'organisation de leur hébergement, le travail, et les services juridiques nécessaires avant de quitter l'unité et les bâtiments.

    4. Des activités extérieures telles que le jogging et le tennis ont été mises en place sans avoir recours à l'approbation du psychiatre ou sans l'utilisation des menottes aux poignets et aux chevilles.

    5. Des activités de travail ont débuté, comme un lave-auto, sans avoir l'approbation du psychiatre et sans utiliser les menottes aux poignets et aux chevilles.

    6. D'autres activités de travail à l'unité consistaient à cuisiner des biscuits et à polir des souliers.

    7. Les familles des patients ont commencé à venir les visiter.

    8. Les congés de maladie chez le personnel ne constituaient plus un problème chronique.

    9. L'environnement de l'unité s'est vraiment amélioré grâce à des travaux de peinture et d'entretien, mais surtout parce que les gens en prenaient soin.

    10. Les membres du personnel de l'unité étaient plus enclins à soutenir les patients afin qu'ils soient 100% responsables d'eux-mêmes.

    11. De l'entrée au départ de l'hôpital, le séjour des patients a été grandement écourté, passant de quelques années à quelques mois.

    12. La qualité de vie tant chez les patients que chez le personnel s'est accrue considérablement, passant d'un climat de surveillance à un climat familial où les gens prenaient soin les uns des autres.

     

    A titre de psychologue de l'établissement, qu'est-ce que j'ai apporté comme contribution ? J'ai appliqué l'Identité de Soi Ho'oponopono, un procédé de repentance, de pardon et de transmutation des problèmes qui se déroulait en moi consciemment ou inconsciemment avant, pendant et après chacun de mes passages à l'unité.

    Je n'ai fait aucune thérapie ni consultation avec les patients de cette unité.

    Je n'ai participé à aucune rencontre des employés pour étudier les dossiers des patients.

    Comme psychologue de l'établissement, j'ai personnellement pris la responsabilité à 100% de nettoyer ce qui se trouvait en moi et qui m'occasionnait des problèmes. Je suis la création du « Je suis », comme toute personne et toute chose. Ce qui est imparfait, c'est la saloperie, la mémoire qui réagit et qui rejoue sous forme de jugement, de ressentiment, de colère, d'irritation et Dieu seul sait quelle autre partie de m...e peut être transportée par l'âme.

    Dr Hew Len.

     

    Source : extraits de zéro limite de Joe Vitale (Ed. Le dauphin blanc).

     

    Psychologie


     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    6 commentaires
  • PRIERE DE GUERISON DE LA KAHUNA MORRNAH SIMEONA

    (Morrnah lisait cette incantation seule ou en présence de la personne qui demandait son aide) :


    « Créateur Divin, Père, Mère et fils qui ne font qu'un, si moi, ma famille, mes proches ou mes ancêtres vous ont offensé ou ont offensé votre famille, vos proches ou vos ancêtres en pensées, en mots, en actes et en actions depuis le début de la création jusqu'à aujourd'hui, nous implorons votre pardon...
    Puisse tout cela être nettoyé, purifié et libéré.
    Que tous les blocages, les mémoires, les énergies et les vibrations négatifs soient coupés.
    Puissent toutes ces énergies indésirables être transmutées en pure lumière. Ainsi soit-il. »
     
     
    Le Dr Hew Len aime bien effectuer la guérison en disant d'abord : "Je suis désolé et s'il te plaît, pardonne-moi". C'est une manière de reconnaître quelque chose - sans savoir ce que c'est - qui se trouve dans notre système physique ou mental. Vous ne savez pas nécessairement comment cela s'est retrouvé en vous. Vous n'avez pas besoin de le savoir. Si vous avez un surplus de poids, vous avez simplement attrapé le programme qui permet à cette situation de se manifester. En disant : "Je suis désolé", vous affirmez au Divin que vous souhaitez vous pardonner intérieurement à propos de tout ce qui a pu occasionner cette situation. Vous ne demandez pas au Divin de vous pardonner, vous demandez au Divin de vous aider à vous pardonner vous-même.
    Après quoi, vous dites : "Merci" et "Je t'aime". Quand vous dites : "Merci", vous exprimez votre gratitude. Vous démontrez que vous croyez que la situation se résoudra de la meilleure façon en fonction de tous les intérêts concernés. "Je t'aime" transmute les énergies bloquées en un flot limpide. Il rétablit la connexion entre vous-même et le Divin. En exprimant l'amour, vous commencez à atteindre l'état zéro qui est pur amour et où il y a zéro limite.

    Ce qui se produira ensuite appartient seulement au Divin. Vous pourrez être inspirés d'exécuter une quelconque action. Si c'est le cas, faites-le. Si vous vous doutez de l'action à accomplir, utilisez cette même méthode pour éliminer votre confusion. Quand vous serez nettoyé, vous saurez quoi faire.


    Joe Vitale ("zéro limite", éditions le dauphin blanc)
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    5 commentaires
  •  

    Lorsque vous vous coupez le doigt, la sagesse de votre Énergie cosmique active les phagocytes qui tuent les bactéries qui infecteraient la plaie. De plus, elle coagule le sang, cicatrise la coupure et tisse une peau nouvelle. Elle maîtrise tous les organes de votre corps, votre respiration, digestion, circulation, et toutes les phases de votre vie.
    Herbert Spencer a dit : "Parmi tous les mystères dont nous sommes entourés, rien n'est plus certain que le fait que nous sommes toujours dans la présence d'une Énergie Infinie et Éternelle d'où procèdent toutes choses". L'homme s'éveille au fait que Dieu l'habite, plutôt qu'Il n'agit ni influence l'homme de l'extérieur (on pense aux paroles du Maître : "Le Royaume est au-dedans de vous").
     
    Votre pensée est énergie, elle a une fréquence vibratoire. Lorsque vous pensez à l'Énergie cosmique, à Dieu, votre pensée a la fréquence vibratoire la plus haute et cette fréquence neutralise et détruit les pensées de peur, de doute, de manque… de même que le soleil dissout la brume et que la lumière chasse les ténèbres. Ralph Waldo Emerson dit : "Il n'est aucune pensée dans mon esprit qui ne tende rapidement à se convertir en une puissance et à organiser une énorme instrumentalité de moyens."
     
    "Tel un homme pense en son cœur, tel il est…" (Proverbes, XXIII, 7).
     
    Source : "L'Énergie cosmique", Joseph Murphy.
     

     

    Psychologie

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    6 commentaires

  • "Tu nous as faits pour Toi-même et nos cœurs sont inquiets tant que nous ne trouvons pas le repos en Toi" (Saint Augustin).
    "Comme une biche aspire aux courants d'eau, ainsi mon âme aspire en Toi, ô mon Dieu" (Psaume, XLII, 1).

    Tout homme a soif de la Source de son être. Cette soif peut être apaisée par la réalisation de ce que sa propre croissance est dans le développement de toutes les qualités, les puissances, les attributs de l'Esprit qui l'anime, tout comme l'arbre croît selon le prototype et les forces de vie contenus dans sa semence ; le chêne est déjà dans le gland.
    Dieu, l'Esprit, est involué dans l'homme, et l'homme est ici-bas pour évoluer, pour manifester, révéler les pouvoirs de l'Esprit Infini qui l'habite. Il y a des lois mentales et spirituelles aussi bien que celles qu'on appelle physiques. Chacun peut apprendre à se servir des pouvoirs mentaux et spirituels qui résident en lui, et les lois de votre esprit subconscient sont aussi sûres que celles de l'électronique ou de la chimie ; leurs résultats sont également prévisibles.

    Vous pouvez apprendre à chasser la pauvreté, la maladie, les préjugés, la peur et les limitations de toutes sortes dans votre vie en coopérant avec les lois de l'Entendement-Esprit. L'Esprit Infini (l'Energie cosmique) n'est point responsable de la maladie, de la pauvreté, de la limitation ; tout cela a pour cause notre mode de penser défectueux, négatif, qui peut avoir pour origine l'ignorance, la paresse et le mauvais choix de votre part, qui créent ce que nous appelons notre enfer, ici sur terre.

    Une jeune femme, fonctionnaire, me dit qu'une de ses collègues l'avait calomniée auprès de ses supérieurs et qu'en conséquence elle avait été réduite à un poste inférieur et à une réduction de salaire. Cette personne souffrait d'ulcère à l'estomac, ulcère provoqué par l'ulcération de ses pensées. Suivant mes conseils, elle décida de se pardonner à elle-même ses mauvais sentiments envers sa collègue, autant qu'à sa collègue elle-même. Pardonner implique que l'on donne à tous la bienveillance, l'amour, qu'on souhaite à chacun l'harmonie et toutes les bénédictions de la vie. Cela est ABSOLUMENT ESSENTIEL au bien-être spirituel, mental et physique. J'expliquai à cette jeune personne qu'aussi longtemps quelle maintiendrait, envers les autres ou envers elle-même, le ressentiment, l'hostilité, la condamnation, se remémorant l'injure qui lui avait été faite, la "ruminant", cette attitude mentale créerait une obstruction au courant de la Vie et de l'Amour Infini. Elle devait, lui dis-je, comprendre qu'hier avait cessé hier soir.

    Elle se décida alors à se guérir elle-même, comprenant qu'elle s'était nuie par ses pensées négatives, destructrices, et elle dit : "Je remets … (sa collègue) à l'Esprit Infini et je désire pour elle la santé, le bonheur et la paix. Chaque fois que je penserai à elle, je dirai "Je vous libère. Que Dieu soit avec vous"."
    Puis, elle se pardonna elle-même ses erreurs, et résolut de ne plus se permettre des pensées de haine ou de ressentiment.
    3 ou 4 jours plus tard, elle s'aperçut qu'elle pouvait penser à cette collègue dans la paix. Environ 10 jours plus tard, son ulcère avait disparu.
    "Je mettrai en vous mon esprit et vous vivrez…" (Ezéchiel, XXXVII, 14).

    Source : L'Energie cosmique, Joseph Murphy

    Psychologie


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires



  • Pour que votre esprit puisse se tranquilliser, il doit être préservé du bruit, de l'inconfort, des vents et tempêtes émotionnelles, des anxiétés et tensions quotidiennes. L'idéale tranquillité qu'atteignent le sages doit être notre but mais, dans une certaine mesure, chaque fois que vous vous retirez dans votre chambre en prière, dans votre esprit, vous pouvez créer une atmosphère tranquille suffisante pour rendre vos prières effectives.
    Elles ne le seront jamais jusqu'à ce que vous cessiez de batailler contre les discordes, la douleur, la passion, la colère, le ressentiment et la multitude des émotions mesquines qui occupent trop la pensée. La discipline consiste à détourner l'attention de ces désordres pour contempler la Présence et la Puissance de Dieu en vous-même.
    N'étant plus troublé par ces distractions, vous pouvez alors commencer à penser, à vous absorber dans ces abstractions qui ont pour noms beauté, amour ; paix et harmonie. Lorsque vous commencez à connaître la nature de l'harmonie, vous vous mettez à projeter cette qualité dans les affaires et dans les activités de votre vie.

    La bible donne la formule parfaite, pour rendre effective la prière : "Que les paroles de ma bouche et que les méditations de mon cœur soient acceptables à ta vue, O Éternel, ma force et mon rédempteur !" (Psaume XIX, 14).
    Vous obtiendrez les réponses à vos prières quand votre pensée profonde et votre sentiment s'accorderont avec les paroles de votre bouche.

    1. LA CLÉ DE LA PRIÈRE EFFECTIVE

    Un de mes amis était engagé dans une bataille juridique qui lui avait coûté un temps considérable et beaucoup d'argent. Il était exaspéré, amer et hostile envers la partie adverse et aussi envers ses propres avocats. Sa conversation intérieure exprimant ses pensées profondes, silencieuses, étaient à peu près comme suit : "C'est inextricable ! Cela dure depuis 5 ans, je suis le dindon de la farce. Inutile de continuer. Je ferai mieux de tout abandonner !"
    Je lui expliquai que cette conversation intérieure était extrêmement destructive et qu'elle jouait sans aucun doute un rôle important dans la prolongation de cette instance. "Ce que j'ai grandement redouté m'est arrivé". (Job, III, 25).

    Mon ami transforma complètement sa façon de penser lorsqu'il eut compris le mal qu'il s'était fait à lui-même. Je lui posai cette question : "Que feriez-vous si je vous disais à l'instant qu'une solution parfaite, harmonieuse, a été trouvée et que l'affaire est terminée ?" Il me répondit : "Je serai ravi et éternellement reconnaissant".
    Et il accepta de surveiller dès ce moment sa conversation intérieure afin qu'elle s'accorde avec son but. Régulièrement et systématiquement il se servit de la prière suivante : "Je rends grâce pour la solution parfaite, harmonieuse, qui vient à travers la Sagesse du Sage unique". Il se répétait cela fréquemment au cours de la journée et aussi lorsque apparaissaient des difficultés, des délais, des contretemps, des arguments et que le doute et la peur assaillaient son esprit ; silencieusement, il affirmait cette vérité. Il cessa complètement de faire verbalement des déclarations négatives et il surveillait aussi sa conversation intérieure, sachant qu'elle se manifestait immanquablement. C'est-ce que nous sentons intérieurement qui se manifeste. Nous pouvons dire une chose avec la bouche et en sentir une autre dans notre cœur ; c'est-ce que nous sentons qui se reproduit sur l'écran de l'espace. Il ne faut donc jamais affirmer intérieurement ce que nous ne voulons pas vivre extérieurement. Il faut que les lèvres et le cœur s'accordent ; quand cela a lieu, notre prière est exaucée.
    Surveillons notre état psychologique profond. Certaines personnes grommellent, sont envieuses, jalouses et brûlent de colère et d'hostilité. Une telle attitude mentale est extrêmement destructive, amenant à sa suite le chaos, la maladie et la pénurie. Vous connaissez celui qui se justifie lui-même ; il se dit qu'il a parfaitement le droit d'être en colère, de chercher à se venger. Il enregistre dans son subconscient tous les alibis, toutes les excuses, toutes les justifications de son état intérieur incandescent. En toute probabilité, il ne sait pas qu'un tel état mental lui fait perdre énormément d'énergie psychique. Le rendant inefficient et plein de confusion. La conversation négative intérieure est habituellement dirigée contre une personne.

    Récemment je m'entretins avec un homme qui me dit qu'il avait été maltraité par son patron, qu'il cherchait à se venger de cet homme et qu'il le haïssait. Il souffrait d'ulcères à l'estomac qui résultaient de son tumulte intérieur et de son irritation. Je lui expliquai qu'il avait gravé sur son esprit subconscient des impressions de colère et de ressentiment et que le subconscient exprime toujours ce qu'on imprime en lui. Les émotions destructives doivent s'extérioriser et elles le faisaient, dans son cas, sous formes d'ulcères et de névrose.
    Il renversa ses processus mentaux en libérant mentalement son patron dans l'océan sans bornes de l'Amour de Dieu, lui souhaitant toutes les bénédictions. En même temps, il remplit son esprit des Vérités de Dieu en s'identifiant à la Présence curative infinie, réalisant que l'Harmonie, la Paix et la Perfection du Un Infini saturaient son esprit et son corps, le rendant parfaitement sain. Ces vibrations spirituelles pénétrant son esprit furent transmises à tout son organisme et les cellules de son corps en reçurent un tonus nouveau ce qui eut pour résultat de le guérir de son état discordant.

    2. NOURRISSEZ VOTRE SUBCONSCIENT

    La Bible dit : "Si deux d'entre vous s'accordent sur terre pour demander quelque chose à mon Père qui est au Ciel, il le leur donnera". Quels sont ces deux ? Vous et votre désir ; c'est-à-dire que si vous acceptez mentalement votre désir, l'esprit subconscient le manifestera parce qu'il se sera accordé à votre esprit conscient ; les deux se seront synchronisés. Autrement dit, les deux qui doivent s'accorder sont votre PENSÉE et votre SENTIMENT, votre idée et votre émotion.
    Si vous parvenez à émotionner le concept, l'accord se fera entre l'aspect masculin et l'aspect féminin de votre esprit et il en résultera l'exaucement de votre prière.
    Il faut rappeler que quoi que ce soit que nous acceptons comme étant vrai s'imprègne dans notre subconscient. Le subconscient est l'agent créateur, sa tendance, comme l'indique Troward, est toujours vers la vie. Le subconscient contrôle tous vos organes vitaux, il est le siège de la mémoire et le guérisseur du corps. Le subconscient est nourri par des sources cachées, il est uni à l'Intelligence et à la Puissance infinies.
    Il est donc très important de donner au subconscient des instructions convenables. Par exemple, si l'on s'attarde sur des obstacles, délais, difficultés et obstructions au programme que l'on s'est établi, le subconscient va prendre cette attitude mentale pour une requête et accumuler les difficultés et les déceptions ; nourrissez donc votre subconscient de prémices constructives et vraies.
    Quelle est donc ce discours intérieur que vous entretenez et qui ne s'exprime point audiblement ? C'est lui qu'écoute votre subconscient, à lui qu'il obéit. Votre subconscient enregistre votre pensée silencieuse et votre sentiment, et c'est une machine à enregistrer extrêmement fidèle ; il enregistre tout et vous le rend sous forme d'expériences, de conditions, et d'événements. Or, vous n'êtes pas obligé de voyager dans la vie avec la peur, le doute, l'anxiété et la colère. Aucune loi ne vous contraint à vous faire accompagner de ces gangsters, assassins et maraudeurs qui vous ravissent santé, bonheur, paix et prospérité et qui font de vous une épave mentale et physique.

    3. VOUS ÊTES LE PENSEUR

    Une amie avait plus de 24 de tension, avec de grandes migraines ; la cause de cet état était sa conversation intérieure destructive. Cette dame éprouvait le sentiment que quelqu'un l'avait injustement traitée et elle devint très négative envers l'autre personne. Elle se justifiait de son hostilité et, pendant plusieurs semaines, entretint ce profond trouble émotionnel. Cette attitude négative la vida de sa force et amena des désordres circulatoires. Elle était prête, disait-elle, à exploser de fureur. Cette pression intérieure, cette tension croissante et cette bouillante hostilité étaient la cause de son hypertension qui s'accompagnait de migraines.
    Cette dame se mit à pratiquer les merveilles de la thérapeutique de la prière, comprenant qu'elle s'était empoisonnée elle-même et que l'autre personne n'était en aucune façon responsable de la façon dont elle pensait et sentait à son endroit. Seul penseur de son univers, elle avait eu des pensées vicieuses, destructives qui empoisonnaient tout son organisme. Elle comprit que nul ne pouvait en aucun cas lui nuire sauf à travers sa propre pensée, à travers le mouvement de son propre esprit. Il fallait, pour qu'elle pratique et jouisse des merveilles qu'accomplit la vraie conversation intérieure spirituelle, qu'elle s'identifie à son but. Ce but c'était la paix, la santé, le bonheur, la joie, la sérénité et la tranquillité. Elle se mit donc à s'unir à la Paix et à l'Amour de Dieu qui coulaient à travers elle, comme à travers tous les êtres, telle une rivière d'or qui calme, guérit et rassérène l'esprit et le corps.
    3 ou 4 fois par jour, elle priait pendant 15 minutes. Ses pensées et ses sentiments étaient les suivants : "Dieu est Amour et Son Amour remplit mon âme. Dieu est Paix et Sa Paix remplit mon esprit et mon corps. Dieu est Santé Parfaite et Sa Santé est ma santé. Dieu est Joie et Sa Joie est ma joie ; je me sens merveilleusement bien."
    Cette méditation lui donna le sentiment d'équilibre parfait et l'harmonie dans son esprit et dans son corps. Lorsque la pensée de l'autre personne lui venait à l'esprit, elle s'identifiait immédiatement à son but - la Paix de Dieu. Elle découvrit ainsi les merveilles de la vraie prière efficace, celle dans laquelle les lèvres et le cœur s'unissent dans l'identification aux Éternelles Vérités de Dieu, nous rendant imperméables à l'impact des pensées négatives.

    Comment rencontrez-vous les gens dans votre esprit ? Voilà la Vérité qui vous affranchira. Si vous les rencontrez en voyant Dieu en eux, c'est magnifique ; vous pratiquez alors la merveilleuse conversation intérieure constructive car vous vous identifiez à votre but qui est Dieu, c'est-à-dire le bien. Notre conversation intérieure doit toujours s'accorder avec notre but.

    4. CHASSEZ LE NÉGATIF

    Un jeune homme aspirait à la santé parfaite ; cependant, son esprit conscient lui rappelait sans cesse qu'il souffrait depuis des années d'une maladie du sang. Il était plein d'anxiété, de crainte et de doute. Sa parenté ne cessait de lui rappeler que sa guérison serait longue et que, peut-être, elle ne se produirait jamais.
    Bien entendu, son subconscient recevait toutes ces impressions négatives et il ne pouvait pas guérir. Il fallait pour cela que sa conversation intérieure s'accorde à son but. Autrement dit, il devait synchroniser les deux phases de son esprit. Ce jeune homme se mit à parler sur un ton différent à son subconscient.
    Je lui dis, tandis qu'il m'écoutait avec attention, d'affirmer lentement, doucement, avec amour et dans un sentiment profond, plusieurs fois par jour ce qui suit : "L'Intelligence créatrice fit mon corps et crée en ce moment même mon sang. La présence curative sait comment guérir et Elle transforme chaque cellule de mon corps selon le Prototype divin. J'entends et je vois le médecin me dire que je suis absolument guéri. J'ai à présent cette image dans mon esprit. Je vois clairement mon médecin, j'entends sa voix, il me dit : John, vous êtes guéri. C'est un miracle ! Je sais que cette image constructive descend dans mon subconscient où elle est développée à fin de manifestation. Je sais que mon esprit subconscient est en contact avec l'Unique infini ; et que Sa Sagesse et Sa Puissance donnent corps à ma requête en dépit de toute évidence sensorielle du contraire. Je le sens, je le crois et je m'identifie à présent à mon but - la santé parfaite - voilà quelle est ma conversation intérieure, matin, midi et soir."
    Il répétait cette prière 4 ou 5 fois par jour, particulièrement avant de s'endormir. A cause de l'habitude, il s'aperçut que son esprit fuyait par moments, s'inquiétant, s'irritant, se tracassant, lui rappelant le verdict d'autrui et aussi ses nombreuses tentatives infructueuses de se servir du processus curatif. Mais lorsque ces pensées lui venaient à l'esprit, il donnait l'ordre : "stop ! je suis le maître. Toutes pensées, images et réponses doivent m'obéir. A partir de maintenant, toutes mes pensées sont fixées sur Dieu et sur Sa Merveilleuse Puissance curative. C'est ainsi que je nourris mon subconscient, je m'identifie constamment à Dieu, et ma pensée profonde, mon sentiment profond sont : Merci, Père ; je le répète 100 fois, 1000 fois par jour, si cela est nécessaire".
    En 3 mois, ce jeune homme fut guéri. Sa conversation intérieure était pareille à celle qu'il aurait tenue s'il avait déjà été guéri. Tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l'avez reçu et vous le verrez s'accomplir. Par la répétition, la prière et la méditation, il réussit à obtenir de son subconscient qu'il s'accorde à son désir ; alors la Puissance créatrice de Dieu répondit conformément à cet accord. "Ta foi t'a guéri".
    Voici un exemple de conversation intérieure défectueuse : une dame essayait depuis 3 ans de vendre sa maison, décrétant : "Je remets cette belle maison à l'Entendement infini. Je sais qu'elle est vendue dans l'Ordre divin à la personne à laquelle elle convient et au juste prix, et je rends grâce de ce que cela est accompli."
    Cette prière était parfaitement convenable, mais cette dame la neutralisait sans cesse en se disant silencieusement à elle-même : "Les temps sont difficiles, le prix que j'ai fixé est trop élevé, les gens n'ont pas d'argent. Mais qu'est-ce-que j'ai donc ? Pourquoi est-ce que je ne réussis pas à vendre cette maison ?" Vous le voyez, elle rendait sa prière nulle et non avenue.

    Tel un homme pense en son cœur tel il est. Sa conversation et son sentiment étaient parfaitement négatifs ; il en résultait, depuis 3 ans, la manifestation de cet état mental.
    Elle renversa le processus et, matin et soir, fermant les yeux, pendant 5 à 6 mn, imaginait que je la félicitais de la vente de la maison. Et tout au long du jour elle se disait : "Je rends grâces pour la vente de ma maison. L'acheteur est béni et enrichi pour cette acquisition". La répétition de ces prières les imprima sur son subconscient et le résultat ne se fit pas attendre. Une semaine plus tard, un homme se présenta qui acheta la maison et s'en déclara fort satisfait. Cette dame avait compris que l'on ne peut aller dans 2 directions à la fois.
    "Que les paroles de ma bouche et les méditations de mon cœur soient acceptables à tes yeux, O Eternel, ma force et mon rédempteur !" (psaume XIX, 14).


    Source : "La prière guérit", Joseph Murphy

    Psychologie


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires